METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· WITCHES (FRA) -…
· BETH HART (usa)…
· HUMATRONIC (be)…
· MALEPESTE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ULVER (no) - Tr…
· BEHEMOTH (pl) -…
· WINGER (usa) - …
· PERSISTANCE TOU…
· SPOCK'S BEARD (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 179 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HEDFIRST (pl) - Hedfirst (2003)








Label : Crash Music
Sortie du Scud : 24 juin 2003
Pays : Pologne
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 37 Mins





Oh la belle carrière tuée dans l'œuf. HEDFIRST est probablement un cas d'école à étudier si vous voulez réussir la votre. Ces garçons avaient tout, littéralement tout, pour réussir un coup d'éclat. L'envie, le brin de culot nécessaire, les conditions climatiques, tous les éléments étaient de leur côté. Mais qui aujourd'hui se souvient encore d'eux ? Annoncés par Crash Music, leur label de l'époque, comme le prochain VADER, on peut désormais être sûr que les prophéties de cette écurie américaine étaient inexactes. Et pour cause, les Polonais n'ont jamais su décoller. Probablement que ce premier album éponyme est un début d'explication. Tu viens de Pologne, tu fais du Death. Jusqu'ici, no panic. Mais quand tu t'arrêtes au bout huit ans, après trois albums (aussi insipides soient-ils) pour repartir sur des bases différentes (en l'occurrence un Thrash / Groove Metal typé PANTERA), peut-être que le mea culpa est recevable mais ne t'attends pas à des miracles non plus.

Le problème était profond, trop profond pour assumer une carrière comme VADER, que seul VADER serait capable de reproduire. Hedfirst commence bien mal, avec un "Father's Son" d'une grande prévisibilité. Je veux bien admettre que cette chronique aurait du être écrite dix ans plus tôt, mais je pense aussi que le constat aurait été le même, car le Death Metal n'a pas subi de grands remodelages en une décennie et que les plus grands groupes de l'époque sont toujours les plus grands groupes d'aujourd'hui. Le son est étouffé, la batterie en sous-régime, les guitares pâteuses et le chant bourré de réverbérations qui font cliché bien comme il faut. Certains trouveront peut-être un côté lancinant à l'affaire, et c'est à vrai dire la seule justesse de cet album, qui mise beaucoup sur des ambiances lourdes et des rythmes simplistes pour exister. HEDFIRST n'étale pas bêtement sa technique, cherche quelques idées, en trouve même parfois, comme sur les crédibles "Crowd" et "Locked", deux bons titres de Death Metal. Mais pour du Death pur et dur, qui plus est polonais, c'est d'une faiblesse relativement abyssale. Comme souligné plus haut, la production maison n'aide pas, mais le mal se cache ailleurs. Le quintet n'a simplement pas la fibre ni le carburant pour rendre son Death accrocheur. Ils sont nombreux à être dans ce cas, mais ça n'empêche pas la plupart d'être au moins efficaces, à défaut d'être des bêtes. Seule la basse tenue par Lucas (depuis remplacé par Piter), tient à peu près le choc et essaie de proposer du volume. Il est regrettable que le casting ne lui accorde qu'un second rôle, car elle débloque parfois la situation ("Message On The Fist"). Accumulation de mauvais choix ou vraie incapacité à faire remuer les nuques, ce premier album passera finalement totalement inaperçu et assumera très mal son rôle de rampe de lancement. Même le titre bonus, une reprise du "I Hate You" du groupe de Harcore / Punk VERBAL ABUSE, cachée sur la fin de "Last Man Standing", aura une saveur très amère.

Inconsistant, fade et téléphoné. Tels sont les trois qualificatifs qui serviront à dépeindre Hedfirst. Au final, Crash Music passera pour une bande de marchands de tapis et HEDFIRST pour de piètres compositeurs. Nul n'est prophète en son pays, certes, mais avec un peu de recul, seul un changement radical de style pouvait faire oublier ces débuts pataugeants. Les Polonais jouent désormais la carte d'un Thrash / Groove Metal zébré de Crossover, mais on se dit que n'importe quel autre style aurait aussi convenu.



Ajouté :  Mardi 15 Avril 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Hedfirst Website
Hits: 3304
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 09/12/2019 à 16:24:30 en : 0,0536 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar