METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KREATOR (de) - …
· DIE APOKALYPTIS…
· SOULFLY (br) - …
· WITCHES (FRA) -…
· THE ANSWER (uk)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· VULCAIN (FRA) -…
· THE FECULENT'S …
· ADAGIO (FRA/uk)…
· BRAINSTORM (de)…
· PRIMUS (usa) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 72 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SUBDIVISION (FRA) - Day Zer0 (2013)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 6 mars 2013
Pays : France
Genre : Deathcore / Djent
Type : EP
Playtime : 7 Titres - 31 Mins





Ils sont jeunes et ils font craquer les filles (et peut-être aussi les garçons). D'ailleurs, celle qui se dresse sur la pochette de leur premier EP semble prête à se jeter dans le vide. Non, je ne parle pas des TOKIO HOTEL et d'une version remasterisée de leur tube interplanétaire "Spring Nicht" mais des Strasbourgeois de SUBDIVISION, une des figures locales du mouvement Metalcore / Deathcore en Alsace, dans le sillage d'un ALL THE SHELTERS qui a vu sa carrière décoller après deux EP's retentissants (Reach et Lifetime). Et ne vous y méprenez pas. Si ces derniers sont au bas mot de simples connaissances, je n'ai pas encore eu l'occasion de tisser la moindre affinité avec SUBDIVISION. Une situation potentiellement évolutive en présence d'un Day Zer0 qui serait bien inspiré de sortir de cet éternel cliché selon lequel la scène strasbourgeoise se résume à l'œuvre d'ABSURDITY.

L'éclosion de ce quatuor est tout à fait salutaire. Aucun groupe de ce que j'appelle Deathcore "algébrique" (comprenez : à tendance Djent) n'avait encore pointé le bout de son nez entre les Vosges et la Forêt-Noire. Ou alors, rien qui n'ait jamais eu la dimension de SUBDIVISION. Le phénomène découverte est maximal avec Day Zer0, car à l'endroit où un groupe plus ou moins "similaire" comme ALL THE SHELTERS délivre un Metalcore bateau à l'épiderme calqué sur le modèle américain et maltraité au Biactol, SUBDIVISION redouble d'ingéniosité pour délivrer une sorte de Metalcore / Deathcore largement influencé par les délires rythmiques de formations comme PERIPHERY, THE CONTORTIONIST, BORN OF OSIRIS ou AFTER THE BURIAL. Après une introduction franchement angoissante et un brin orchestrale façon film de fantômes, "Nil" te pète à la gueule avec ses arrangements futuristes et son gros riff parpaing. Le son est la première bonne surprise de l'EP, avant toute prérogative purement artistique. Explosif, moderne sans être gonflé au botox, il met en lumière la dualité entre percussion et technique qu'on retrouvera constamment dans la musique de SUBDIVISION. Et avec ses samples d'un kitsch assumé, c'est "Rain Of Pain" qui m'aura le plus marqué. La voix rocailleuse d'Eric se retrouve doublée sur le refrain, le cœur du morceau laisse de la place à un formidable élan de technicité et ces boucles électroniques rétro reviennent en bout de course pour clôturer le morceau. Dans la construction, dans l'écriture, il y a ce besoin de commencer au point A et de finir au point Z en balayant toutes les autres lettres de l'alphabet. Cette cohérence ne se retrouve pas forcément sur l'instrumentale "Recoil Of Nature", qui balance des ambiances dignes d'un bon nanar de science-fiction saucées d'un break brièvement Lounge rappelant les musiques d'ambiance qu'on retrouve sur le répondeur du Buddha Bar, mais elle sert de fil conducteur à un EP résolument tourné vers l'avenir. Que ce soit sur "Forget My Past" (avec des bribes de chant clair) ou sur "Impersonate" qui invite cordialement Julien d'ALL THE SHELTERS à vomir ses screams en soutien d'Eric, il y a toujours un petit détail qui fait la personnalité d'une compo estampillée SUBDIVISION.

Et même si ce Metalcore est extrêmement arrangé, extrêmement mathématisé, même s'il est encore loin de la complexité autiste d'un PERIPHERY, on retrouve en Day Zer0 les promesses qui découlent généralement sur un avenir lumineux. Il ne faut pas être dupe. Les mecs qui font du Djent ne sont pas nés avec une guitare dans la main et le catalogue de Texas Instruments dans l'autre. Ils doivent bien commencer par quelque chose et aujourd'hui, ce premier EP revêt la forme d'un buvard qui servira à affiner un éventuel premier album. Un buvard dont on peut quand même admirer la propreté.



Ajouté :  Samedi 08 Mars 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Subdivision Website
Hits: 2844
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/11/2019 à 20:55:34 en : 0,0512 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar