METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CRADLE OF FILTH…
· ZODIAC (de) - S…
· ESCAPE THE FATE…
· THERION (se) - …
· MUSINK by Metal…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIDILARSEN (FRA…
· WITHIN TEMPTATI…
· PARADISE LOST (…
· MADINA LAKE (us…
· WINGER (usa) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 88 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MYGRAIN (fi) - Planetary Breathing (2013)








Label : Spinefarm Records
Sortie du Scud : 27 Septembre 2013
Pays : Finlande
Genre : Death Metal mélodique
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 53 Mins





Pour ma première chronique, j'ai l'honneur de retrouver les finlandais de MYGRAIN. Nos compères nous avaient bluffés en 2010 avec leur album éponyme particulièrement abouti. Le groupe avait trouvé son originalité à travers un Death mélodique teinté de sonorités Electro et inspiré par la science-fiction que le groupe aime à appeler "Space Metal". Ils remettent le couvert en 2013 avec une nouvelle offrande, Planetary Breathing. Le dernier avec le guitariste Resistor qui a quitté le groupe le 21 octobre 2013 pour se concentrer sur d'autres aspects de sa vie. Il a été remplacé par Joni Lahdenkauppi. Voilà pour les dernières news sur le line-up. Concentrons-nous plutôt sur cette nouvelle livraison.

Première chose, j'ai été bluffé par l'aspect ultra-mélodique et le haut niveau technique de l'entreprise, qui se sent déjà du point de vue des guitares. Le groupe a su de nouveau mettre les petits plats dans les grands. On retrouve ici tous les éléments qui ont fonctionné sur l'album précédent. La mélodie est donc, une fois de plus, mise en avant. Les riffs sont accrocheurs et intelligemment agencés. Les différents solos qui garnissent ce full-lenght sont foutrement efficaces, pour être poli, et révèlent tout le potentiel de Resistor, Jonas (basse relayée le plus souvent en arrière-plan par la production, mais fait une petite apparition solo sur "Dreamscape" pour notre plus grand bonheur), et Teemu.

Bien évidemment, on ne peut prétendre chroniquer les Suédois sans évoquer le soin apporté par Eve Kojo sur le clavier, ou encore les arrangements électroniques. On tient ici l'originalité de MYGRAIN. Ils sont soigneusement mis en avant par la production et le mixage impeccable de Unisound, le studio de Dan Swanö (producteur pour OPETH, THEATRE OF TRAGEDY, chanteur chez THERION, STAR ONE, le projet de Lucassen, et j'en passe), déjà là sur l'album précédent. Les mélodies développées par Eve sont tout simplement sublimes. J'ai ainsi été tout simplement séduit par les intro aux claviers de "Dreamscape" et "Black Light Supernova". Elles enrichissent les différentes compositions développées sur l'album, déjà d'une qualité excellente. Leur variété rend chaque titre unique. Les arrangements électroniques nous réservent par ailleurs de jolies surprises (sons radio sur "Incantation", "Mechanical Instinct", ou la fin de "Planetary Breathing"). La batterie de Janne Manninen, elle aussi, enchaîne les blasts, accélérations ou passages plus posés avec brio. C'est propre, net et sans bavure.

Néanmoins, on pourra relever les envolées dans les aigus de "Tommy", moins convaincantes, malgré une voix hurlée et claire magnifique et la redondance du schéma couplet hurlé-refrain en clair, avec touche de chant hurlé, qui révèle l'influence SOILWORK, à quelques exceptions près ("The Final Skyline", "Ghost In Me" notamment). Les paroles évoquent le thème bateau des états torturés de l'être, auxquelles ont été néanmoins incorporés des images en référence à l'espace. Mais c'est jugé sévèrement nos Finlandais qui ne le méritent vraiment pas.

Je ne cache pas le plaisir que j'ai eu à écouter cet album. MYGRAIN, pour notre plus grand bonheur, a repris les ingrédients qui ont fonctionné en 2010 pour livrer leur album le plus abouti. Une œuvre qui ne s'émousse pas, même après plusieurs écoutes. Les hésitations de Orbit Dance ou Signs Of Existence ne sont plus présentes. J'ai découvert ce LP un soir après une longue journée de cours. Les Finlandais ont su me redonner la pêche nécessaire pour rentrer à la maison. Sur ce, je m'en vais reprendre une petite bouffée planétaire.

"9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, made engine start".



Ajouté :  Mercredi 26 Février 2014
Chroniqueur :  Resurrected2014
Score :
Lien en relation:  MyGrain Website
Hits: 2688
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/11/2019 à 15:03:41 en : 0,0571 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar