METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SHAKA PONK (FRA…
· EPYSODE (be) - …
· ANNIHILATOR (ca…
· JAMES CHRISTIAN…
· SENTENCED (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE TOMMYS (uk)…
· METAL THERAPY F…
· SHAKA PONK (FRA…
· ADAGIO (FRA/uk)…
· DEVIN TOWNSEND …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 19 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE RESISTANCE (se) - Scars (2013)








Label : EarMusic
Sortie du Scud : 10 mai 2013
Pays : Suède
Genre : Death Metal / Hardcore
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 40 Mins





A vrai dire, je ne trouve rien d'autre dans le regard des mecs de THE RESISTANCE que le froid polaire qui brûle le Svalbard. A tel point que chaque parcelle de peau humaine non-protégée gèle instantanément jusqu'à se craqueler pour former une crevasse irréparable. La neige, le blizzard, le soleil qui se lève tard et se couche tôt, toutes ces images ont été provoquées en moi par Rise From Treason, le premier EP des Suédois. Les présentations furent froides, les poignées de mains glaciales et pour ainsi dire, cet essai visant à introduire Scars ne m'a pas convaincu, tant sur le plan humain que musical. C'est la raison pour laquelle j'ai abordé ce premier full-lenght à reculons, avec le maigre espoir que je puisse ressortir de l'expérience à peine moins informe que de l'azote liquide. Pour ce qui est de cette formation qui ressemble à s'y méprendre à un supergroup, il est toujours bienvenu de rappeler qu'elle compte parmi ses ranges des anciens des maisons IN FLAMES, THE HAUNTED et GRAVE, trois très gros groupes qui sont épisodiquement évoqués au cœur de cet opus.

Comparativement à Rise From Treason qui était un EP assez fantomatique, je dois bien reconnaitre que Scars a une fière allure de full-lenght, des contours nets, précis, une vraie carrure, une explosivité sincère et singulière. Je redoutais terriblement le moment où je devais en déduire que Scars est un Rise From Treason en trois fois plus long. Un moment qui n'arrivera jamais. THE RESISTANCE, dès l'entame de "Clearing The State", dissipe les doutes. Si l'on retrouve ce dynamisme rythmique qui lorgne sur le Punk / Hardcore des MADBALL et SICK OF IT ALL, on est aussi déboussolé par la vitesse et l'implication mise en œuvre sur ce premier morceau. Assez éloignés du flegmatisme et de la linéarité des "My Fire" ou "Rise From Treason", les morceaux qui composent Scars sont vivifiants, toniques et dégoulinent enfin de ce génie musical qui doit forcément ressortir quelque part quand on a fait partie pendant des années d'IN FLAMES ou de THE HAUNTED. Les compositions sont courtes, compactes, enracinées dans cet esprit Hardcore qui ne lâche jamais un Death Metal très swedish et tourné vers l'avenir (alors que justement, Rise From Treason trahissait un appétit prononcé pour le old-school). Ca et là, des vapeurs mélodiques en provenance de Göteborg viennent nuancer la monotonie de certains titres, particulièrement "The Serpent King" qui est en totale emphase avec cette scène très particulière. A part ça, Scars parvient quand même à demeurer relativement neutre et donc très peu original sur le fond. Sur la forme, on pourra toujours compter sur Jesper et les autres pour attirer les oreilles curieuses. L'effet de surprise inhérent à toute personne étant tombée sur l'EP paru en janvier (soit quatre mois avant la sortie de cet album) fera sensation l'espace d'une grosse demi-heure, avant que la cadence ne s'essouffle au travers de "Warmonger" ou de "Scars" plus anecdotiques. Ce qui n'est heureusement pas suffisant pour faire oublier toutes ces bonnes surprises que sont "Your Demise", "Expect And Expire" ou encore "I Bend – You Break".

Je ne suis pas encore intimement convaincu de l'avenir brillant promis aux Suédois mais par le biais de Scars, THE RESISTANCE fait justement un peu de résistance. Non seulement ils ont eu le mérite (ou la présence d'esprit) de ne réutiliser aucuns morceaux de Rise From Treason mais en plus de cela, leur Death Metal nordique, groovy, poreux et coreux s'est montré suffisamment changé et autoritaire pour espérer tenir le coup sur la durée et à coup sûr, convaincre de son utilité au cœur d'une scène bouchonnée.



Ajouté :  Dimanche 23 Février 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  The Resistance Website
Hits: 2140
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/1/2019 à 23:08:41 en : 0,0977 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar