METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ENGEL (se) - Mi…
· VOMITORY (se) -…
· HELL MILITIA (F…
· LESSEN (FRA) - …
· LACUNA COIL (it…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LOFOFORA (FRA) …
· MANIGANCE (FRA)…
· ETHS (FRA) - Ro…
· MORTUARY (FRA) …
· VALLEY OF THE S…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 93 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

GHOSTONE (FRA) - Le Mangeur d'Âmes (2012)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 14 février 2012
Pays : France
Genre : Rock / Metal
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 51 Mins





Il fallait bien un mec n'ayant pas froid aux yeux pour s'attaquer à un groupe corse. J'en suis. Courageux, pas téméraire. Je tiens à ma vie. D'ailleurs, je vais faire mon possible pour ne pas être trop salaud avec GHOSTONE. Je n'ai guère envie de me faire plomber la cervelle en allant faire le plein de sans-plomb. Ah, les clichés ont la peau dure pas vrai ? Qu'importe au final ce trait d'humour, puisque l'essentiel est préservé pour nos amis insulaires ; une réputation qui s'est faite et qui sera compliqué à défaire. De l'autre côté de la Méditerranée, on n'aime pas forcément les identitaires et encore moins les identitaires qui ont des idées. Moi, j'aime déjà GHOSTONE. A l'instar des Basques, des Bretons, je viens d'une région de France dont le patrimoine est un legs. Pour rien au monde je ne renierais mes racines. Je suppose qu'en incorporant des polyphonies corses à leur Rock / Metal, les Corses ont voulu valoriser le terroir. C'est plus malin que de placer un morceau de brocciu dans les pages du booklet.

Vainqueur du concours Rock Emergenza en 2008 à l'Elysée-Montmartre Paris deux ans après sa formation, GHOSTONE a proposé en février 2012 un premier album nommé Le Mangeur d'Âmes. Plus qu'une carte du jeu Yu-Gi-Oh, ce nom reflète effectivement la personnalité du quatuor qui incorpore dans sa musique des éléments hypnotiques visant à aspirer la clairvoyance de l'auditeur. "Djihad Joe" s'ouvre sur des chants polyphoniques corses, œuvre de Jean-Louis Blaineau et il va sans dire que cette ouverture déstabilise immédiatement. Les Ajacciens rendent un hommage poignant, troublant à leur île et c'est tout à leur honneur. Car en plus d'être novateur, ce choix artistique est diablement bien incorporé à une musique qui se base sur l'émotivité du Rock et la force de frappe du Metal. On trouve de tout dans cet album, du "Bad Little Boy" un peu mièvre au "Needles On My Skin" énervé en passant par "Wake Of", un interlude captivant entre djembés et klaxons et "People Vs President", un morceau complètement stressant sorti en plein contexte de campagne présidentielle. Centré sur le parcours d'un individu pour rendre son contenu plus conceptuel, Le Mangeur d'Âmes compte beaucoup de temps forts pour peu de moments creux. Preuve que GHOSTONE se dépatouille comme un grand, on retrouve en marge de leur créativité, une production lustrée et honnête, légèrement en-dedans sur les parties Metal ("Killer On The Loose") mais redoutable d'efficacité quand il s'agit d'être catchy. Les quatre compères ont instauré une véritable alchimie qui n'en finit pas de guider leur œuvre sur des sentiers surprenants. Et très sincèrement, si ce Rock est une décharge d'adrénaline, je suis encore plus sensible à une proposition comme "U Pranzu Di U Diavule" qui transpire un héritage, une culture, un patrimoine que je ne partage pas mais dans lequel je me retrouve totalement. Il y a des signes qui ne trompent pas et cet attachement aussi attachant que contagieux en est un.

Alors certes, les Corses comprendront mieux que quiconque le sens de cet album. Mais je ne pense pas que Le Mangeur d'Âmes se résume à ça. Ce n'est pas un clivage, ce n'est pas un barrage, c'est une ouverture culturelle enrichissante qui s'adresse aussi et surtout à ceux qui aiment le Rock un peu alternatif, un peu métissé et très convaincant. C'est GHOSTONE, tout simplement !



Ajouté :  Dimanche 23 Février 2014
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Ghostone Website
Hits: 2668
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/10/2019 à 07:01:05 en : 0,0498 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar