METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· YANN ARMELLINO …
· UMBAKRAIL (FRA)…
· BRENNUS MUSIC (…
· DAGOBA (FRA) - …
· GRAVE (se) - Ol…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CARNIVAL IN COA…
· THE ARRS (FRA) …
· SAXON (uk) - El…
· A PERFECT CIRCL…
· NOMEANSNO (ca) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 93 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BETRAYED HEAVEN (FRA) - Paradox (2013)








Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 10 mai 2013
Pays : France
Genre : Deathcore / Metalcore technique
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 38 Mins





Un coup de bambou puis un coup de boum-boum. J'image qu'un rail de coke aurait un effet quelconque sur mon organisme. C'est exactement ce qui s'est passé l'an dernier avec BETRAYED HEAVEN et leur EP Inner Bleeding. Sans conviction, sans prétention, je me suis passé le premier effort de ce groupe Nantais et au détour d'une reprise très originale du générique de Bob l'Eponge ou d'un morceau éponyme fracassant qui continue de tourner dans ma playlist, je suis tombé sous le charme. Sous le charme de ce Deathcore très amateur, complètement artisanal mais qui transpire sincérité et passion. J'aime les gens convaincus, même ceux convaincus qu'ils vont dans le mur mais qui y vont quand même. BETRAYED HEAVEN a choisi son chemin et celui-ci ne mène surement pas à un traumatisme frontal au fin fond d'un cul-de-sac. L'horizon est dégagé, parce que le groupe génère un Deathcore très bateau, il faut le dire, mais qui ne ressemble à aucun autre. A tel point qu'on peut d'ores et déjà parler d'une identité musicale, alors que 90% des groupes qui se lancent dans cette direction sombrent au bout de quelques mois dans l'ersatz ou la contrebande. En cela, il y a un vrai paradoxe au cœur de cette affaire.

Alex, bassiste de son état, avait pourtant été clair. "Cet album n'aura absolument rien à voir avec Inner Bleeding". On ne peut pas dire que ses mots n'auront pas été soigneusement pesés, car en effet, Paradox n'a rien en commun avec Inner Bleeding, ou si peu. Si le second avait été une mise en bouche explosive mais titubante, encore en quête d'une vraie personnalité, le premier sait définitivement ce qu'il veut. Plus moderne, plus technique, plus intime, plus progressif mais aussi plus Djent, le Deathcore du combo Nantais se rapproche désormais d'une curieuse mixture entre la violence d'ALL SHALL PERISH, l'énergie de BORN OF OSIRIS, l'hyper-technicité de WITHIN THE RUINS, le tout nimbé d'un riffing algébrique, limite cynico-meshuggien et de vocaux typés. Définitivement, Nico est LA voix de BETRAYED HEAVEN et si je peux me permettre un conseil, il faut garder cette pépite précieusement. Même si on remarque encore quelques erreurs de placement, cet accent franchouillard ou ce problème de souffle qui émaillait (et faisait le charme) d'une compo comme "Betrayed Heaven", il faut reconnaître que le bonhomme a affiné son registre, évoluant avec davantage de conviction dans son rôle de frontman. Derrière lui, la section rythmique apporte son sens de la saccade à des morceaux comme "Ouroboros", "Visions" ou l'attachante "The Letting Go". Quelques arrangements se font aussi entendre, à l'image de cet enchaînement entre "Regression", un break entre Electro et lyrisme, et "Evolution" qui jouit d'une superbe musicalité. En revanche, pas de reprise de génériques style Dora l'Explorateur ou Bob le Bricoleur à l'horizon, ce qui atteste aussi peut-être que BETRAYED HEAVEN voulait, avec ce premier album, passer aux choses sérieuses et changer de dimension.

C'est chose faite. Paradox est un premier opus absolument remarquable, qui balaie différentes sources d'inspiration modernes et quelques unes, plus sobres et plus classiques. Naviguant désormais entre Deathcore et Djent, le tout enrobé dans une image d'écolier assidu n'ayant pour objectif que de bien faire, BETRAYED HEAVEN se classe parmi les élèves les plus prometteurs, en dépit d'un comportement turbulent que vous adorerez recadrer.



Ajouté :  Samedi 16 Novembre 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Betrayed Heaven Website
Hits: 4942
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2019 à 18:37:03 en : 0,0475 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar