METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FAITHFUL DARKNE…
· VOODOO SMILE (F…
· HOUSE OF LORDS …
· KORUM (FRA) - T…
· DROWNING POOL (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MANIGANCE (FRA)…
· GIRL INK TATTOO…
· WATAIN (se) - N…
· VULCAIN (FRA) -…
· THE 69 EYES (fi…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 94 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ATTILA (usa) - About That Life (2013)








Label : Artery Recordings
Sortie du Scud : 25 juin 2013
Pays : Etats-Unis
Genre : Hardcore / Deathcore
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 38 Mins





AVERTISSEMENT.

About That Life sera de ces sorties inspirantes pour un chroniqueur, car elle lui remémore forcément le côté le moins agréable de son job mais assurément le plus défoulant.
About That Life sera de ces sorties navrantes qui réduisent ledit chroniqueur à un gratte-papier frustré de n'avoir jamais pu imaginer pire.
About That Life sera de ces sorties qui n'ont pas besoin de porte-parole, tant sa médiocrité ressemble à une thèse universelle sur l'indigence.

On connaissait Attila le Hun. On connaît maintenant ATTILA les zéros. Après un Outlawed effarant de nullité en 2011, on ne pensait pas, en toute sincérité, que les Géorgiens pouvaient faire pire. C'était franchement mal connaître Chris "Fronz" Fronzak et ses petits copains, jamais vraiment à court de souffle quand il s'agit de rivaliser de bêtise. Pourtant, soyons honnête, tout n'était pas perdu d'avance. Il y a bien eu Rage en 2010 pour leur offrir une once, une micro-part de légitimité. Cet album n'était pas bon, loin de là. Il n'était juste pas mauvais. Trois ans plus tard, je ne pense pas m'égarer ou tomber dans le raccourci à deux balles en disant que l'alcool aidant, le Deathcore de caniveau d'ATTILA est tombé à un niveau absolument détestable.

Croyez-moi, je n'en veux à personne. Je ne suis pas cocu, je ne suis pas aigri, je ne suis pas jaloux, je ne suis pas envieux. J'ai simplement détesté cet album car il matérialise actuellement ce qui se fait de pire en matière de Deathcore. Il représente une imposture musicale grossièrement maquillée sous une pléthore d'effets électroniques, de breakdowns indigestes, de scratchs et autres œillades à l'univers du Rap et du Hip-Hop, de paroles vulgaires faisant l'apologie de la misogynie et de l'homophobie. Au moment où "Middle Fingers Up" arrive avec ses gros sabots orthopédiques et nous donne une folle envie de leur dégainer nos majeurs, on comprend déjà qu'About That Life sera une purge. Impression confirmée avec les "Rageaholics", "Thug Life" ou la pitoyable "Callout", aussi malodorante et inoffensive qu'un étron de bébé. Bien évidement, Chris Fronzak semble gonflé à bloc, motivé comme jamais à la simple idée de devoir faire l'étalage de sa prose vaseuse. Son énergie vaguement communicative se retrouve annihilée illico presto par la vitesse busta-rymesienne avec laquelle il débite, rendant automatiquement des propositions comme "Unforgivable" ou "Shots For The Boys" radicalement inaudibles. La seule chose à peu près seyante à cet opus demeure son côté Heavy, orchestré par l'un ou l'autre solo exploitable. Pour le reste, c'est non seulement du Deathcore stérile pour baiseurs de vaches, junkys ou putes sous cristaux de soude, mais c'est également aussi bête que méchant. Je ne pense pas que la musique doit être quelque chose de stigmatisant. En cela, les mecs d'ATTILA prouvent qu'ils sont sortis du four un peu trop tôt.

Mais c'est aussi ça, le propre du génie. Non, sans déconner, je crois sincèrement à ce que je dis. ATTILA est tombé si bas, fait preuve d'une telle poussée de suffisance, de superficialité et d'arrogance qu'involontairement, ils sont littéralement en train de créer un style macabre et cynique à l'intérieur même de la sphère Deathcore. Ils sont indiscutablement dans une sorte de génie créatif qu'eux seuls peuvent comprendre. Ils s'en rendront peut-être compte un jour, mais actuellement, on ne cherche même plus à les casser. On rit d'eux. D'un rire narquois. Le pire qui soit.



Ajouté :  Samedi 16 Novembre 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Attila Website
Hits: 4462
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/11/2019 à 17:37:04 en : 0,046 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar