METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· IMPALED NAZAREN…
· RATBOMB (FRA) -…
· ABORTED (be) - …
· ORAKLE (FRA) - …
· TERRORTORY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AMON AMARTH (se…
· ACHING BEAUTY (…
· SLAYER (usa) - …
· MASS HYSTERIA (…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 84 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ALIGHT (it) - Don't Fear The Revenge (2009)






Label : My Funeral Records
Sortie du Scud : 4 juillet 2009
Pays : Italie
Genre : Gothic Metal
Type : Album
Playtime : 7 Titres - 32 Mins





Il y a eu récemment THE LOVECRAVE. Il y a maintenant ALIGHT. Et ce qui est sûr, c'est que le Gothic Metal italien underground n'a pas trouvé son meilleur avocat en rencontrant mon chemin. A part le Heavy Metal progressif, je ne vois pas d'autre style qui me soit plus étranger que le Gothic Metal. Bien sûr, j'ai eu ma période LACUNA COIL et finalement, je suis plutôt rassuré de constater que ce quatuor transalpin est plus ou moins copain avec des ELUVEITIE, DEATHSTARS, GRAVEWORM, KATAKLYSM ou CRADLE OF FILTH. Ça me fait soudainement moins peur quand au verdict qui attend Don't Fear The Revenge, un premier full-lenght qui succède en 2009 à une démo éponyme sortie en 2006. Tout le reste est plutôt inquiétant. Par exemple, comment expliquer ce silence qui dure désormais depuis quatre ans ? S'il y avait une vraie promesse dans ce disque, n'aurait-elle pas du déjà être tenue ? Ou ALIGHT prépare t-il une mixture encore plus fade que cet album ? Aucune hypothèse n'est à écarter, surtout pas quand on sait que ces Italiens auront du mal à faire plus easy-listening.

Don't Fear The Revenge n'est donc pas excessivement mauvais. Non, c'est vrai. On ressent beaucoup d'implication dans le jeu des musiciens et d'application dans les vocaux de Sabina qui, par ailleurs, possède un chant pas très agressif mais diablement moderne et apaisant. On se souvient tous d'un groupe de Gothic Metal à chant féminin qu'on a écouté en serrant les dents et les fesses parce que la frontwoman se prenait pour une Castafiore de supermarché. Ici, c'est l'inverse. La voix de Sabina capte de par sa douceur dès les premiers instants (très inquiétants) de "Disarmed". Inquiétants parce qu'ils exploitent des nappes de claviers futuristes, inhumains, déstabilisants, un peu façon DEATHSTARS, sauf que les Suédois savent ou savaient rendre ce genre de décision crédible. Là, ALIGHT se contente de répéter assez bêtement il est vrai des formules apprises par cœur. Un riff, un motif électronique, un refrain tristounet et ça ou là un break atmosphérique. Le quatuor a l'air d'assumer son affiliation au Gothic Metal jusqu'à la moelle, sauf que le résultat entendu sur ce premier album est loin d'être percutant. Les compositions s'enchaînent facilement pour la simple et bonne raison que ce Metal est lui-même très facile. De ce fait, il n'y a rien de foncièrement désagréable dans cet opus, résolument tourné vers la poésie et le romantisme. C'est propre, c'est cristallin, c'est épuré, c'est techniquement simpliste et bourré d'arrangements artificiels. Et ces quelques qualités flinguent très vite la pertinence de ce disque qui s'écoute aussi sans provoquer de véritables émotions. On remarque à peine la présence de Nell de THEATRE OF TRAGEDY sur "Your Bride" ou l'accélération rythmique sur une "Black Rain" énergique mais gâchée par ces satanés claviers qui sont d'un pénible... C'est dire si Don't Fear The Revenge déroule sans véritablement accrocher l'auditeur. Pourtant, avec un peu de concentration, on perçoit des idées, on perçoit de la bonne volonté, mais tout ça est trop triste, trop attendu, trop lisse pour qu'on s'en souvienne une fois la demi-heure passée.

Les charmants minois de Sabina et de la bassiste Elena (prends ça, Karin Axelsson) ne suffisent pas à faire oublier une prestation très très décevante. ALIGHT s'est embarqué dans une aventure compliquée, avec légitimité et passion, mais sans réels efforts pour proposer un Gothic Metal qui n'ait pas déjà été entendu milles fois. J'espère au moins que leur absence du "devant" de la scène (ou peut-être de l'arrière dans leur cas) leur sert à faire passer cet amateurisme dommageable qui se voit comme le nez au milieu du visage de Rossi De Palma.



Ajouté :  Samedi 16 Novembre 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Alight Website
Hits: 2838
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/8/2019 à 15:40:31 en : 0,0544 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar