METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· HOLY CROSS (FRA…
· HEADLINE (FRA) …
· CRIPPLE BASTARD…
· THE AMENTA (au)…
· CANNIBAL CORPSE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MOONSPELL (pt) …
· HAMMERFALL (de)…
· PARIS METAL FRA…
· TOOL (usa) - Ha…
· SOIREE M & O OF…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 175 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

YNGWIE J. MALMSTEEN (se) - Relentless (2010)






Label : Rising Force Records
Sortie du Scud : 22 novembre 2010
Pays : Suède
Genre : Metal néo-classique
Type : Album
Playtime : 15 Titres - 68 Mins





Après toutes les rumeurs et les contradictions émanant de la collaboration possible et/ou probable de Monsieur Tim « Ripper » Owens à cet album nous voici devant cette fameuse galette. Et la première chose que l'on peut constater c'est que l'ex chanteur de JUDAS PRIEST et futur ex Rising Force est bel et bien présent. Pourquoi diable exprimer d'entrée le fait que notre vocaliste ne pourra pas faire long feu au sein de la confrérie suédoise, et bien tout simplement parce que le maestro use ses chanteurs comme d'autres usent leur fond de culotte sur les toboggans, c'est à dire à grande vitesse. Il s'agit donc pour moi d'une bonne surprise que de voir cet animal présent pour la deuxième fois auprès du fécond guitariste.
Reste que ce nouvel opus est marqué par une aura négative due aux différentes déclarations des protagonistes eux-mêmes et par le fait que tout le monde doute de la sincérité de cet enregistrement. S'agit-il d'un véritable album ou d'une poubelle calamiteuse pour se débarrasser subtilement d'un artiste trop encombrant aux yeux du nombriliste affirmé ?
Pour être honnête la première collaboration des deux compères m'avait simplement bluffée et je m'étais mis à rêver d'un retour en force de mon six cordiste de prédilection. Et comme d'habitude le nordique ne va jamais là où on l'attend.
Les musiciens ont encore une fois été parachutés entre le très bon Perpetual Flame et cette dernière offrande. Exit donc le Sieur Sherinian aux claviers qui pourtant avait insufflé un vent de créativité grâce à sa pratique technique mais aérienne de son instrument.
Quant à la batterie elle est tenue cette fois ci par un certain Patrick Johansson, ce qui fait de lui le troisième Johansson à passer dans les mailles du combo. A par cela ce dernier aurait tout aussi bien pu être remplacé par une programmation tant son jeu est morne et terne. Je me demande sincèrement si ce n'est pas le cas car jamais un break n'a ressemblé autant à un autre break. Tout au long des titres les enchainements sont exactement les mêmes et bien entendu la batterie est sous mixée pour laisser la place au doigteur fou.
Et pourtant...
J’ai réellement cru à un relent de créativité tant le premier titre est monstrueux, une sorte de mélange entre un Heavy galopant et des cavalcades arabisantes du meilleur effet. Mais passé ce titre on alterne instrumental et morceau chanté avec une cadence robotique. Et rien, mais réellement plus rien ne vient nous sortir de notre torpeur !
Les morceaux sont pompeux mais sans envergure, les riffs sont éculés, ressassés, peroxydés et j'en passe.
Nous nous trouvons face à l'album le plus insipide de la longue carrière du génie scandinave.
Et ce n'est pas la énième version du « Adagio B Flat Minor Variation », ni la prise de micro par le Maître sur un titre autre qu'un blues catchy qui viennent sauver la naufrage. Au contraire tout ceci enfonce le clou de ma déception.
On s'ennuie de la septième à la dernière minute !
Cet album est à oublier au plus vite en espérant un retour aux affaires d'une autre trempe, passez donc votre chemin il n'y a vraiment rien à voir ici.



Ajouté :  Mardi 27 Août 2013
Chroniqueur :  Oncle Machin
Score :
Lien en relation:  Yngwie J. Malmsteen Website
Hits: 4844
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2019 à 00:25:46 en : 0,0575 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar