METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ELLIPSIS (FRA) …
· SHADEWORKS (be)…
· ADX (FRA) - Phi…
· SINAMORE (fi) -…
· GRONIBARD (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CRADLE OF FILTH…
· HATE ETERNAL (u…
· TOTO (usa) - Pa…
· CONVERGE (usa) …
· KREATOR (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 111 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WE CAME AS ROMANS (usa) - Tracing Back Roots (2013)






Label : Nuclear Blast Records
Sortie du Scud : 23 juillet 2013
Pays : Etats-Unis
Genre : Electro / Metalcore mélodique
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 41 Mins





Après le décevant, le lamentable, l'effronté Understanding What We've Grown To Be, je pensais que le coup du lève-toi et marche n'était rien de plus qu'une imposture biblique. Et pourtant, la rigidité cadavérique de WE CAME AS ROMANS n'aura pu freiner un redressement assez spectaculaire en ce milieu d'année 2013. Avec Tracing Back Roots, les Américains entament une rédemption totalement imprévue. Ce disque aurait dû être une Marche Funèbre, du Chopin-core qui enterre définitivement une entité qui n'aura réellement brillée que par intermittence, sur leur premier album (To Plant A Seed) en 2009. Il sera l'Ode à la Joie, du Post-Beethoven un peu catchy, un peu Pop et qui, comme d'habitude, divisera les deux églises. Les intégristes se feront une joie de décorer cette galette d'un charmant étron (et on pourrait presque les comprendre). Les progressistes élèveront surement cette sortie au rang qu'elle mérite. Car rarement un rachat aura été aussi limpide tout en étant source de conflits. C'est WE CAME AS ROMANS et on ne comprendra surement jamais leur art.

Si la station NRJ pouvait tomber encore plus bas, elle créerait surement la ramification « Hit Electro Metalcore Summer Night » et aucun doute possible, WE CAME AS ROMANS trusterait l'intégralité du programme. Tracing Back Roots n'a pas honte de son affiliation Electropop, de ses passages technosymphoniques, de ses refrains qu'un Taio Cruz n'aurait osé, de son Post-Hardcore mélodique guimauve qui rappelle un peu le dernier (et excellent) BRING ME THE HORIZON ! Le pire, c'est que ça marche, et ça marche parce que c'est très différent de To Plant A Seed et encore plus différent d'Understanding What We've Grown To Be. Ça ne pouvait de toute façon pas être plus indigeste. Alors oui, je pense effectivement que la performance de cet album est maximisée par la médiocrité de son prédécesseur, mais je suis également convaincu que WE CAME AS ROMANS a mis un peu plus de cœur à l'ouvrage, et ce même si de prime abord, Tracing Back Roots résonne comme leur album le plus éclectique (pour ne pas dire commercial, le mot qui fâche). C'est désormais clair, Kyle Pavone (chant clair et claviers) est le moteur de la machine. C'est lui qui embarque le Metalcore plastifié du groupe dans des sphères très aériennes, très éthérées. David Stephens a laissé tomber sa grosse voix qui faisait un carton sur « To Plant A Seed », « Broken Statues » ou « Beliefs » au profit de cris Hardcore sporadiques et soumis à l'omnipotence de Kyle. Les nappes électroniques, inutile de s'y étendre, elles sont présentes partout, en toutes circonstances, à toutes les sauces. Pour peu qu'on y soit ouvert, souvent ça passe, rarement ça casse. Aussi, les temps forts sont légion au cœur de cette œuvre. Selon la sensibilité de chacun, ce ne sera pas pour les mêmes raisons. Par exemple, le refrain de « Fade Away » me semble particulièrement pertinent, au même titre que l'ensemble de « Ghosts », « Hope », « A Moment » ou « I Survive » qui voit intervenir Aaron Gillespie (THE ALMOST et ex-UNDEROATH). Pour les autres, sans être du grand spectacle ou du frisson, ça reste très acceptable, à l'exception peut-être d'une « Through The Darkest Dark And The Brightest Bright » qui clôture l'opus en remuant son cul un peu trop suggestivement sur le dancefloor. Chassez le naturel, tout ça...

Si ce n'était pas encore clairement exprimé, voici une session de rattrapage. Tracing Back Roots est à ce jour, le meilleur album jamais écrit par WE CAME AS ROMANS. Il va à l'encontre de la caricature Metalcore de base qui pouvait être matérialisée par un certain… Understanding What We've Grown To Be ! Certes, il déploie ses ailes avec tant d'élégance qu'il en finit par toucher le monde de la Pop, mais c'est aussi cette « intellectualisation », ce virage un peu Post-Hardcore qui fait de Tracing Back Roots une sortie aussi admirable que détestable.



Ajouté :  Mardi 09 Juillet 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  We Came As Romans Website
Hits: 5564
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/8/2020 à 00:18:06 en : 0,0546 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar