METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ULTRA VOMIT (FR…
· EVIDENCE ONE (d…
· DRAGONFORCE (uk…
· VOLBEAT (dk) - …
· LA VENTURA (nl)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SEPTICFLESH (gr…
· WITHIN TEMPTATI…
· SEPULTURA (br) …
· BLACK RAINBOWS …
· TRUST (FRA) - Z…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 64 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BRING ME THE HORIZON (uk) - Sempiternal (2013)








Label : RCA Records
Sortie du Scud : 1er avril 2013
Pays : Angleterre
Genre : Deathcore ambient
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 53 Mins





C'est donc maintenant que je suis censé être criblé de balles et de crachats ? Parce que BRING ME THE HORIZON sort un nouvel album et que, soyons clair si ce n'est pas encore le cas, je ne porte pas ces Anglais dans mon coeur ? Aujourd'hui, la haine attendra, l'intolérance procrastinera. Sempiternal est un excellent disque. Comment le dire plus simplement que de la façon suivante ? Cette chronique n'est pas un mea culpa, elle n'a pas vocation à calmer la motion de censure qui pèse sur chaque papier traitant du groupe. Elle est juste un avis parmi tant d'autres, sur lequel on ne peut vraiment se fier. Tout ce qui a été dit dans le passé est maintenu, confirmé. Il n'y a guère que le Count Your Blessings de 2006 qui légitimait un engouement qui persiste dans la démesure. Suicide Season, risible, et son successeur à l'appellation si longue à écrire que je (re)passe mon tour étaient autant de moments trahissant une incompétence incomprise. Revenir sur ces différentes sorties, aussi discutables soient-elles, n'a pas de sens. L'heure est venue de reconsidérer les éléments, de redistribuer les cartes. Ce n'est pas ma volonté. C'est celle d'un Sempiternal d'une telle beauté que même les imbéciles arriveront à changer d'avis et à réécrire les adages les plus populaires.

C'est peut-être justement parce que BRING ME THE HORIZON n'est plus un groupe de Deathcore à proprement parler que cet album est si réussi. On oublie ici les « Chelsea Smile », les « Diamonds Aren't Forever », les « It Never Ends », les excès d'engagement et les éjaculations précoces. En bref, tout ce qui rendait les moins convaincus irritables est mis de côté, au profit d'un assouplissement rythmique et d'expérimentations ambiantes et suaves. « Can You Feel My Heart », ouverture lumineuse, follement stellaire à cause de son leitmotiv électronique nimbé de frappes machinales est la première révélation de ce full-lenght. Coincé entre de la Pop romanesque et du Rock faussement artificiel, ce morceau est le miroir du BRING ME THE HORIZON 2.0. « The House Of Wolves » embraye sur quelque chose de plus couillu mais jamais délesté de claviers omnipotents. J'ai besoin d'admettre que ces refrains m'ont touché. Besoin de reconnaître que j'ai pris du plaisir à analyser cette oeuvre, car dès son commencement, elle appelle à une diversité et à une imprévisibilité haletante. Jordan Fish, fraichement intronisé au poste de claviériste pour soulager Oliver Sykes de cette entrave, joue un rôle très important dans la reconversion ici opérée. Il y a quelque chose de l'ordre du Superbe qui frappe Sempiternal. Certains appelleront ça maturité, d'autres évolution. Peu importe les mots au final. Ce qui compte, c'est « And The Snakes Start To Sing » aux portes du Post-Hardcore, « Seen It All Before » un peu Rock indépendant, « Antivist » et sa basse sournoise sur les couplets, l'orchestrale « Crooked Young » ou « Shadow Moses », le tube par excellence avec son refrain épuré et ses choeurs scandés. J'ai profondément aimé l'intelligence de ces différents morceaux, leur musicalité, le drôle de bonheur qu'ils véhiculent ainsi que cette capacité pour Sempiternal à être la bande-originale d'une vie. Cet opus n'est pas digne de susciter de l'aversion, de l'envie au sens biblique du terme. Et peut-être que tout simplement, BRING ME THE HORIZON a eu ce désir de ne plus être sa propre caricature. Je finirais par évoquer la prestation d'Oli Sykes, comme pour signifier que maintenant, la boucle est bouclée. Je ne t'aime pas et je ne t'aimerais jamais. Mais ce que tu as fait aujourd'hui sur cet album, ça surpasse toute forme de rédemption. Tes vocaux sont touchés par je-ne-sais quelle grâce et pour la première fois, associer ton nom avec la notion de chant ne me rend pas malade. Je n'ai pas eu tort de maudire tes précédentes sorties, car en te montrant ici sous ton meilleur jour, tu prouves simplement qu'il existait bel et bien un autre Oli Sykes.

C'est pour ce genre de moments marquants qu'un chroniqueur est capable de passer des heures derrière un écran et de se couper du monde réél. La musique n'a pas pour vocation à contredire le ressenti des gens. Elle jaillit et donne libre cours aux interprétations, parfois improbables, parfois lucides mais jamais injustes. On ne naît pas injuste, on le devient. BRING ME THE HORIZON est de ces groupes sur lesquels on a toujours un avis et cette incapacité à faire l'unanimité est tellement belle qu'aujourd'hui, Sempiternal n'a pas d'autre innocence que d'avoir mérité un éloge qui, je l'espère, n'a pas le moindre accent funèbre.



Ajouté :  Vendredi 05 Avril 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Bring Me The Horizon Website
Hits: 7698
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]


Transmis par CookieMonster actif 12 Juin 2013 @ 10:20
Mon score :

Je suis heureuse que vous puissiez enfin apprécier Bring Me The Horizon dans toute sa splendeur. J'attendais avec impatience la sortie de cet album, non seulement pour l'écouter, mais aussi pour lire votre chronique. J'espérais que vous changeriez d'avis. Quand j'ai commencé à écouter cet album, j'ai tout d'abord eu peur d'un abus d'électronique au début de "Can You Feel My Heart" puis je me suis laissée transporter par la mélodie qui, il faut le dire, est sublime. Je trouve la batterie excellente, ils ont gagné du rythme dans leur musique. J'ai repensé à vos chroniques sur les deux derniers albums ("Suicide Season" et "There Is A Hell, Believe Me I've Seen It. There Is A Heaven, Let's Keep It A Secret") que j'avais amèrement critiquées sur mon blog (chelseasykes.skyrock.com), et j'ai foncé sur metal-impact pour voir ce que vous pensiez de celui-ci. Tandis que d'autres "metalleux purs et durs" disent directement que "c'est de la merde", quelle n'a pas été ma surprise de lire une critique positive ! Je vous remercie pour reconnaitre le talent de ces jeune anglais que j'admire énormément depuis leur album "Count You Blessings". Voilà, pour moi cette album surpasse mes attentes. J'ai enrichi ma culture depuis mon dernier contact avec vous, notamment en Black Metal, Death Metal, et un peu tous les genres de Metal en fait.
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/11/2019 à 08:22:04 en : 0,0458 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar