METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MASTERPLAN (de)…
· COMITY (FRA) - …
· THE DILLINGER E…
· MORTUARY (FRA) …
· JEAN-PASCAL FOU…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· GOJIRA (FRA) - …
· TACKLEBERRY (FR…
· RECUEIL MORBIDE…
· SOIREE METAL SP…
· AMORPHIS (fi) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 236 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

UNSOUL (de) - Magnetic Mountain (2008)






Label : Setalight Records
Sortie du Scud : 19 décembre 2008
Pays : Allemagne
Genre : Death Metal progressif
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 43 Mins





On savait Paul Masvidal visionnaire, on connaissait moins les oracles d’UNSOUL. Ce que j’avance n’est pas très difficile à comprendre. Le Djent fait aujourd’hui partie du quotidien, de même que le Death Metal progressif. Vous seriez pourtant étonnés d’apprendre que Seed Of Rage, le premier album des Allemands d’UNSOUL évoluait déjà en 1999 dans un style Death un peu barré, un peu instrumental et loin d’être sain d’esprit. Leur destin est exceptionnel. Formation précoce en 1995, fœtus avorté le 29 mai 2012. Entre ces deux dates, deux albums distants de neuf années, trois EP et un split avec TORN TO PIECES, sans parler des démos. Autant dire qu’UNSOUL a mené une existence chaotique et n’a jamais réussi à vraiment percer. La sortie de Magnetic Mountain aurait pourtant du être un déclic. Elle n’aura été qu’une étoile filante au-dessus d’un ciel couvert de nuages bas. Qui aujourd’hui déclarerait que l’absence d’UNSOUL laisse un grand vide dans le paysage Death progressif ? Personne. Le soldat inconnu n’a pas de nom, pas de visage, mais il existe. Alors que ces Allemands, de leur vivant, étaient à peine considérés comme des fantômes.

Ex-voto. Merci, cependant, d’avoir existé. Parce que Magnetic Mountain est loin d’être une peccadille et que Masvidal se serait probablement bien amusé à l’écoute de ces structures bizarroïdes, presque extraterrestres. Des saccades, des secousses, des redondances et un gramme de génie. Si cet album n’est pas le pendant Death du Jazz, le verso basique d’un recto Acid, une tringle kitsch qui supporte un rideau en macramé, coupez-moi les bajoues pour les manger à la sauce barbecue d’Ottis Toole. Magnetic Mountain rend complètement dingue parce que ses structures sont sinueuses, torturées, foirées et qu’elles défilent avec tant d’insistance qu’on en vient forcément à un moment ou à un autre à tenir des propos extravagants. C’est le cas un peu plus haut. Quelques pistes instrumentales (« Contratto Senza Pietà », « Pre- ») viennent semer encore plus de doute parce que si elles sont censées apporter quiétude et soulagement, l’atmosphère poisseuse et viciée qui s’en dégage est loin d’être tranquillisante. Surtout, ces deux créations encerclent un « Dance Your Legs Off » totalement déjanté, presque plus proche de la parodie que du Death Metal. Alors que parfois, UNSOUL se laisse aller à d’étonnants moments de lucidité (« Way Less Space »), ce genre de compo vient rappeler que des cerveaux malades se cachent derrière cette œuvre. Je regrette seulement l’incroyable malléabilité d’un tel CD, dont on ne sait pas trop s’il faut le prendre au sérieux ou au second degré. Le Death progressif développe rarement ce genre d’ambigüité et là, fait rarissime, on peut légitimement se demander si entre vrai génie artistique et déni de schizophrénie, la distance est réellement importante. Mon avis personnel est que le corps de ces quelques morceaux est finalement trop carré et subtil pour découler d’un processus de composition aléatoire et freestyle. Mais à cause de ce « Dance Your Legs Off » ou de l’hypnotique « Breaking The Frames », il y aura toujours un doute qui subsiste.

La mort de ce groupe est, avec le recul, un mal pour un mal. Il n’y a rien de positif dans leur silence, tant leurs apparitions apportaient fraicheur et ingéniosité. Découvert cinq ans après sa sortie, Magnetic Mountain est l’album de Death progressif énigmatique par excellence. D’un côté, on y verra des signes précurseurs de ce qui se fait actuellement et de ce qui se fera probablement encore pendant quelques années. Et de l’autre, une réelle insouciance, presque de l’innocence et des excuses d’avoir été créatif. Magnétique, comme son nom l’indique. Mais surtout troublant.



Ajouté :  Mercredi 06 Mars 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Unsoul Website
Hits: 4792
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/10/2020 à 05:07:13 en : 0,0768 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar