METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MALMONDE (FRA) …
· PUNISH YOURSELF…
· XANDRIA (de) - …
· FURIA (FRA) - D…
· LELAHELL (dz) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIX FEET UNDER …
· PARIS METAL FRA…
· KORUM (FRA) - L…
· MASS HYSTERIA (…
· NASHVILLE PUSSY…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 23 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER (de) - Projekt Herz EP (2012)






Label : Auto-production
Sortie du Scud : 19 décembre 2012
Pays : Allemagne
Genre : Deathcore / Electro / Rock
Type : EP
Playtime : 8 Titres - 26 Mins





Il vient toujours au bon moment, avec ses pains et ses croissants. L’ami du petit-déjeuner, c’est WBTBWB. Vous ne pouvez plus vous cacher. Après bientôt six ans d’existence, WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER est entré dans les mœurs. Vous connaissez peut-être le lien étroit qui me rapproche de ces talentueux allemands mais aujourd’hui, j’ai fait le choix de ne pas me répéter, les reviews de Das Monster Aus Dem Schrank et de Der Tag An Dem Die Welt Unterging étant à votre entière disponibilité pour en témoigner. Depuis leur dernière sortie en 2010, des perturbations sont venues se greffer sur un parcours jusque-là idyllique. Tobi, emblématique chanteur et membre fondateur du projet s’est fait la malle au moment où le duo d’origine est devenu un quintette. Ça, on le savait. Ce qu’on savait moins, c’est que Kenneth Iain Duncan, guitariste rythmique de son état, a également déserté peu avant la sortie de cet EP. Du coup, un brouillard technique s’est posé à l’endroit même où Projekt Herz EP devait rassurer. Visant à préparer la sortie d’un troisième album en 2013, ce nouveau bébé a donc été chié dans la douleur d’une constipation budgétaire, puisque financé par une majorité de fans via Pledge Music.

Changements. Ce mot n’a jamais vraiment cessé de s’entrechoquer dans mon esprit depuis que Max, bassiste du groupe, m’a confié dans l’intimité d’une terrasse strasbourgeoise il y a deux ans qu’évolution il y aurait. Avec la distance, son propos mérite nuance mais respect. Rien de radical. Premier chef d’accusation : le micro. Voilà bientôt trois ans que Paul Bartzsch est au poste (en juin 2013) et jamais encore nous n’avons eu l’occasion de jauger ses performances sur galette. Projekt Herz EP est donc un dépucelage de la plus haute importance. Deutsche Qualität oblige, les beurriers n’ont pas fait n’importe quoi. Sans jamais atteindre la folie d’un Tobi, Paul assure des lignes vocales rigides, profondes qui, ma foi, s’ajustent plutôt bien avec leur nouvelle dimension musicale. Oublié le Schnappi-core enfantin, l’exubérance de claviers pubères, l’explosivité d’un Deathcore teinté de nappes électroniques farfelues et clownesques. WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER est devenu une entité sérieuse et mature. Après une intro plutôt planante (on reconnaît la touche d’un groupe qui fréquente CALLEJON) intervient « 1000 Volt ». Il en manque 99000 pour que Gilbert Bécaud se sente concerné mais pas un seul pour nous plonger corps et âme dans leur univers. Les rythmiques militaires de ce morceau ainsi les claviers subtils mais pas fantaisistes qui jonchent son déroulement sont un premier gage d’évolution. Autrefois véloces et affamés, les teutons s’épanouissent désormais dans un Deathcore aux sonorités Rock et à l’écriture catchy qu’un « Mayday Mayday » un peu kitsch ne manquera pas de souligner. Toujours très trafiquée, cette nouvelle mouture est une émulsion remarquée, pleine de bon sens et d’accroche. Beaucoup plus docile techniquement et surement plus mielleux et accessible pour du WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER, cet EP est un compromis intéressant entre guitares martiales (l’intro de « Soldat » est presque une resucée de RAMMSTEIN période Mutter), chant hurlé avec de vrais morceaux de germanisme dedans et petites mélodies artificielles sucrées et gourmandes. Le tube « USA » rivalise avec un « Euphorie » stellaire et un « Western Beta » qui surprendrait un Sergio Leone devant une plâtrée de spaghettis. Le tout s’emboîte dans une cohérence un peu surfaite mais diablement efficace qui n’égale jamais les figures emblématiques du Metal-fake que sont WE CAME AS ROMANS, ASKING ALEXANDRIA ou ABANDON ALL SHIPS. Et après ça, on en arrive forcément à la conclusion suivante. Quoiqu’ils fassent, les WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER le font sur un nuage.

Il y avait de quoi être chafouin ou déçu. Mais la solidité et la légitimité de Projekt Herz EP qui embarque les Allemands dans un tout nouvel univers seront deux arguments suffisants pour faire taire les débats. Alors certes, WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER n’est pas le groupe que les puristes se mettront soudainement à aduler. Mais l’intégrité qui se dégage de chacune de leurs sorties sera certainement un prétexte valable pour jeter une oreille sur un travail de fond aussi conséquent. C’est trop subtil pour être calculé à des fins commerciales. Laissez-moi, ne serait-ce qu’une seule fois, me présenter à vous en tant qu’expert. Et si cela vous demande trop d’efforts, osez la comparaison avec un ESKIMO CALLBOY et revenez me dire que ce beurre à un goût de plastique.



Ajouté :  Mercredi 06 Mars 2013
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  We Butter The Bread With Butter Website
Hits: 3552
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/7/2018 à 15:11:20 en : 0,1037 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar