METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ANOREXIA NERVOS…
· SAINT ASONIA (c…
· MUSINK by Metal…
· BLOODY MARY (FR…
· UGLY KID JOE (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SHAKA PONK (FRA…
· NO RETURN (FRA)…
· HORRESCO REFERE…
· HELLFEST OPEN A…
· SICK OF IT ALL …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 185 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HELLMOUTH (usa) - Gravestone Skylines (2010)






Label : Paper + Plastick
Sortie du Scud : 2012
Pays : Etats-Unis
Genre :Crossover / Thrashcore
Type : Album
Playtime : 15 Titres - 33 Mins





Des fois, j’écoute un disque. Et des fois, je me demande pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt. Je vais même vous avouer un secret. Parfois, je me trouve con de ne pas écouter plus de Crossover que ça. Il y a les noms : CORROSION OF CONFORMITY, BLUNT FORCE TRAUMA, NUCLEAR ASSAULT et il y a un nom : HELLMOUTH. Découvert en 2009 par l’intermédiaire de son premier album, Destroy Everything, Worship Nothing, ce combo américain a eu le mérite de ne pas sombrer dans cette vague Revival Thrash, pas franchement à mon goût alors même que c’eut été la logique. Voilà peut-être l’unique formation qui évolue ouvertement dans ce style métissé a qui je donne instinctivement une chance. Parce que pour être franc, je suis toujours plus ou moins sous le choc de l’album susnommé, et écrire pour leur Gravestone Skylines n’est rien de plus que l’évidence même. Bien sûr, l’attente était grande, à la hauteur de la surprise d’un titre comme « The Master Have Poisoned The Slaves ». Mais conformément à mon intime conviction, HELLMOUTH n’est pas un groupe capable de décevoir.

Il suffira d’un « Funeral Drenched » vraiment visqueux et bien en chair qui s’ouvre dans le fracas d’un tocsin (toute ressemblance avec le « Hell’s Bells » d’AC/DC ne saurait être que fortuite) pour me faire reprendre mes repères. Psychédélique, névrosée, bouillonnante de vices, la musique d’HELLMOUTH est un pugilat qui tourne bien vite à la raclée. Une fois encore, les titres sont courts et brulants, à l’une ou l’autre exception près. C’est parfois tellement viscéral et expéditif (« Hands Like Spiders », 21 secondes) qu’on pense instinctivement à des nuances Crust qui n’ont même pas lieu d’exister. C’est efficace, mais là où ça devient franchement palpitant, c’est quand le quatuor dédouble sa personnalité. On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser. Un coup c’est le riffing qui est Thrash, un autre ce sont les tempos qui font Sludge. Un coup ce sont les guitares qui deviennent Heavy, un coup c’est la voix du génial Jay Navarro qui verse dans le Hardcore. Sans compter cette multitude de nuances et d’atmosphères, parfois Punk (dans le jeu de batterie de Malek), parfois Grind et globalement catchys et groovys. Comme vous pouvez le constater, HELLMOUTH est un enfant bâtard, un autodidacte des quartiers pauvres de Detroit. On a envie de le féliciter pour sa réussite, de le chouchouter pour son application. Mais ces mecs nous pissent au cul. Parce que leur musique ne doit rien à personne. Elle est tellement engagée, malsaine, organique et belliqueuse qu’on en oublie les bases de la politesse. Bordel, ça c’est un putain de bon disque ! Et j’ai beau accorder épisodiquement ma confiance à des groupes qui auraient dû être pour ces loubards une source d’inspiration, il n’y a qu’eux qui parviennent à me faire frissonner. Sans faire de bruit, dans l’anonymat le plus total, Gravestone Skylines a fait son œuvre. On n’en a pas entendu parler, mais ce fait-divers se résume a bien plus qu’une simple boucherie entre amis. Amoncellement grossier de carcasses froidement exécutées, de membres maladroitement démembrés, de tripes comme s’il en pleuvait, avec en son centre un pot-pourri au placement plus que cynique, ce charnier attire encore les vautours.

Le métalleux se nourrit bien volontiers de viande mortifiée. L’odeur de ce Gravestone Skylines devrait vraisemblablement vous en dire plus sur son état de fraicheur. Loin des strass et des paillettes d’une scène prétendument dominée par SUICIDAL TENDENCIES, HELLMOUTH est cette force de l’underground capable du pire comme du pire. Il n’y a rien qui puisse être meilleur en la matière que ce second opus. Et ça, je suis prêt à le déclarer sous serment.



Ajouté :  Mercredi 19 Décembre 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Hellmouth Website
Hits: 6558
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/10/2021 à 17:18:52 en : 0,0875 secondes
| © Metal-Impact since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar