METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BLOOD DUSTER (a…
· NAPALM DEATH (u…
· AQUILON (FRA) -…
· RATBOMB (FRA) -…
· HELLOWEEN (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· METALLICA (usa)…
· KREATOR (de) - …
· SAXON (uk) - Ro…
· WE ARE THE ENEM…
· MANIGANCE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 67 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

CONVERGE (usa) - All We Love We Leave Behind (2012)






Label : Epitaph Records
Sortie du Scud : 9 octobre 2012
Pays : Etats-Unis
Genre : Punk Hardcore
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 39 Mins





Bon là, il va falloir y aller avec des pincettes… Les fans de CONVERGE n’étant pas réputés pour être très ouverts ni tolérants à la critique, je m’expose et j’ose avec cette chronique.
Ma caution ?
Je suis fan moi aussi, et depuis le début.
Pour cette façon si personnelle de jouer le Hardcore. Pour cette réputation sans tâche, pour le label Epitaph, pour ce chant, ces guitares effilées comme des rasoirs, cette rythmique bancale et explosive.
No limit ?
Oui, c’est possible.
Mais j’ai connu le Hardcore dès les années 80 aussi… MINOR THREAT, les DK, NOMEANSNO, les BAD BRAINS, AGONSTIC FRONT, BLACK FLAG et j’en passe… Les DI’s aussi, GANG GREEN, mais bon, je ne suis pas venu ici pour dresser un glossaire exhaustif, vous les connaissez aussi bien que moi.

J’ai toujours vu en CONVERGE un pendant excité et incontrôlable des REFUSED. Moins politisé certes, moins foncièrement Garage, mais avec la même énergie créatrice, le même désir de faire bouger les choses. Et dire que ce All We Love We Leave Behind les fait bouger salement est un doux euphémisme.
Soyons clair, et dès maintenant.
La cuvée 2012 de CONVERGE est sacrément bonne. Meilleure que celle de 2009 (Ax To Fall, assez décrié par les addicts), mais, car il y en a un, peut être un ton en deçà de la pierre angulaire Jane Doe, paru il y a onze ans. Il faut dire que cet album est souvent érigé en postulat définitif par la fanbase.
A juste titre ?
C’est possible.

Avec cet album, les américains voulaient revenir à quelque chose de plus direct, de moins alambiqué, de plus, in your face. Produit dans le studio perso de Kurt Ballou à Salem, All We Love We Leave Behind est donc fidèle à une démarche, presque une éthique. La sincérité, l’efficacité. Le retour aux sources.
Et c’est là aussi une réussite incontestable.
Avec cette production enrobée mais claire, qui met en relief la rythmique en gardant la sècheresse des guitares, CONVERGE frappe fort et net, et termine l’année 2012 en beauté. De quoi faire le plein de morceaux courts et concis, entrecoupés de plus longues digressions qui aèrent l’ensemble.
Un peu DILLINGER dans cette façon de laisser parfois la place à l’atmosphère par rapport à la puissance, sans toutefois la mettre complètement de côté dans ces moments là (ce qui les différencie de la bande à Ben), CONVERGE privilégie l’agression bien sur, mais une fois de plus sans tomber dans le chaos, toujours pile à la limite.
Toujours aptes à créer cette tension maladive (le terrible et éprouvant « All We Love We Leave Behind », avec sa mélodie tirée comme un élastique prêt à rompre), tout en conservant intact cet art de la dissonance hyperactive (l’entrée en matière épileptique « Aimless Arrow »), du pamphlet core venimeux et assommant (« Tresspasses » et sa double grosse caisse étouffante), CONVERGE réussit une fois de plus à garder cet équilibre fragile entre tradition (le très DILLINGER justement « Tender Abuse » subtil mélange de fragrances Mathcore des années 2000 et d’une lourdeur initiatique des années 90) et avancée (« Empty On The Inside » que n’aurait pas reniée un Ben Weinman moderne fricotant avec Scott Kelly), qui les caractérise à merveille.

Car CONVERGE, ce sont bien sur ces sonorités écorchées et tragiques (le quasi incontrôlable « Sparrow’s Fall », qu’aurait pu chanter un Roger Miret sous acides, « Vicious Muse » et son intro Punk à souhait, « Shame In The Way », lourd comme une chape de plomb), ces digressions pluri directionnelles labyrinthiques (« Sadness Comes Home », mi plombé, mi charge héroïque, « Glacial Pace », froid et presque Indus, le title track déjà abordé…), mais surtout, cette façon de toujours passer entre les gouttes et ainsi éviter la redite, et ce, malgré un style extrême ne tolérant aucune approximation.

Alors, de là à dire si All We Love We Leave Behind est leur meilleur album… Je ne prendrai pas ce risque. Et puis, quelle importance…
Car si Jane Doe peut encore selon certains fans conserver cet honneur, il faut admettre que le CONVERGE 2012 est une excellente cuvée qui ne décevra personne. Il prouve que ce groupe unique fait maintenant partie des légendes, au même titre que DEP, NEUROSIS, et tous les autres terroristes bruitistes se moquant de la bienséance comme de leur premier jeu de cordes. On imagine déjà la boucherie live à laquelle on va assister, ces nouveaux titres rejoignant les anciens dans une setlist à présent inattaquable.
La violence fait partie de la vie de tout le monde, comme CONVERGE fait partie de la notre. Le coup de gueule régulier contre l’injustice, le silence, et la résignation.
Eux ne sont pas prêts à poser le genou à terre.

Ils ont encore le bras tendu, le poing levé vers le ciel, et la main sur le flingue. Et soyez sûrs d’une chose.

Ils tireront toujours les premiers.



Ajouté :  Jeudi 29 Novembre 2012
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Converge Website
Hits: 8906
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/9/2019 à 20:52:49 en : 0,1713 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar