METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NORBERT KRIEF (…
· SATYRICON (no) …
· WE ARE THE OCEA…
· SETH (FRA) - He…
· DSK (FRA) - Mar…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WITHIN TEMPTATI…
· KORUM (FRA) - L…
· ORPHANED LAND (…
· THE TOMMYS (uk)…
· AVRIL LAVIGNE (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 244 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

CASTING CURSES (usa) - Validation (2012)






Label : Panic Records
Sortie du Scud : septembre 2012
Pays : Etats-Unis
Genre : Garage Hardcore
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 23 Mins





Il est temps de revenir aux bases… Après des semaines d’Electro Metal, de Post Hardcore, de Sludge Doom funèbre, je devais reprendre mes esprits et retrouver ce souffle originel qui ventilait mon esprit dans les années 80.
Je suis né dans le mauvais pays, et je n’ai connu le CBGB’s qu’au travers de performances vidéo et audio, de témoignages écrits, mais j’ai toujours eu l’âme core jusqu’au plus profond de mes cellules. Et il me fallait retrouver ça, juste un instant…
Ce son abrasif, ces guitares en lame de rasoir, ce chant vindicatif et revendicateur, cette rythmique qui colle au palais… Je m’y vois tiens, au premier rang, les deux mains se tenant fermement à la scène… Me prenant des coups de Doc Martens, transpirant par tous les pores, hurlant à plein poumons, conspuant les flics, le gouvernement, les laboratoires pharmaceutiques.
Et au hasard d’une flânerie sur le net, je découvre le premier album des New Yorkais de CASTING CURSES. Je ne connaissais pas le nom, ni la réputation, mais une pochette hermétique et une provenance géographique ont su me séduire.
New York, on y revient toujours… Et justement, CASTING CURSES en anime la scène locale depuis 2007, c’est vous dire s’ils ne craignent pas grand monde. La ville à la tension palpable, aux relations tendues comme une corde de pendu, qui enfante d’individus aussi lucides que belligérants…

Lucide, Validation l’est, pour le moins. Tendu aussi, urbain, violemment heurté, comme une sale rencontre à la sortie d’un bar, downtown.
L’énergie de MINOR THREAT, le son lourd de FETISH 69, le côté Metal de BIOHAZARD, basse en avant, soulignant avec cruauté des lignes vocales sincères et provocantes, le tout sur fond de riffs graves et percutants. Ajoutez à ça une batterie qui sait ce que le mot « frappe » veut dire, et vous obtenez le cocktail le plus explosif et authentique de cette fin d’année.
On a parfois le sentiment d’un hommage aux anciens, mais pas seulement Ian MacKaye ou Darby Crash, non, car les CASTING CURSES payent aussi leur tribut à THE REFUSED, aux SONICS, avec ce son unique, cette attitude Garage qui sent le DIY comme l’affectionnait Ian justement, sans pour autant tomber dans le passéisme trop révérencieux.

La production, profonde et claire se met en effet au service de morceaux courts, percutants, que n’auraient parfois pas reniés les faux frères RAMONES. Mais CASTING sait aussi louvoyer dans les méandres de la pesanteur, avec un flair Heavy que beaucoup de confrères pourraient leur envier (« Overthought Process »), avant de revenir encore plus fort, avec toujours en exergue cette basse fascinante et ronde, le tout sur fond de lyrics politiquement incorrects (« Old Bitch »).
« International Men Of Riffery », le final, est plombé comme l’avenir de la jeunesse américaine, et mêle dissonances ultimes à un riff syncopé. C’est affûté, c’est envoûtant, et ça ouvre les yeux, mieux que n’importe quel discours politique ou syndical à dimension sociale. Ca peut rappeler BURN bien sur, mais aussi une myriade de combos plus obscurs qui se sont eux aussi battus contre le destin.

Validation est plus qu’un premier album, c’est un coup de poing dans l’estomac, un coup de pied dans la fourmilière des illusions perdues. C’est un album sombre, agressif, à la violence latente, qui n’attend qu’un regard de travers pour exploser.
En moins de vingt cinq minutes, CASTING CURSES gagne ses galons de garant de l’héritage Core New Yorkais, et nous rassure quant à la santé de la relève.

Il est vrai que parfois, on aime se réfugier dans ses rêves.
Mais il y aura toujours des albums comme celui là pour nous ramener à la réalité.
Aussi dure soit elle.



Ajouté :  Mercredi 28 Novembre 2012
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Casting Curses Website
Hits: 10178
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/1/2021 à 01:53:43 en : 0,0665 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar