METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SHINING (se) - …
· MARTYR (ca) - F…
· STICKY BOYS (FR…
· BLACK SPIDERS (…
· SENTENCED (fi) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SAXON (uk) - El…
· NAPALM DEATH (u…
· ANNEKE VAN GIER…
· DORO (de) - Hof…
· BLACK RAINBOWS …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 100 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MY DYING BRIDE (uk) - A Map Of All Our Failures (2012)








Label : Peaceville Records
Sortie du Scud : 15 octobre 2012
Pays : Angleterre
Genre : Doom / Gothic Metal
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 64 Mins





Croyez-moi, tous ces fameux pionniers du Doom / Death Metal britannique que sont les ANATHEMA, PARADISE LOST et MY DYING BRIDE, je m’en contrefiche. Mais de ces trois, ce sont encore ces derniers qui me passionnent le plus. Des trois, ils sont les seuls à avoir gardé un semblant de cohérence musicale et une ligne de conduite plutôt stable. Les premiers font désormais dans le Rock psychédélique, les seconds dans le Gothic Metal. C’est dire si deux décennies séparent des débuts chatoyants d’une agonie sereine. D’impératifs, on n’en trouve plus aucuns dans cette musique, qui ne s’apparente plus qu’à d’incessants rappels. MY DYING BRIDE est cette âme en peine qui rôde dans un cimetière. Ni fantomatique, ni malveillante. Elle déborde juste de spleen et peine à se dégager de ce macabre magnétisme. A Map Of All Our Failures, son onzième album studio qui marque le grand retour de Shaun Taylor-Steels derrière la batterie, lui qui avait déjà œuvré sur trois albums entre 1999 et 2004, nous emmène donc en promenade, peut-être une ultime fois.

Il faut que je vous avoue quelque chose, vous qui attendez désespérément un retour à la période The Angel And The Dark River de 1995. Cette époque bénite est enterrée, définitivement. Ça ne sert à rien de se torturer l’esprit. MY DYING BRIDE n’a plus vocation à écrire les « From Darkest Skies » et autres « Black Voyage ». Par contre, vous pouvez vous consoler en vous disant qu’on retrouve ici un peu plus du romantisme lugubre qui a fait leur réputation que sur le décevant For Lies I Sire de 2009. Sans que la transition soit trop brutale, les Anglais semblent aptes à revenir progressivement vers des choses plus construites, plus touffues qui feront de ces six dernières années un mauvais et lointain souvenir. La voix d’Aaron Stainthorpe est un vrai régal. Elle dégage une réelle tristesse, une mélancolie qui m’a toujours fait penser à une averse dans le bucolique Lancashire anglais. Entre gothisme et grotesque, on perd parfois un peu la boule, parce qu’il faut reconnaître qu’après 22 ans d’existence, MY DYING BRIDE a l’air en pleine possession de ses moyens. On retrouve dans ce disque les atmosphères lourdes d’un Doom d’expérience, teintées d’arrangements divers et variés. Il y a des cloches cadavériques qui ouvrent « Kneel Till Doomsday », mais aussi des orgues sur « A Tapestry Scorned » qui, sans ironie aucune, m’évoquent celles présentes sur le « Protect Me From What I Want » de PLACEBO. Egalement des violons, mais ça, c’est une constante chez eux. Et il y a du grunt. Stainthorpe a fait des efforts pour rendre sa voix plus agressive à certains endroits nécessiteux, comme le placement central très Death de la décidément incontournable « A Tapestry Scorned ». Les morceaux sont tous très équilibrés et captivants. A part « The Poorest Waltz », chacun d’eux tourne autour des huit minutes, ce qui aboutit sur un album très long, surtout si l’on prend en compte « Within The Presence Of Absence » et « Abandoned As Christ », qui n’apportent strictement aucune plus-value au bousin. Malgré d’étonnantes bonnes dispositions pour un groupe tellement triste qu’il serait ravi à l’idée de creuser sa propre tombe, on sent que MY DYING BRIDE est en fin de carrière et qu’un semblant de monotonie, peut-être volontaire, prend forme durant les vingt dernières minutes.

En tout cas, on n’avait pas entendu quelque chose d’aussi déprimant dans la discographie de ce groupe un depuis une éternité. Et je peux vous garantir qu’avec un Doom Metal aussi lymphatique et nonchalant, l’éternité semble durer deux fois plus longtemps. Au final, on est plutôt heureux de ce retour qui nous propose un quota de diversité beaucoup plus élevé que sur For Lies I Sire. En-soi, c’est un petit miracle que MY DYING BRIDE se relève après une carrière aussi riche et des choix aussi contestables. Comme quoi, le classicisme a toujours du bon…



Ajouté :  Mercredi 07 Novembre 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  My Dying Bride Website
Hits: 5866
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2019 à 15:09:02 en : 0,0474 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar