METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WANING (se) - R…
· TREPALIUM (FRA)…
· KLOGR (it) - Ga…
· TRIOSPHERE (no)…
· RATOS DE PORAO …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SYLAK OPEN AIR …
· DEW-SCENTED (de…
· NIGHTWISH (fi/s…
· HELLFEST OPEN A…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 78 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BENEATH THE SURFACE (usa) - Oceans (2010)








Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 38 Mins





Est-ce un signe de lassitude que de n’avoir rien à dire d’intéressant sur un tel groupe ? Ou pire encore, la fin d’une époque ? BENEATH THE SURFACE, merde, ça m’aurait emballé y a encore deux ou trois ans. Et là, rien, nada, l’angoisse de la page blanche. Il faut aussi dire que cette petite bande américaine, en ressemblant à toutes les autres, n’aide pas. Des gros bras, des casquettes avec la visière un coup à l’envers, un coup à l’endroit et un Deathcore Pokémon mignon comme Rondoudou et pataud comme Ronflex, il n’en fallait pas plus à BENEATH THE SURFACE pour partir en tournée avec BORN OF OSIRIS et s’attirer l’équivalent de la population d’un village comme Cornimont dans les Vosges en pouces levés sur Facebook. Voilà à quoi on reconnaît désormais un groupe populaire. Il n’est plus jugé pour sa pertinence musicale. Et dans le cas de nos amis ricains, c’est peut-être une chance, car leur seul et unique album paru en 2010 n’a pas suscité que de l’emballement.

Et pour cause. BENEATH THE SURFACE est un groupe qui s’inscrit dans la continuité des MARTYR DEFILED, A PLEA FOR PURGING, WOE OF TYRANTS, l’accroche en moins. Il faut bien l’avouer, après être passé sur toutes ces formations, après avoir creusé pour leur trouver des qualités, la source est tarie et je ne vois pas bien ce qui distinguera cet Oceans par rapport aux tueries que sont The Marriage Of Heaven And Hell ou Threnody. Basé sur des énormités et des lieux communs, ce premier album est d’une cruelle monotonie. Les grands classiques de la maison Deathcore sont tous représentés dignement. Il y a l’habituelle battle entre les screams et l’inépuisable voix growlée. Il y a les accélérations foudroyantes, le break qui va de deux à trois secondes et la reprise des hostilités. Il y a les cassures rythmiques qui n’ont de la classe qu’à condition de plier les genoux en angle droit et de dandiner du cul. Il y a l’hommage poignant à SUICIDE SILENCE qui a tellement fait pour le Deathcore que chaque groupe lui semble redevable (ici, c’est « An Acre Lost » qui s’y colle). Il y a la production tellement hollywoodienne qu’elle mérite une place sur le Hollywood Walk Of Fame. Il y a les boucles de guitares rondelettes et gourmandes bourrées de gélatine. Il y a l’aspect granuleux et indigeste qui fait très Christmas Pudding. Il y a les paroles à forte teneur en spiritualité, représentées par l’inévitable trio « fuck – fucker – fucking » ainsi que sa variante, le célèbre « motherfucker ». Vous voyez, il y a tout pour passer un moment chiant. Et c’est exactement ce qui arrive. Quelques mélodies éparses et pas dégueulasses gardent la tête de cet album hors de l’océan. Pour le reste, BENEATH THE SURFACE se noie dans un verre d’eau. Tout ça semble tellement facile et exécuté avec tant de désinvolture que leur crédibilité en prend un coup. Et pour peu que vous soyez coutumier de quelques albums de Deathcore, celui-ci vous apparaitra indiscutablement comme basique. En plus, les morceaux sont assez longs puisqu’on frôle souvent les cinq tours de trotteuse et là je dis, faut pas charrier les mecs ! On veut bien écouter vos riffs monocordes « EMMURE like » pendant deux minutes mais faut pas pousser le bouchon trop loin non plus.

Allez, ça fait juste plus de six cent fois que je perds mon temps pour vous pondre une chronique en bonne et due forme. Je ne suis plus à une perte de temps près. Oceans est un album dispensable, BENEATH THE SURFACE est un groupe dispensable et le petit monde du Deathcore part déjà suffisamment à la dérive pour que de telles œuvres ne lui tirent pas une balle supplémentaire dans le pied. Si vous voulez passer vos nerfs sur quelqu’un, plutôt que d’étriper votre petite sœur qui est encore toute rose à l’intérieur, achetez cet opus et délectez vous de cette purée de pois cassée sans charme.



Ajouté :  Lundi 22 Octobre 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Beneath The Surface Website
Hits: 5016
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 03:55:29 en : 0,0485 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar