METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SLAVIOR (usa) -…
· INHATRED (FRA) …
· WITHDRAWN (FRA)…
· MALÉDICTION (FR…
· GORGOROTH (no) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SAXON (uk) - El…
· STRATOVARIUS (f…
· THE GATHERING (…
· MORBID ANGEL (u…
· BONECRUSHER FES…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 12 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MORE THAN MONKEYZ (FRA) - We Want You (2012)








Label : Auto-Production
Sortie du Scud : Octobre 2012
Pays : France
Genre : Rock / Hard Rock / Stoner
Type : EP
Playtime : 4 Titres - 14 Mins





Il y a les gens qui passent dans la rue. Sans âme, sans vie. Leur teint blafard et fatigué ne donne qu’une envie, celle d’aller finir sa nuit. Et il y a ceux qui ont un charisme, qui dégagent un truc magnétique. Si j’écris aujourd’hui pour cet obscur groupe de la région niçoise, c’est parce qu’un de ses membres m’a donné encore un peu plus goût à la musique. C’était au mois de juin de l’année 2006 et c’était probablement mon premier contact direct avec l’univers singulier du Rock. Six années plus tard, les chemins se recroisent et c’est avec une satisfaction non feinte que je m’apprête à dépuceler le tout nouveau projet de ce talentueux musicien. Il n’espérait pas moins qu’une pute de luxe pour sa première fois. MORE THAN MONKEYZ. Voilà donc les trois mots qu’il vous faudra retenir, parce qu’il se pourrait bien qu’on en reparle, et dans des termes plus élogieux encore. Formé au cours de l’année 2011, ce groupe de Sudistes n’a donc pas froid aux yeux et propose avec We Want You un premier EP qui, sans fracas, sans gesticulations excessives, vous dépouillera de vos sentiments les plus empathiques.

Nullement Metal, à tel point que le nom de notre webzine en deviendrait obsolète, cet EP injecte dans vos tympans un Rock dur sur l’homme, qui balance entre la candeur et la foudre. Très vite, une douce folie s’empare de « #21 ». Le riffing est précis, machinal et les samples ajoutent encore un peu au brouillard ambiant. Pour un début, MORE THAN MONKEYZ nous offre très peu de renseignements. On distingue des fragrances de psychédélisme qui se mêlent à un Rock versant à la fois dans l’hystérie, mais aussi dans l’entêtante subtilité du Stoner. Tout ça est pensé de façon à nous plonger dans un coma artificiel, avant que « Diary Of A Mad Man » n’opère un retour à la réalité plutôt brutal. On retrouve dans cette composition des schémas beaucoup plus terre à terre, notamment un groove dans le riff qui n’est pas sans rappeler le mythique « Killing In The Name » de RAGE AGAINST THE MACHINE. On découvre aussi pour la première fois la palette vocale de Fred, capable de passer d’hurlements déchirants à de lugubres murmures. Tout ça est bien agencé et s’il y a effectivement un côté théâtral à l’affaire, c’est pour mieux nous rappeler que Mike Patton n’était pas très net lui non plus. Beaucoup plus enjouée, « Alice » rompt avec la relative dureté des deux titres précédents et propose aux auditeurs un Rock N’ Roll assez libertin aux accents sudistes, ponctué de « yeah » et de « na na na na » enfantins. La musique de MORE THAN MONKEYS se révèle peu à peu insaisissable, gluante comme une méduse mais également mordante et épicée. On sent bien chez ces mecs la volonté de proposer à la fois des morceaux qui soient construits et cohérents, mais aussi vecteurs d’une folie et d’une liberté musicale qui est propre au Rock moderne. Je suis généralement assez hostile à ce dernier, surtout quand il est exécuté sans vista et qu’il n’est pas assez musical pour me donner envie de hocher la tête. Ici, j’ai envie de dire qu’entre la schizophrénie à peine masquée des vocaux, le pragmatisme d’un batteur tentaculaire, l’explosivité de la basse et le grain catchy de la guitare, ces musiciens se sont bien trouvés et la partouze à laquelle ils nous invitent n’en est que plus conviviale. We Want You, malgré son côté expéditif, ravira les amateurs de Rock puritain teinté de Stoner qui sont en quête de sensations nouvelles. Seule ombre au tableau, cette musique très franche pourra parfois paraître inabordable aux oreilles qui ne sont pas exercées aux spécificités du style ici pratiqué : rythmiques spatiales, lourdeur de façade, solos psychotropes, voix trafiquées. Entre l’hypnotique « #21 » et la hargneuse « Alice », la transition peut sembler violente, même si l’on sent que le groupe s’inscrit plutôt dans la logique groovy de cette seconde compo.

Luttant dignement avec ses armes et fort d’un judicieux mariage entre vieux briscards et jeunes loups aux dents longues, MORE THAN MONKEYZ peut être fier de l’émotion que va véhiculer sa première sortie officielle. Habile transition entre l’authenticité d’un Rock teigneux et la légèreté d’un Rock contemporain, We Want You est un début marquant pour une formation prometteuse. Et si j’ai peur qu’elle ne s’égare en route, c’est parce qu’au fond, j’ai déjà hâte de connaître la suite. Voilà typiquement le genre de réaction qui me saisit quand on me met de la musique couillue dans les oreilles. Il n’y a pas d’amitié ou d’inimitié qui tienne. La vérité, c’est que c’est juste du putain de bon Rock.



Ajouté :  Vendredi 19 Octobre 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  More Than Monkeyz Website
Hits: 5128
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/9/2018 à 11:09:25 en : 0,1082 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar