METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE ARRS (FRA) …
· ALL THE SHELTER…
· HAVOK (usa) - D…
· 21OCTAYNE (de) …
· VERGOS DÎ NOCTI…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· G3 (usa) - Pala…
· ZZ TOP (usa) - …
· THE ARRS (FRA) …
· MORBID ANGEL (u…
· THERION (se) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 16 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

DARKNESS BY OATH (sp) - Confidential World Of Lies (2006)






Label : Indar Productions
Sortie du Scud : 2006
Pays : Espagne
Genre : Death Metal Mélodique
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 38 Mins





À quoi d’autre pouvait-on s’attendre de la part d’un groupe qui, lors de son premier enregistrement studio professionnel, réalise une reprise de « The Swarm », pour l’album Slaughterous Souls - A Tribute to AT THE GATES (sorti à l’automne 2004) ? En effet, DARKNESS BY OATH est très influencé par la scène de Göteborg, ses premiers jours surtout. Et ils ne se retiennent guère pour en faire l’apologie, comme le démontre Confidential World Of Lies, leur premier brûlot.

Ça commence avec « The Seclusion », l’intro acoustique aux arpèges harmonisés, typiquement suédois, et puis la stupéfaction. L’arrivée des guitares crée une bouillie sonore, lâchant des riffs grésillants dans un marasme évident. La production est tout simplement horrible, donnant un son étouffé peu aguicheur - peut-être pour sonner comme aux vieux jours, que sais-je ? C’est le début du calvaire sonore qui passe d’abord par le rendu de la batterie. Les toms semblent claqués par un paraplégique, et les chevauchées de double pédale sont sourdes comme la mort. Aucune offensive ne se dégage du jeu d’Asier Bilbao, malgré des blast beats à répétition, et usants. Par ailleurs, l’instrument se retrouve en avant dans le mix, ce qui fait que, malgré des accélérations rythmiques au niveau des guitares, les percussions demeurent dans des mid-tempos soporifiques qui annihilent toute tentative d’entrain, à l’instar de « A Handful Of Grief ». Par contre, la basse, elle, tire son épingle du jeu et est étonnamment bien audible. Dommage que Rubén se contente de coller le train à son collègue amorphe. Ses cordes vibrent dans le vide, alors que l’occasion aurait pu permettre de placer nombre de schémas groovy, pour une fois que l’instrument n’était pas éclipsé.

Néanmoins, la cinq cordes ressort tellement qu’elle se retrouve souvent à bouffer les guitares. Déjà que, côté mélodies, les jeux du duo Álex et Ángel García se révèlent pauvres, sans jamais proposer une ligne mémorable, ni briller de par leur audibilité. L’accordage est grave, et l’harmonie totalement absente du son des guitares. Il y a, parfois, un solo qui traîne ; impossible, toutefois, de lui trouver un quelconque intérêt. Ayant déjà bien du mal à déchaîner les foules du fait de leur condition dans le mix, la formation ibérique nous présente des riffs classiques, qui taillent dans le gras quand ils parviennent à se détacher. La majorité sont éculés et auraient pu être des chutes studio d’AT THE GATES, banalement exécutés en boucle (« Drowned In Misery »). Où est l’esprit créatif ? D’un point de vue positif, quelques-uns sont sauvés par des breaks, à l’image de « Enveloped In The Deepest Shade Of Black » qui a vraiment tout du Death Mélo des années 90, avec de vraies bonnes gueulantes.

Car il faut vous dire : en plus de se planter sur quasiment tous ses instruments, le groupe dessert une des pires interprétations vocales du genre à travers Aritz Nabarro. Son chant est mauvais. C’est poussif, pas maîtrisé, disgracieux, mal mixé les trois quarts du temps, et on a davantage l’impression de l’écouter roter comme un beau dégueulasse pour amuser la galerie. Sans vous parler de « In Time’s Deadline » qui se conclut sur des grouinements de porcs en rut. Guère de différence avec ce que le frontman délivre dans l’ensemble. Son chant hurlé ressemble plus à des aboiements continus, un réel déplaisir pour l’oreille. Sa place sur un album de Grind aurait été toute trouvée… et encore. Imaginez qu’on égorge Dani Filth, le résultat devrait s’en rapprocher. Notons également les hurlements poussés à l’instinct pour effrayer sur « Silent End », c’est dépassé et ça fait marrer plus qu’autre chose. Néanmoins, quand Aritz prend son temps pour growler (piste vocale doublée), ses interventions sont tout de même potables, bien couillues par moments, et l’on y entend clairement l’inspiration de Tomas Lindberg, voire de Mikael Stanne époque Lunar Strain sur « Into The Inferno Of Life ». Mais même sur cette composante, ses vocaux sont poussifs et ne tiennent pas la mesure.

Dernier point vis-à-vis des passages acoustiques qui apparaissent extrêmement salvateurs de par leur clarté sonore. Gloire, donc, à « Glorious Morning Star », aspirine auditive qui vient sensuellement masser les tympans. Même si l’originalité n’est, encore une fois, pas au rendez-vous. Cordes sèches qui grincent à chaque accord, mélodie un peu Folk, fond ambiant. Et c’est cela pour tous les passages du genre, notamment les intros qui n’ont pas grand-chose en commun avec la continuité des morceaux. Pour preuve, le très "IN FLAMES-ien" « Absence Of Light », qui a au moins le mérite de garder l’attention tout du long, du fait d’être la seule composition où les arpèges sont mêlés aux riffs saturés. Plutôt fort pour du Death Mélodique, n’est-ce pas ?

Confidential World Of Lies, avant d’être un recueil de compositions, est un véritable calvaire sonore. L’on n’a pas idée de se faire mixer/masteriser de la sorte, même pour rendre hommage à ses aînés. C’est comme prendre une photo selon le procédé de Niépce, ou réaliser un film à grand renfort de décors carton-pâte, costumes en papiers, et effets spéciaux faits avec des maquettes en plastique, bonjour le nanar ! Compte tenu de l’année à laquelle l’album a été enregistré, c’est inexcusable. Même la démo Gardens Of Grief, de 1991, d’AT THE GATES, sonne mieux que ce disque ! Ce n’est même pas croyable d’être satisfait d’un tel produit. Qui plus est, quid du contenu musical ? Quand les Espagnols décident de se réveiller, la platine crache les dernières minutes de l’album.



Ajouté :  Mercredi 10 Octobre 2012
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  Darkness By Oath Website
Hits: 4018
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/4/2019 à 06:07:41 en : 0,1353 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar