METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LUCA TURILLI'S …
· WASTEFALL (gr) …
· X SYNDICATE (FR…
· ANOREXIA NERVOS…
· EDGUY (de) - Je…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THERION (se) - …
· THE UNHOLY ALLI…
· TAAKE (no) - Le…
· CRADLE OF FILTH…
· YYRKOON (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 45 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SLIPKNOT (usa) - Vol.3: The Subliminal Verses (2004)








Label : Roadrunner Records
Sortie du Scud : 24 mai 2004
Pays : Etats-Unis
Genre : Metal
Type : Album
Playtime : 14 Titres - 60 Mins





Il aura fallu donc attendre trois ans pour voir arriver le tant attendu successeur de Iowa dans les bacs. Trois années difficiles, qui ont vu les membres se séparer pour mieux emprunter leur propre voie, et construire ou reconstruire leurs propres projets.
MURDERDOLLS, STONE SOUR, TO MY SURPRISE, les activités de DJ de Sid « DJ Starscream » Wilson, j’en passe et des meilleures, ont accaparé la plupart des membres de la bande de Des Moines, au point de leur faire comprendre que cette liberté individuelle était nécessaire à la survie de leur créature originelle. Car on ne se contente pas de jouer dans SLIPKNOT. On y vit, on y respire, on y exsude, et on y laisse une partie de soi. Qu’il faut bien reconstruire après, ne serait ce que pour pouvoir continuer la route du cauchemar un peu plus longtemps.

Et même si Vol 3 : The Subliminal Verses a plus d’une fois été annoncé dans la presse comme le dernier album probable du KNOT par Corey (qui changera de version selon son humeur/interlocuteur), il fallait bien d’abord l’écouter pour savoir si on allait regretter une éventuelle disparition de l’hydre à neuf têtes.
On s’attendait un peu à tout à vrai dire. A plus violent (mais était ce possible sans tomber dans le chaos ?), à plus déséquilibré, à différent, nous aurons eu au final quelque chose de beaucoup plus équilibré.
Car de toutes ces escapades en solitaire (ou en duo dans le cas de STONE SOUR) est née une intention louable, celle d’aérer la musique, et de tenter des numéros de funambules plus hasardeux, tenant même du grand écart dans certains cas.

Schizophrénie ?

Non, amalgame de neuf personnalités différentes, avec un quatuor créatif qui se devait de prendre en compte les désirs de chacun. Une équation insoluble pour certains groupes constitué de moitié moins de membres, un sacré mal de tête pour SLIPKNOT, et quelques sacrifices et concessions au passage.

Et ça, on s’en rend compte dès l’intro « Prelude 3.0 ». C’est un KNOT neuf qui avance, encore plus sur de lui, encore plus fort, encore plus polyvalent. Exit les ambiances délétères de prologue sur moins de trente secondes, bonjour la quasi chanson entière portée par la voix suave du nouveau Corey. Parce que Corey, depuis l’épisode STONE en a assez de gueuler à tout bout de champ. Il veut chanter. Car ça aussi, il sait faire, et comment.
Et même si Vol 3 : The Subliminal Verses enchaîne directement sur un de ces burners dont seul Joey et sa bande ont le secret, avec l’imparable « The Blister Exists », on réalise que quelque chose est différent. Fini la violence outrée et démonstrative de « (Sic) » ou les refrains instantanés à la « The Heretic Anthem », SLIPKNOT à de nouvelles choses à dire, et d’une autre façon, plus « adulte » dirons nous. Alors bien sur, la prod’ de mister Rubin apporte au nonette cette patine qui leur donnait un son si cru sur les deux albums précédents. Mais ça n’est pas la production qui a fait les chansons, mais bien l’inverse. Il fallait un son plus clair, une distinction plus subtile, une ventilation salvatrice oserais-je.
Et c’est pour ça que comme d’habitude, Rick a fait du Rubin, et a lâché la bride aux musiciens, plus aptes alors à emprunter la direction idoine.
Las, certains ont lâché le mot qui fait mal, de ceux qui croient entacher une réputation dont seuls les journalistes se soucient.

Mainstream.

Tout ça pour quoi ? Pour justifier « Circle » ? Ok, ça sonne un peu comme les RED HOT, je le concède. Mais peut on en vouloir à un collectif d’artistes (parce que c’est exactement ce qu’est le KNOT, beaucoup plus qu’un groupe) de tenter des choses différentes ? Vous auriez voulu quoi dans votre tour d’ivoire chers journalistes et autres puristes, que LED ZEP se contente de rejouer « Communication Breakdown » ad vitam aeternam ?
Même constat pour « Vermillion Part 2 » je suppose ?
Alors oui, les titres forts sont moins épileptiques. Certains ont un refrain taillé pour les charts, comme « Before I Forget » ou « Duality ». Mais on appelle ça le professionnalisme, pas la trahison. Quel intérêt de sortir un nouvel album pour nous rebalancer encore tièdes des resucées de « People = Shit » ou « Wait And Bleed » ?
Aucun.
Et puis sincèrement, si l’on excepte le son plus clair, « Pulse Of The Maggots », c’est pas du fifrelin non plus, si ? Et « Vermillion », c’est pas poisseux comme la vase qui recouvre un cadavre ?

Si.

La pomme mûrit. Si l’on attend trop, elle pourrit et tombe de l’arbre. L’intelligence du KNOT aura été de ne pas attendre. Et de la cueillir pour la transformer en verger. Alors, de la à gloser de la probabilité d’un dernier album…
Comment pouvoir envisager cela à l’écoute de Vol 3 : The Subliminal Verses ? Impossible. Et laissons cela je vous prie aux vieux grincheux passéistes et rétrogrades.

Mais heureusement, il n’en fut rien. Et nous, les maggots allions avoir notre dose de rab’.

Discographie Complète de SLIPKNOT :
Mate.Feed.Kill.Repeat (1996), Slipknot (1999), Iowa (2001), Vol.3 : The Subliminal Verses (2004), 9.0 : Live (2005), Voliminal: Inside The Nine (DVD - 2006), La Monstrueuse Parade (BOOK - 2006), All Hope Is Gone (2008), .5: The Gray Chapter (2014)



Ajouté :  Mercredi 28 Septembre 2011
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Slipknot Website
Hits: 106342
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]


Transmis par Kaelys actif 05 Sept 2010 @ 10:59
Mon score :

Avant cet album,je n'étais pas spécialement fan de SlipKnot .Mais il faut avouer qu'ils ont décidé de changer de style ,et que ca leur va plutôt bien .

Transmis par Spawn actif 13 Mai 2006 @ 13:06
Mon score :

Un album de métal ne sera jamais totalement commercial (en tout cas, pas en france :'( ) et c'est pas parcequ'il l'est plus que les autres qu'il est moins bien! Et j'aime bien qu'un groupe puisse passer entre un son bien hard, voir trash, à quelque chose de super calme. Ce groupe est vraiment génial :D

Transmis par Crying-angel actif 21 Août 2005 @ 20:40
Mon score :

Tout à fait d'accord avec SixFeetUunder666

Transmis par sixfeetunder666 actif 11 Mai 2005 @ 18:58
Mon score :

tout d'abord je voudrai souligner que je sui slipknot depuis leur debut et cette album est superbe car nous avons vu ce que slipknot savent faire. maintenant, on sait se qui'il peuve fair de violent et de mélodieux et frenchement il savent fair les deux car meme si c'est devenue commercial il faut pas se dire "c'est commercial j'ecoute pas parce que moi jsui un rebelle j'ai mon propre style" C DES ANNERIE bref de toute beauter

Transmis par Canadraille actif 28 Mar 2005 @ 21:05
Mon score :

Pour moi le premier est tout en puissance un plaisir ravageur qui t'emporte ! Tandis que le 3e est beaucoup plus suptile ,mais la puissance est toujours là ! Ils ont su changer , et bien ! C'est pour ça que je leur tire le chapeau ! Je ne dis pas commerciale car pour moi dans leur chanson ils ne sont pas comerciale ! On dit de commerciale au premier groupe qui réussi !Pour parler de commerciale je citerais plutôt LP !

Transmis par Anonyme actif 01 Mar 2005 @ 18:30
Mon score :

je suis totalement d'acord de dire ke c'est trop commercial!...mais moi je pense que celui qui aime, il n'y pense pas (si un peu quand meme) mais bon ce n'est pas entierement de leur faute si beaucoup de personne adore!!! moi ce qui m'enerve le plus c'est les personne ki ce croave fan prck c la 1ere foi ki ecoute pi ki aime bien.....alors sa c laid!!!!et ya ceux ki se disent "grand fan" et ki pour finir ne connaisse rien d'eux!! bon juste un truck ki me galal bocoup! a+ et salut a tt les maggots (LES VRAIS)

Transmis par Anonyme actif 05 Fév 2005 @ 00:01
Mon score :

je marreterai au premier album qui est excellent mais la c'est vraiment trop commercial pour me plaire vraiment domage pasque ils ont un des meilleurs batteurs au monde et les autres musiciens sont tout bonnement excellent mais bon les lois de l'argent régisse tout !

Transmis par Anonyme actif 31 Déc 2004 @ 16:52
Mon score :

Slipknot c'est tout simplement génial ! Enfin c'est ce que je pense !

Transmis par man88 actif 13 Déc 2004 @ 17:26
Mon score :

les albums precedents etaient mieux

Transmis par Funeral_bitch actif 10 Août 2004 @ 08:27
Mon score :

La découverte de Slipknot via le DVD "Disaster Pieces" m'avait amenée à me pencher sur ce groupe honni par les diehards du métal et adulé par les teenagers. Le côté brutal des 9 de Des Moines m'a plu mais ce boomboomtabooom primaire n'apportait rien de nouveau. Leur 3ème album en revanche mérite vraiment qu'on s'y intéresse car c'est bel et bien de musique dont il s'agit là. Slipknot prend à contre-pied tant ses adorateurs que ses détracteurs en démontrant qu'ils savent composer des mélodies dignes de ce nom et que le hurlement n'est pas leur seul mode d'expression. Corey Taylor possède un bel organe (vocal!) et ses complices démontrent qu'ils sont de vrais et bons musiciens bourrés de talent qui ont parfaitement assimilé les influences musicales les plus diverses. Album de la maturité, cet opus est une vraie prise de risque commerciale et rien que pour ça je tire mon chapeau aux gars de l'Iowa!
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 30/3/2017 à 14:40:18 en : 0,1198 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar