METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DREAM THEATER (…
· SEYMINHOL (FRA)…
· NECROPHAGIA (FR…
· AWACKS (FRA) - …
· DYSLESIA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MANIMAL (FRA) -…
· EDGUY (de) - El…
· BEHEMOTH (pl) -…
· W.O.A WACKEN OP…
· SWANS (usa) - L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 17 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ENOCHIAN THEORY (uk) - Evolution: Creatio Ex Nihilio (2009)








Label : Anomalous Music Records
Sortie du Scud : 3 août 2009
Pays : France
Genre : Metal Progressif
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 48 Mins





Pas toujours conquise par les conseils des autres, et entendez par « autres » des connaissances qui aiment la musique, des amis, etc… et bien souvent réticente à laisser quiconque briser mon tripe du moment, je me suis assagie il y a quelque temps déjà, après une découverte qui m’a tout simplement séduite. Ancrée sur mon canapé, c’est parfaitement détendue, mais intriguée que j’amorçais la lecture de Evolution : Creatio Ex Nihilio d’ENOCHIAN THEORY. Dès les premiers accords, j’ai su que j’allais devoir m’armer de patience pour en capter tous les effets. Une grande complexité se dessinait déjà sur les premières pistes pourtant si courtes. Elles contaient à elles seules maintes émotions.

C’est au cœur d’une grosse infrastructure qu’a bouillonné le génie des Britanniques et à la vue de l’épaisse fumée que chaque cheminée s’évertuent à répandre, il serait peu dire que le labeur dut être intensif. Une autre hypothèse pouvait être envisagée : le genre humain ne pouvait engendrer une telle musique, un alien alors ? Seul un esprit perturbé ou n’ayant pas la même vision des choses que nous autres simples mortels pouvait à ce point déstructurer les schémas classiques d’une composition. Tantôt un chant presque faux : « The Dimensioneless Monologue (ii) », tantôt une verve instrumentale de grande envergure à l’atmosphère Floydien.

Alors évidemment que je fus décontenancée avec « At Great Odds With … » puisqu’après un superbe chaos mettant le foutoir dans mes certitudes je devais, une fois n’est pas coutume, me réadapter aux offrandes des musiciens qui, nul doute là-dessus, se plaisent à chambouler les sereins. Je me trouvais au beau milieu d’un réel dilemme : finalement ils avaient peut-être donné l’illusion d’une originalité, ou était-ce un tremplin pour une nouvelle stupéfaction. Et bien oui, car même si elle n’en était pas moins jolie cette chanson elle ne bousculait pas, de toutes évidences, les clichés du prog. Mais ce qui suivit développait cette fois-ci un chant Death pour le moins étonnant dans le contexte : une épreuve démonstrative de la capacité technique de chaque musicien : « Apathia ».

A chaque piste d’une longueur correcte suivait un interlude étrange, comme une porte ouverte sur cette pensée désorganisée.

Alors je n’ai pas envie de tourner autour du pot, que les choses soient claires, cet album n’a rien, absolument rien d’un succès interplanétaire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est trop complexe et qu’il faut être un brin barré pour en humer toutes les nuances. Me considérant comme faisant partie de la catégorie précédemment citée, je ne puis que vous avouer tout de même m’être parfois ennuyée, mais surement parce qu’à un moment j’ai décroché. Une telle ineptie sera malgré tout excusable quand on écoute les yeux fermés des nappes de la trempe de « After The Movment ».

La nonchalance omniprésente également pourrait avoir un effet dévastateur, je ne pourrais donc le conseiller qu’à des téméraires en mal de plénitude.



Ajouté :  Mardi 17 Avril 2012
Chroniqueur :  Line44
Score :
Lien en relation:  Enochian Theory Website
Hits: 5342
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/7/2018 à 04:03:28 en : 0,1035 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar