METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MERCY BROWN (us…
· ZODIAC (de) - S…
· KARELIA (FRA) -…
· PURULENT EXCRET…
· IN ARKADIA (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIDILARSEN (FRA…
· DANKO JONES (ca…
· SIDILARSEN (FRA…
· ANGRA (br) - El…
· CYNIC (usa) - N…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 75 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JUDAS PRIEST (uk) - British Steel - 30th Anniversary (2012)






Label : Sony Music
Sortie du Scud : 11 mai 2010
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 16 Titres - 88 Mins





En 2010, cet album d’anthologie, celui là même qui a donné ses lettres de noblesse au Heavy Metal, j’ai nommé British Steel, a eu 30 ans. Rendez-vous compte, 30 ans maintenant que JUDAS PRIEST a accouché de ces terribles brûlots que sont « Metal Gods », « Breaking The Law », « Grinder », « The Rage », « Living After Midnight », etc … On ne va pas citer chaque morceau de cette tuerie métallique, car finalement, que dire de British Steel sinon qu’il n’est constitué QUE de classiques ?!!!
C’est logiquement qu’un objet collector est sorti le 11 Mai 2010 pour fêter dignement l’évènement, à savoir cet indispensable British Steel – 30th Anniversary Deluxe Edition. Indispensable, car autant la sortie du Touch Of Evil Live (2009) paraissait contestable et sans grand intérêt, autant là vous allez tenir dans vos petites mimines le coffret quasi-parfait. Visez un peu :
- L’album original, heureusement sous sa forme remasterisée telle que sortie il y a quelques années, agrémentée des bonus « Red, White & Blue » et Grinder » en version live.
- Le DVD du concert donné le 17 Août 2009 en Floride, à Hollywood.
- Le CD Live du même concert.
Au total, avec un tel coffret, on ne pourra pas dire que le combo de Birmingham s’est foutu de nous. Certes, il y a de fortes chances pour que le fan ultime possède déjà British Steel remasterisé … Alors ce qui nous intéresse vraiment dans ce trésor, c’est le DVD du concert à Hollywood (également dispo en CD, donc). Et il ne peut que prendre aux tripes, puisqu’il s’agit, à n’en pas douter, de la dernière trace filmée du PRIEST avec le blond guitariste K.K. Downing. Et rien que d’écrire ça, il me reste encore un goût bizarre dans la bouche …
Réalisé de façon ultra-professionnelle (par Hank Lena), avec de nombreux angles de vue, changements de plan et tout le toutim, sans parler des lights efficaces et d’un son qui rend fidèlement hommage à la griffe atypique de JUDAS PRIEST, Live At The Seminole Hard Rock Arena arrache tout. A dire vrai, le son est tellement énorme que le public ne se fait presque pas entendre, c’est franchement dommage lorsque Rob lui tend le micro sur « Breaking The Law » ou « Living After Midnight », car ces titres là taillés pour la scène n’attendaient que la clameur de la foule … Parmi les abonnés absents, on note aussi Ian Hill, comme à son habitude en fait (sauf l’intro de « The Rage », forcément …), vous aurez intérêt à mettre les basses à fond pour soupçonner le jeu du placide barbu de la troupe.
Une fois ces « ratés » passés outre, il est incontestable que JUDAS PRIEST a sorti le grand jeu. Glenn Tipton prouve une fois encore ses talents de soliste raffiné, et ses chorégraphies avec son compère blond donnent toujours envie de se déhancher. Rob Halford, si souvent décrié ces dernières années sur ses capacités vocales, gère sa voix avec beaucoup de métier et met le paquet aux moments opportuns. En un mot, Rob Halford reste le Metal God, change de tenue à tout va et assure le show à lui tout seul, quelle diva ! Sans oublier le moteur essentiel de JUDAS PRIEST depuis maintenant 20 ans, j’ai nommé Scott Travis. L’ancien cogneur de RACER X apporte cette puissance complémentaire aux riffs du duo Tipton/Downing, il ne commet pas un seul pain, et se permet de participer activement au show visuel. Quant à la setlist, que dire ? Le PRIEST balance en intégralité son British Steel, la diversité et la perfection de cet opus mythique font mouche, quel bonheur que d’entendre (et voir) « You Don’t Have To Be Old To Be Wise » (et les solis de Glenn), le monumental « Grinder », le trashisant « Rapid Fire », l’hymne ultime « Metal Gods », l’interminable « Steeler », bref, bref, bref, c’est jouissif. Sans compter qu’en guise de rappels, JUDAS PRIEST offre à son public « The Ripper », l’inattendu « Hell Patrol », « Victim Of Changes », « Freewheel Burning » (avec la Harley !), « Diamonds & Rust » (à nouveau électrisé !!) et l’incontournable « You’ve Got Another Thing Coming » (où le public, miracle du mixage, devient audible comme par enchantement). Tout est dit !
Si les éternels-jamais-contents regretteront que le documentaire sur la réalisation de l’album original ne soit pas sous-titré, ou que le livret ne contienne pas les paroles (bon, là, on leur donnera raison), British Steel – 30th Anniversary Deluxe Edition honore, sur scène, comme il se doit, l’une des étapes les plus marquantes et décisives du Heavy Metal.
Depuis le départ surprise de K.K. Downing, British Steel – 30th Anniversary Deluxe Edition représenterait Presque l’ultime testament du line-up de rêve de JUDAS PRIEST.
Rob, Glenn, K.K., Ian, Scott, merci encore pour cette leçon de Metal.

Discographie Complète de JUDAS PRIEST : Rocka Rolla (Album - 1974), Sad Wings Of Destiny (Album - 1976), Sin After Sin (Album - 1977), Stained Class (Album - 1978), Hell Bent For Leather (Killing Machine) (Album - 1979), Unleashed In The East (Live - 1979), British Steel (Album - 1980), Point Of Entry (Album - 1981), Screaming For Vengeance (Album - 1982), Defenders Of The Faith (Album - 1984), Turbo (Album - 1986), Priest ... Live! (Live - 1987), Ram It Down (Album - 1988), Painkiller (Album - 1990), Metal Works '73-'93 (Best-Of - 1993), Jugulator (Album - 1997), Meltdown (Live - 1998), Demolition (Album - 2001), British Steel (DVD - 2001), Live In London (DVD - 2002), Live In London (Live - 2003), Electric Eye (DVD - 2003), Angel Of Retribution (Album - 2005), Rising In The East (DVD - 2005), Nostradamus (Album - 2008), A Touch Of Evil: Live (Live - 2009), British Steel - 30th Anniversary Deluxe Edition (Album - 2012), Redeemer Of Souls (Album - 2014), Battle Cry (Live - 2016)



Ajouté :  Jeudi 22 Mars 2012
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Judas Priest Website
Hits: 8106
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/8/2019 à 17:12:10 en : 0,0611 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar