METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEADLY CARNAGE …
· DECIBELS STORM …
· DEPRAVED (FRA) …
· MELTED SPACE (F…
· SOILWORK (se) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TONY MACALPINE …
· ULVER (no) - Tr…
· YYRKOON (FRA) -…
· BLACK CRUSADE: …
· RED FANG (usa) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 25 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RAM-ZET (no) - Freaks In Wonderland (2012)








Label : Buil2Kill Records
Sortie du Scud : 24 janvier 2012
Pays : France
Genre : Metal extrême avant-gardiste
Type : Album
Playtime : 8 Titres - 55 Mins





Je n’ai de cesse de le répéter mais d’album en album, décidemment, quel curieux bestiau que RAM-ZET. Telle une anguille, les norvégiens se font un malin plaisir à se faufiler entre différents courants pour ne suivre au final que le fil de leurs envies. Refusant de se laisser ranger dans une quelconque catégorie, ce groupe-caméléon va dévoiler avec Freaks In Wonderland un tout autre aspect de sa personnalité. On connaissait le RAM-ZET solennel, inspiré par le lugubre d’une usine désaffectée. On connaissait son Metal glacial, avant-gardiste et tapissé de tôle froide. Sur ce nouvel album, les nordiques jouent la pétulance, les couleurs, à l’image d’une pochette finalement très inhabituelle pour un groupe qui véhicule une antipathie profonde.

On peut ne pas aimer et c’est, je pense, le sentiment premier qui habite la plupart des gens qui posent une oreille sur cette musique. On peut ne pas aimer car les expérimentations outrancières et le freestyle perpétuel ne plaisent pas toujours aux auditeurs férus de créations plus perfectionnistes. Mais il faut leur reconnaître un vrai talent dans l’art de retourner rapidement sa veste. Mis à part la violoniste Sareeta qui a quitté récemment la horde, on retrouve ici le RAM-ZET de Neutralized en 2009. Même line-up, conception plus alambiquée. On oublie les nappes de claviers à gogo, les orchestrations diverses et variées pour ne garder qu’un Metal déstructuré et travaillé comme une œuvre de musique classique. RAM-ZET reste très fort dans sa capacité à véhiculer très vite différents sentiments. Entre noirceur et quiétude, les norvégiens réussissent intelligemment à brosser leurs créations de façon à ce que leur son soit toujours en mouvement. Une grande importance est accordée aux pianos qui se lancent parfois dans d’agréables tirades, comme sur l’excellente « Land Of Fury ». Pour le moins, cet album laisse sceptique, parce que le groupe cherche constamment l’innovation rythmique et refuse ouvertement les structures téléphonées. Bien qu’un tel niveau de création soit exigé par le fait de faire dans le Metal avant-gardiste, l’amateur de Metal lambda aurait aimé se retrouver en territoire un peu moins hostile, d’autant que les riffs sont toujours moins conventionnels et les vocaux de Zet, tête pensante du combo, sont vraiment anecdotiques. La voie est de plus en plus libre pour la belle SfinX et c’est dommage, car la diversité vocale présente sur Neutralized justifiait beaucoup sa note. On a parfois l’impression d’assister à une pièce de théâtre très bien mise en scène avec un bon jeu d’acteurs. Sauf qu’on n’ira pas la voir deux fois. Voilà, c’est exactement ça. Freaks In Wonderland est un opus sympa auquel on ne donnera pas une seconde chance. Surtout que les chansons sont assez longues et que RAM-ZET est toujours à fond dans son trip de « Schizo-Metal », qu’eux seuls parviennent probablement à justifier comme il se doit. Et tant pis pour ceux qui n’ont pas les moyens de rentrer dans cet univers un poil loufoque.

Une fois de plus, les scandinaves sortent un disque en marge total des conventions. On connaît la bête et on connaît son aptitude à presser chacune de ses idées comme un citron. Peut-être que RAM-ZET, sur ce coup, est allé un peu trop loin en cherchant à rendre son œuvre encore plus inaccessible et donc assez incompréhensible. Et à vouloir pousser le bouchon toujours plus loin, ce sont des choses qui arrivent. Il serait surement temps de mettre un peu d’eau dans son vin.



Ajouté :  Mardi 20 Mars 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Ram-Zet Website
Hits: 6656
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2019 à 03:20:22 en : 0,045 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar