METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KORITNI (au) - …
· DEFICIENCY (FRA…
· DECIBELS STORM …
· LUCA TURILLI'S …
· GUN (uk) - Dant…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ORPHANED LAND (…
· BEHEMOTH (pl) -…
· AVRIL LAVIGNE (…
· THE DILLINGER E…
· TOOL (usa) - Ha…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 40 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE AIR I BREATHE (usa) - Great Faith In Fools (2011)








Label : Velocity Records
Sortie du Scud : 7 juin 2011
Pays : Etats-Unis
Genre : Metalcore
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 32 Mins





Ce n’est un secret pour personne, une traversée du désert, c’est long et pénible. Celle de THE AIR I BREATHE sera particulièrement éprouvante. Brandissez slims, sculptez choucroutes, avec ces américains (what else, George ?), l’apparence est tout aussi soignée, si ce n’est plus, que la musique. Moi, le farouche défenseur de la modernité, l’avocat de la nouvelle scène, protecteur du Deathcore contre vents et marées, soutien des mèches-qui-tombent-sur-la-gueule, je réalise depuis quelques temps que mon discours est en train de changer. Pourquoi ? L’explication la plus probable est celle de l’accumulation. A l’endroit même où, pour des raisons générationnelles, j’avais plus de résistance que d’autres pour soutenir le mouvement, me voilà contrit d’avouer que ce type de groupes atteint (et parfois franchit) certaines limites. Avec son premier album, Great Faith In Fools, THE AIR I BREATHE n’aura même pas mes encouragements, alors que je suis plutôt du genre à les distribuer facilement.

On atteint clairement un point de non-retour avec ces garçons, qui dans un souci de facilité aberrant, ont choisi de vendre leur âme au Diable. Un comble pour un groupe de Christiancore… A la sortie de cette expérience, ce n’est pas de la colère ou de la rage qui nous habite. C’est du dégoût, de la déception d’entendre ce genre de gâchis. L’EP Anathema avait été prometteur, car il y avait un début d’identité. Et ces mecs sont indéniablement doués. Très doués. Mais on ne trouvera pas de plus grand vide ailleurs, si ce n’est dans les caisses de la Grèce. Naviguant avec arrogance entre STIGMA, ASKING ALEXANDRIA, I AM ABOMINATION, THE DEVIL WEARS PRADA, ATTACK ATTACK ! et tout le gratin, THE AIR I BREATHE est d’une constante hésitation entre chiader ses parties mélodiques et foutre du gros breakdown un peu partout, le tout nappé par une sauce grumeleuse avec de vrais morceaux de chant clair dedans. Je ne vous fais pas un dessin. Ce n’est ni inaudible, ni infect, ni quoi que ce soit de repoussant. Au contraire, la sensation va plutôt au magnétisme. Mais j’ai beau me retourner les pensées, toucher le fond et creuser encore en quête d’une réponse, qu’est-ce qui différencie THE AIR I BREATHE des autres ? Sur cet album, strictement rien. Ces américains sont arrivés en retard sur le marché. Probable que cinq ans plus tôt, j’aurais crié au génie. Mais l’affichage éhonté de toutes ces concordances, du jeu de guitare stéréotypé versant dans les solos larmoyants (« Desolate And Disowned ») à la doublette chant clair / chant guttural qui n’affiche aucune complémentarité, des patterns de batterie convenus aux interludes ambiancés, des refrains passe-partout à la veine recherche de technicité sur les ponts, tout ici est un frein bien trop important à l’épanouissement de cette musique. Je le répète, ces gamins sont doués et ce n’est pas impossible qu’après cette demi-débâcle, ils prennent conscience de l’importance de se forger une personnalité. Aussi, ce n’est pas leur rendre service que de les couvrir d’éloges ou d’appuyer leurs points forts, même si cet opus n’est pas une infamie totale. Ceux qui s’en sont à peu près sortis dans le style en ont aussi chié. C’est un peu le lot de tout groupe qui se lance dans l’aventure.

Alors oui, ça ne m’est pas arrivé souvent mais aujourd’hui, je me refuse de glorifier une formation qui a choisi de proposer un disque aussi minimaliste, même si j’ai la conviction que je m’en souviendrais encore longtemps. THE AIR I BREATHE risque bien de devenir malgré lui la référence ultime, quand il s’agira de trancher un avis sur de futurs groupes qui, à leur instar, n’arrivent pas à se décider entre le bon et le mauvais.



Ajouté :  Mardi 20 Mars 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  The Air I Breathe Website
Hits: 5074
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/12/2017 à 00:08:41 en : 0,11 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar