METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OMNIUM GATHERUM…
· DEFICIENCY (FRA…
· WHISPERING TALE…
· ZOE (FRA) - Fre…
· YET (FRA) - Luc…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· FURY FEST 2004 …
· RECUEIL MORBIDE…
· GAMMA RAY (de) …
· HELMET (usa) - …
· AMORPHIS (fi) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 80 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RAMMSTEIN (de) - Made In Germany (2011)






Label : Universal Music
Sortie du Scud : 5 décembre 2011
Pays : Allemagne
Genre : Metal
Type : Album
Playtime : 33 Titres - 146 Mins





Qu’il est loin le temps de cet album étrange sorti en France sous le label XIII Bis…Je me souviens encore des réactions à la vue de cette pochette étrange, mi fleur bleue ridicule, mi club de sauna pour hommes. « Mais c’est quoi ce groupe ?? De l’EBM pour facho gay ? », « C’est une pub pour un gel douche qui fait lub’ ?? », « Ah la vache, c’est le side project du Nikolas le jardinier allemand ??? »
Entre autres…

Et entre temps surtout, des millions d’albums vendus, une réputation sans tâche, une carrière menée de main de maître pour finalement devenir un des plus gros groupes de Metal de tous les temps. Alors lorsqu’on revient en arrière et qu’on regarde à nouveau cette satanée pochette… Qu’est ce qu’on peut se marrer !
Qui aurait pu prévoir à l’époque que RAMMSTEIN, puisqu’il faut bien les nommer, deviendraient les chantres du Tanz Metal à tendance lubrique, et rempliraient des salles et des stades entiers ?
Pas grand monde je l’avoue. Même si nous avons été des milliers à entrevoir le potentiel des gus en question.

La tournée 2012 des allemands sera donc vintage, ça n’est plus un secret pour personne. Ils vont s’offrir une pause et se retourner vers leur passé, et qui saurait leur en tenir rigueur, tant celui-ci, en un peu plus d’une dizaine d’années, est devenu l’emblème d’une réussite sans concession ?
Alors voici donc ce Best-of, ce Made In Germany tant attendu par les fans, et les autres. Celui-ci sera décliné sous trois formes, plus ou moins luxueuses. Un CD simple, avec la crème, un CD double, avec en sus le meilleur des remixes, et une version collector, avec DVD en bonus. De quoi satisfaire tout le monde, à l’orée des fêtes de fin d’années, maison de disque, groupe, et public.

Abordons ici le cas du CD double.
Pour la première des deux galettes, rien à dire. Une visite guidée à travers le répertoire impeccable de RAMMSTEIN, singles, titres imparables, hits, quel que soit le nom que vous voudrez donner à toutes ces chansons que nous connaissons tous par cœur. Rien à jeter bien sur, et le voyage entre le très lourd et emphatique (« Mutter » magique, « Sonne » incroyable, « Mein Herz Brennt » inévitable), jusqu’au léger et ironique (« Pussy » bien sur, « Amerika » certainement) se fait sans encombre, et on se prend à rêver devant tant d’aisance et de savoir faire. Car contrairement à bon nombre « d’artistes » qui bourrent un semblant de compil’ avec deux trois tubes et quinze bouses de remplissage (liste trop longue pour être dressée), RAMMSTEIN ne vole personne, et ici, tout est BON et CONNU. Et c’est parfait. Quel intérêt de digresser une fois de plus sur la majesté de « Du Riechst So Gut », sur le marteau et l’enclume de « Mein Teil », ou les chœurs célestes de « Engel » ? Aucun, c’est un fait. On peut à la rigueur gloser quelques instants sur le seul inédit proposé, « Mein Land », et son intro très geek qui finit en volutes sur un riff up tempo du meilleur effet. Très bon morceau clippé il n’y a pas si longtemps par Jonas Åkerlund (METALLICA, MADONNA, THE PRODIGY, OZZY, excusez la pauvreté du CV…), c’est le petit plus de Made In Germany, qui agrémente la sauce d’une légère touche poivrée. Encore un classique ? En tout cas, il ne dénote nullement au milieu du reste du contenu, ce qui est plutôt bon signe. Et quelle pochette les gars…

Le second CD présentera plus ou moins d’intérêt selon votre degré de fanitude. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une fois de plus, on n’a pas l’impression de se faire avoir. Pas moins de dix sept titres pour une durée maximale de quatre vingt minutes, c’est une bonne affaire.
Alors bien sur, je pourrais évoquer les différents travaux un par un, mais cela ne présenterait que très peu d’attrait, et je préfère vous laisser faire votre marché vous-même. Sachez simplement, si vous ne connaissez pas les remixes en question, que l’on a droit à du bidouillage made in LAIBACH, FAITH NO MORE, JUNKIE XL, MESHUGGAH, DEVIN TOWNSEND, ou encore les PET SHOP BOYS, donc, du costaud qui n’a plus à faire ses preuves. Et que chaque tentative à lieu d’être, tant le boulot effectué est gigantesque et pertinent.

Made In Germany est un disque phare - bien qu’une compilation ne soit au départ qu’un simple gadget marketing destiné à engranger les brouzoufs histoire de remplir un peu plus son compte en banque – et permet de mesurer toute l’ampleur du parcours de RAMMSTEIN, qui devient à la lumière de cette sortie encore plus phénoménal. Car mis à part SCORPIONS, quel autre groupe d’outre Rhin peut se vanter de s’être imposé à cette échelle au niveau mondial ? Aucun, je vous l’accorde.
Mais le tour de force de RAMMSTEIN, c’est de l’avoir fait sans renoncer à sa gutturale langue natale, et dans un créneau beaucoup plus restrictif. Un Metal lourd, agressif, peu enclin à fédérer des millions d’auditeurs toujours plus exigeants et aux oreilles fragiles. Et le tout avec une poésie indéniable, un sens de l’humour débridé, et une iconographie magistrale et personnelle.

Et quand je pense au spectacle que le sextette va nous offrir en 2012 à Bercy, j’en tremble d’avance. RAMMSTEIN, il y a un peu plus de dix ans, était le futur du Metal. Il l’est toujours, mais il en est aussi le passé et le présent.

Discographie Complète de RAMMSTEIN : Herzeleid (Album - 1995), Sehnsucht (Album - 1997), Live Aus Berlin (Album - 1999), Live Aus Berlin (DVD - 1999), Mutter (Album - 2001), Lichtspielhaus (DVD - 2001), Reise, Reise (Album - 2004), Rosenrot (Album - 2005), Völkerball (DVD - 2006), Liebe Ist Fur Alle Da (Album - 2009), Made In Germany (Best-Of - 2011)

Metal Impact Bonus :
RAMMSTEIN : Les Crasheurs De Feu (Book - 2006)
RAMMSTEIN (de) - Paul Landers (Interview - Dec-2009)



Ajouté :  Mercredi 22 Février 2012
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Rammstein Website
Hits: 7256
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/11/2019 à 13:51:06 en : 0,0474 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar