METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KORITNI (au) - …
· KRONOS (FRA) – …
· HUMATRONIC (be)…
· SOILWORK (se) -…
· DENIS LABBÉ (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ANATHEMA (uk) -…
· SWANS (usa) - L…
· METAL THERAPY F…
· GAMMA RAY (de) …
· NAPALM DEATH (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 74 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ANNEKE VAN GIERSBERGEN (nl) - Everything Is Changing (2012)








Label : Agua Recordings
Sortie du Scud : 2011
Pays : Hollande
Genre : Hard Pop
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 47 Mins





Deux ans après la sortie de In Your Room, son deuxième effort sorti sous une bannière de groupe, la belle Anneke Van Giersbergen nous revient en 2012 sous son propre nom pour un troisième album solo. Aurait-elle enfin assumé son propre potentiel pour ne pas avoir besoin de le partager avec d’autres musiciens ? Peu importe serais je tenté de dire, car une fois de plus, la splendide et versatile hollandaise nous charme non seulement les yeux, mais aussi les oreilles avec une musique plus complexe qu’elle n’en a l’air à la première écoute.
Si nous restons dans une veine Pop-Rock musclée, Anneke n’a pas manqué d’ajouter quelques ingrédients inédits à sa musique, pour la rendre plus riche, plus luxuriante, et propre à une analyse plus fouillée.

Pour emprunter un raccourci un peu facile, je dirais que par rapport à ses productions précédentes, Everything Is Changing est l’album du « plus ». Plus léché, plus varié, plus dur, plus nostalgique, « plus tout » en quelque sorte. Anneke s’affirme en tant qu’artiste solo à part entière, et compte bien le prouver tout au long de ces treize titres.
Un élément à charge vient à la lumière. Ces trois dernières années, Anneke a énormément travaillé avec notre Canadien préféré, l’inclassable et inépuisable Devin Townsend. Elle a assuré les chœurs sur plusieurs de ses albums (sur la tétralogie Ki/Addicted / Ghost / Reconstruction), voire même le chant, et cela se sent. Cette collaboration semble lui avoir donné des ailes, et, plus que cela, la volonté d’acquérir une véritable personnalité.
Et c’est ce qui frappe sur ce nouvel album.
Pas de sentiment de déjà-vu, pas de désagréable sensation de réchauffé ou de plagiat. Non.
Juste Anneke, sa voix, et sa musique.

Bien sur, il reste ici des traces de In Your Room. Mais plus dans la diversité de ton que dans les structures de composition et l’orientation générale.
Premier point notable, la voix. Elle est plus assurée, et passe par un éventail très large d’émotions, de la tristesse à la colère, en passant par la joie, ou l’indifférence. Anneke habite son chant, le transfigure, et nous emmène loin, très loin dans son univers. Car à présent, son monde est bien défini, tout en n’admettant aucune frontière trop marquée.
Fan de sensations épicées, vous trouverez de quoi vous satisfaire. Sans replonger la tête la première dans les décibels débridés, Anneke s’autorise quelques incursions assez drues. Le diptyque d’ouverture, « Feel Alive » / « You Want To Be Free » le prouve. Mid ou Up tempo entraînant, riff plombé en arrière plan qui pèse sur l’ambiance, mélodie très U2/R.E.M., ce sont deux exemples parfaits de l’assurance de leur interprète. On peut aussi rajouter à ce dossier l’impressionnant « Slow Me Down », aux couplets syncopés et heurtés, traversés d’un refrain Rock des plus ardents.
L’influence Devin se ressent plus particulièrement sur le très planant « Everything Is Changing », qui porte bien son titre. Quelques notes de clavier, un chant tout en retenue, la couleur de certaines parties de Ghost s’étend sur l’horizon. Nostalgique, mais pas empesé. Et superbe.

« Take Me Home » et son intro d’ébène et d’ivoire est incroyablement catchy. Symptomatique des choix de cet album, c’est une chanson qui mélange allègrement les structures Pop et la puissance du Heavy. Signalons au passage d’ailleurs la finesse des arrangements sur Everything Is Changing. Qu’ils soient électroniques ou bien purement organiques, ils apportent une patine d’une incroyable richesse qui fait briller l’album de mille feux.
Rayon émotion, impossible de passer sous silence les magnifiques « Circles » et « Stay », lyriques et intimistes, et assez proches des panoramas offerts par des artistes inclassables comme Kate BUSH ou Tori AMOS. La voix d’Anneke se déploie comme les ailes d’un albatros, et l’émotion est palpable. Bien loin des bluettes surfaites et dispensables, ces deux morceaux sont d’une incroyable profondeur, et justifient à eux seuls la viabilité de l’artiste en solitaire.

En épilogue, Anneke nous offre le progressif « 1000 Miles Away From Home », superbe démonstration de digression sur des thèmes si chers à NIGHTWISH ou même EVANESCENCE, cette pureté teintée de naïveté juvénile en plus. Un beau cadeau. La voix subtile se pose sur un délicat roulement de percussion, avant que l’ensemble des instruments n’explose dans un unisson qui donne le frisson. De A à Z, Anneke a réussi sa mission.

Bien sur, comme pour ses deux albums précédents, Everything Is Changing ne s’immerge pas complètement dans des eaux métalliques. Nous en sommes même parfois très loin. Mais la musique n’étant la plupart du temps qu’une affaire d’harmonie et de beauté, de conciliation et d’émotion, ce nouvel album se pose en affirmation incontestable et postulat sans discussion. Anneke Van Giersbergen est à présent une artiste majeure, qui ne cesse de nous enchanter, d’albums en albums. Et quand la beauté plastique rejoint la beauté musicale, il ne nous reste plus qu’à nous agenouiller.



Ajouté :  Mercredi 15 Février 2012
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Anneke Van Giersbergen Website
Hits: 8850
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/11/2019 à 09:13:30 en : 0,0536 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar