METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· AUDREY HORNE (n…
· SETH (FRA) - Al…
· ALL THE SHELTER…
· OPETH (se) - Pe…
· NICOLAS CASTELA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE ARRS (FRA) …
· DORO (de) - Alh…
· DORO (de) - Hof…
· HARSH TOKE (usa…
· MISERY INDEX (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 65 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

HARIBO MACHT KINDER FROH (nl) - Where Is The Afterparty ? (2011)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 6 janvier 2011
Pays : Pays-Bas
Genre : Metalcore
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 28 Mins





« Haribo c’est beau la vie, pour les grands et les petits ». Impossible de ne pas se souvenir de cette accroche publicitaire qui a fait jadis le bonheur de l’Ordre National des Chirurgiens Dentistes. Caries dentaires et autres maladies infectieuses ont été provoquées par la consommation abusive de ces bonbons gélatineux. En ce qui concerne le groupe néerlandais du même nom, pas de risques, en consommer augmenterait tout au plus une addiction non nocive aux soirées étudiantes arrosées et à la joie de vivre. Car c’est en substance le message pacifique que véhicule ce combo qui plane au ras des pâquerettes. La fête et rien d’autre ! Dans un esprit bon enfant si possible et sonorisé par les mosh-parts les plus trendys du moment, recouverts d’une Techno / Trance renversante. Pas étonnant que ces garçons aient ouvert pour des formations comme WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER, ATTACK ATTACK !, BREATHE CAROLINA ou ENTER SHIKARI. C’est d’ailleurs Max, bassiste du premier groupe cité qui m’a incité à me pencher sur leur cas et ses promesses n’étaient pas toutes vaines.

Where Is The Afterparty ? est donc leur premier full-length et il sera facile pour la masse malveillante d’y trouver des défauts. Sans vouloir rouvrir le débat sur les limites de l’ouverture d’esprit, il est évident de préciser que ce « Partycore » n’est pas pour toutes les bourses. Pour l’apprécier, il faut déjà avoir un penchant pour les gouffres de modernité dans lesquels s’engouffrent les combos cités plus haut. Pourtant, HARIBO MACHT KINDER FROH ne ressemble à aucun d’entre eux. Il est plutôt le clone exact de la mouture d’ABANDON ALL SHIPS qui ne se prend pas au sérieux. Complètement imbibée d’influences américaines avec Rap et R’n’B en chef de file et de synthétiseurs contemporains qui ne feraient pas tâche au Climax Festival, cette musique est surfaite en surface mais fondante et attendrissante à l’intérieur. Techniquement, le niveau n’est pas génial. Les guitares ne s’illustrent que sur un point ; les breakdowns. Ils sont servis à toutes les sauces, déclenchés par le moindre berlingot électronique. Heureusement, ils sont suffisamment pragmatiques pour ne pas qu’on s’en lasse trop vite. Certains rappellent même les premiers méfaits de THE DEVIL WEARS PRADA comme sur l’excellente « Highfives And Breakdowns ». Mais à vouloir trop rendre hommage à ses nombreux pygmalions, HARIBO MACHT KINDER FROH perd un peu les pédales et oublie une chose importante ; la cohésion. Déjà que les pistes sont courtes, elles sont en plus très indépendantes et peinent à former un disque homogène. Mais le défaut majeur de cet opus reste les vocaux. Nick Heijman n’est guère à l’aise dans son rôle de frontman. Ses grognements ne sont pas très charismatiques et les voix claires auto-tunées deviennent vite lourdingues. Les chœurs festifs rattrapent un peu la chose mais Dieu sait que sur album, l’émotion est minime comparée à leur effet en live. En fait, les néerlandais voulaient faire un album en mode « grosse teuf à l’américain » mais même en venant déjà avec une bouteille dans le ventre et un rail dans le nez, on s’ennuie assez vite. C’est assez marrant au final que le groupe nous propose sa composition la plus travaillée au moment de se quitter. Certes, « <3 » (oui, c’est son nom) ne change pas radicalement des autres, mais elle a le mérite d’accrocher l’oreille, d’être un peu plus vivante et de proposer enfin un plateau équilibré entre Deathcore synchronique et le tutti-frutti habituel ; claviers, chœurs et ecstasy.

Encore une fois, HARIBO MACHT KINDER FROH est un groupe plus intéressant sur le fond que sur la forme. Mais rares sont ceux qui creuseront cette dernière. Pourtant, le message est bien sympa ; profiter de l’instant présent, s’éclater, vivre à 200 à l’heure, des trucs de d’jeunes quoi ! En ce sens, le Partycore des nos amis a les défauts de ses qualités. Encore un poil pubère, il n’a pas la maturité nécessaire pour transcender, même les oreilles les plus averties. Sur scène, ça doit être une autre histoire, même si j’ai peur que cette légèreté appréciable ne s’estompe avec l’effet du temps. Enfin bon, en y repensant, je ne suis pas sûr qu’HARIBO MACHT KINDER FROH aimerait qu’on se triture autant le cerveau, eux qui prônent la philosophie du Carpe Diem. Alors on règlera ces formalités à la prochaine party.



Ajouté :  Jeudi 02 Février 2012
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Haribo Macht Kinder Froh Website
Hits: 10072
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/7/2019 à 23:58:33 en : 0,1144 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar