METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MALLEUS MALEFIC…
· BLOCKHEADS (FRA…
· TARJA (fi) - Ta…
· NICOLAS CASTELA…
· SONATA ARCTICA …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· HELLFEST OPEN A…
· PROG ROCK FEST …
· SATAN JOKERS (F…
· CALIBAN (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 181 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE DREAMING (usa) - Puppet (2011)








Label : Epochal Artists Records
Sortie du Scud : 1er novembre 2011
Pays : Etats-Unis
Genre : Neo / Indus Metal
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 43 Mins





Puppet est le deuxième album de THE DREAMING combo Californien né en 2002. Le précédant Etched In Blood ayant vu le jour seulement en 2008 on peut considérer qu’ils mettent du temps à la tâche les braves. Si c’est pour se vanter de pouvoir faire rêver qu’ils peaufinent autant leurs ouvrages alors nous n’avons plus qu’à nous incliner et écouter.
La marionnette commence ses gesticulations sur le titre éponyme « Puppet » et malgré un classement aléatoire dans la catégorie Metal Alternatif on est plutôt affublé d’une musicalité Indus/Neo ou des variances du genre. Mis à part le chant criard de Hall Christopher à la mode PAPA ROACH et relèvera une majorité de notes électro propulsées par des claviers parfois trop présents pour nous rappeler qu’on a affaire à du Metal.
« Breathing » qui use pourtant d’une rythmique accrocheuse peinera à nous transporter d’énergie. Elle est sympathique, seulement, et ce n’est pas le meilleur qualificatif lorsqu’on est censé être issu d’un milieu de dure à cuire. Je sais, je ne suis surement pas la mieux placée pour épiloguer sur ce style quand on sait que mes préférences vont au Black, au Doom ou au Death, mais parfois Satan quitte mon corps pour me laisser du répit et je fus séduite certaines fois par des fraîcheurs métalliques.
D’ailleurs une étincelle vint crépiter à mon oreille à l’amorce de « End In Tears ». Je suis obligé de vous soumettre la flagrante constatation au démarrage, et oui ça ressemble étrangement à l’intro d’un morceau fétiche de ces grands malades Allemands, vous savez ceux qui font des shows pyrotechniques hallucinants ? Bref, j’en tairais le nom, ils n’ont guère besoin de davantage de pub. Pour en revenir au titre en lui-même, il use des ingrédients nécessaires pour enthousiasmer les plus sceptiques et ça fonctionne bien.
Point de férocité, de hargne, soit, mais ça peut à ce rythme devenir d’un ennui consternant. « Stitches » par exemple est linéaire et dénuée de toute originalité, chanson bateau se contentant de nous faire du réchauffé des compos précédentes. Et ce sera malheureusement le cas de « It’s No Good ». Quant à « Hole » elle aura voulu aérer son étoffe en la choyant d’un chant féminin, mais ne lui amènera pas plus de grâce pour autant. On s’approche surtout dangereusement du précipice Pop et ça va finir sur les ondes.
Ca prête presque à rire tant les samplers sont pompeux (« Too Late ») de plus ils sont alternés avec des séquences de gratte qui ne collent absolument pas au reste.
Bref, malgré tout je sais que c’est un album qui plaira, certainement de par sa simplicité et son côté saupoudré d’aspartame, mais moi je suis au regret de vous dire que c’est de vrais sucres dont j’ai besoin, nous ne sommes pas toutes au régime.
Pour tout vous avouer je suis tombée amoureuse d’une autre marionnette il y a quelque temps déjà et THE DREAMING ne l’aura pas détrônée à l’aide de son Puppet. Pinocchio reste l’élut de mon cœur et je n’exagèrerai pas au risque de voir mon nez s’allonger.



Ajouté :  Mardi 31 Janvier 2012
Chroniqueur :  Line44
Score :
Lien en relation:  The Dreaming Website
Hits: 6000
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/10/2020 à 20:14:29 en : 0,059 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar