METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NECROBLASPHEME …
· MUSINK by Metal…
· KRONOS (FRA) – …
· FORSAKEN WORLD …
· VANDENBERG'S MO…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NIGHTWISH (fi/s…
· STEVE LUKATHER …
· SOULFLY (br) - …
· W.O.A WACKEN OP…
· THE 69 EYES (fi…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 8 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

REDROCKS (FRA) - Cosmic Dream (2011)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : 2011
Pays : France
Genre : Rock
Type : EP
Playtime : 5 Titres - 24 Mins





Tous les groupes qui durent passent par deux stades diamétralement opposés dans la construction de leur identité : d'abord en quête de reconnaissance, ils multiplient les appels de phares au public en se revendiquant d'influences aussi prestigieuses qu‘éloignées qualitativement de ce qu‘ils proposent. Puis, le succès venant, les voilà qui prennent le melon et commencent à envoyer sur les roses le premier scribouillard qui aurait l'outrecuidance de comparer leur musique avec celle des modèles devenus entre temps des concurrents.

Avec tout juste un an d’existence au compteur, les rhônalpins de REDROCKS sont en plein dans la première phase, leur bio n’hésitant pas à aligner les noms de PINK FLOYD, PORCUPINE TREE, OPETH, mais aussi (je cite) « des artistes moins underground tels que FOO FIGHTERS, INCUBUS, FAITH NO MORE, etc ...» Y’a-t-il ne serait-ce qu'un de ces groupes "underground" avec lequel ces 4 garçons puissent associer leur nom sans trop rougir de honte ou devra-t-on ajouter DEBUT DE SOIREE et LES MUSCLES sur cet inventaire à la Prévert ?

A l’écoute du premier morceau ça semble assez mal barré: guitare qui tourne en boucle, tout comme le chanteur, à la peine, pour un déploiement d’énergie rock aussi poussif que le « Vertigo » de U2. A 50 balais dont la majorité passée sur scène, on a des excuses pour cracher de la rouille. A même pas 30 ça fait désordre ! Heureusement pour eux j’attends toujours au moins le deuxième morceau avant de zapper un album. Et là, divine surprise, le niveau grimpe d’un coup à une altitude stratosphérique! Si limitées sur le premier titre, voix et guitare se font aériennes et subtiles sur le bien nommé « Cosmic Dream ». Révélant tout le potentiel du groupe, cette sublime ballade planante est aussi l’occasion de réduire notre liste de noms-prestigieux-qui-font-vendre à un seul : PORCUPINE TREE. Chaque idée, chaque note, chaque effet sur ce morceau semble avoir été cueilli sur l’arbre à porc-épic. On jurerait même reconnaître le jeu de batterie de Gavin Harrison, puissant sur les toms et délicat sur les cymbales. Pourquoi se contenter de la copie quand on peut avoir l’original, me direz-vous? Et bien parfois, la copie se rapproche de l’original jusqu’à le transcender. Cet exploit, REDROCKS le réédite sur le morceau suivant, « Self-Destroyed Man » qui s’attaque à la facette Metal de P.T. et sur la deuxième partie de « Backdoors » qui laisse s’exprimer la guitare solo avec sensibilité. On est presque au niveau de In Absentia et un cran au dessus de The incident.

Sobriété des arrangements, beauté des plages instrumentales, élégance des mélodies, solidité de la section rythmique et propreté impeccable de la production sont des qualités que REDROCKS partage avec son modèle. Poussant un peu trop loin le mimétisme, il en a aussi les défauts, à savoir un chanteur peu à l’aise avec les parties agressives et une tendance à endormir l’auditeur sur ses ballades les moins inspirées (« Made Of Sands » jolie mais sans grand relief). Ne leur reste plus qu’à s’émanciper musicalement, et vu le niveau atteint en seulement un an, ces 4 gars ne tarderont pas à envoyer promener les journaleux qui leur parleront de STEVEN WILSON.



Ajouté :  Jeudi 10 Novembre 2011
Chroniqueur :  Cyco_Nico
Score :
Lien en relation:  RedRocks Website
Hits: 4730
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/4/2019 à 07:10:08 en : 0,0902 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar