METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SCARVE (FRA) - …
· PRIDE OF LIONS …
· MALMORT (FRA) -…
· ARKHON INFAUSTU…
· IN ARKADIA (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PAGANFEST 2010 …
· THE ARRS (FRA) …
· ACHING BEAUTY (…
· KITTIE (ca) - L…
· SIDILARSEN (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 157 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

TASTERS (it) - Reckless Till The End (2011)






Label : Nuclear Blast Records
Sortie du Scud : 16 septembre 2011
Pays : Italie
Genre : Metalcore
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 40 Mins





TASTERS c’est bien. Et le pire dans tout ça, c’est que je le pense vraiment. Pour quelqu’un qui essaye d’être toujours au courant de la moindre petite flatulence en provenance de la sphère Metalcore, ignorer l’existence d’un groupe pareil ne fais pas très sérieux. Pourtant, les bougres sont quand même en pleine promo de leur dernier album, sillonnant les plus belles scènes européennes aux côtés de TEXAS IN JULY. Un rapide passage sur les réseaux sociaux les plus en vogue suffira à coller avec insistance leur blaze inexpressif sous vos yeux cernés. Paris, Rome, Londres, Prague, Berlin, autant de capitales qui s’entrechoquent dans nos crânes, laissant une curieuse impression que ces italiens ne rechigneraient pas à avoir don d’ubiquité. Avec Reckless Till The End, les transalpins jouent la stratégie de la transformation physique, du rassemblement, du renouveau. Un programme qui serait presque à l’image de l’actualité politique française, pour peu qu’à la fin de cette chronique, je ne considère pas TASTERS comme un « Karamell Pudding ».

Après un changement de nom minime, passant de TASTER’S CHOICE à TASTERS, les italiens ont attaqué le vernissage de leur musique. A ce titre, la mise en avant des claviers et du chant clair à une période où les teenagers en redemandent peut être considéré à juste titre comme une démarche opportuniste. Ils avaient donc tout intérêt à ne pas foirer le peu de chances de séduire le noyau dur des métalleux qui resteraient, en proposant un Metalcore générique qui aurait vite fait de se faire tailler en pièces. Grand bien leur fasse, TASTERS ouvre son œuvre avec un morceau minutieusement choisi. Refrain entêtant, riffs syncopés et claviers atmosphériques teintés d’orgues pieuses, « Katherine’s Got A Secret » a tout du single en puissance. Très sincèrement, l’assemblage de ces quelques éléments, souvent synonymes d’un Metalcore dans l’ère du temps, fait sourire. On sent le groupe qui ne veut pas trop se mouiller et c’est plus flagrant encore sur « Please Destroy This World » avec ses nappes de synthés Techno à la ASKING ALEXANDRIA et son leitmotiv larmoyant. Mais étrangement, je me prends d’affection pour TASTERS, pour la simple et bonne raison que je retrouve le son de guitare typé BRING ME THE HORIZON, avec des enchevêtrements de notes bancales et des structures incohérentes. Sauf qu’ici, on arrive à suivre parce que Daniele Nelli n’a pas un chant insupportable, que la construction est propre et que les pianos de Fabrizio Pagni sont parfois emplis de virtuosité (« How Easy To Die (Smile If You Can) »). TASTERS matérialise involontairement mon BRING ME THE HORIZON idéal, avec un son bluffant de similitudes sur certains plans (« Shadows ») mais en gardant le respect de l’auditeur, en ne cherchant pas à l’abrutir en allant plus vite que la musique. Des breakdowns mouvementés aux poses aériennes, des chutes de tension chaotiques aux accélérations qui donneraient à Ernst Mach des migraines, TASTERS joue la carte de la modernité à fond sans se planter. Il en découle un album fluide qui varie ses ambiances avec précision. On passe d’une petite boîte à musique inquiétante à une grand-messe solennelle, sans jamais se départir d’un fil conducteur consistant à fournir entorses et contusions à un auditorat électrisé par le biais de breaks percutants. Mon seul regret est le manque de poésie qui garnit ces compositions. Avec des passages aussi riches sur le plan émotionnel, on pouvait espérer des textes un peu moins imbibés d’eau de rose, plus profonds et plus cérébraux. Et comme il est souvent difficile de clarifier musique et chant, surtout quand ce dernier est parfaitement clair et mis en avant, on doit subir de force la prose hilarante des transalpins.

Reckless Till The End est exactement comme son nom l’indique ; téméraire et insouciant jusqu’à la dernière seconde. C’est un album qui s’adresse bien entendu à un public ciblé. TASTERS a parfaitement compris que pour marcher, il fallait donner aux gens ce qu’ils avaient envie d’entendre. Et en l’occurrence, ça n’a pas raté car ce disque a manifestement trouvé son public. On pourra certainement accuser les italiens de ne pas faire que du bien au Metalcore en ajoutant leur grain de sel dans un débat cacophonique. Mais on ne pourra pas leur enlever la maestria avec laquelle ils soulèvent un problème récurrent de créativité dans le style. En jouant des coudes pour s’imposer, TASTERS a déjà cassé quelques côtes.



Ajouté :  Mercredi 09 Novembre 2011
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Tasters Website
Hits: 5894
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 06/4/2020 à 13:51:29 en : 0,1437 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar