METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KORTEX (FRA) - …
· APOCALYPTICA (f…
· MORS PRINCIPIUM…
· 21OCTAYNE (de) …
· DETONATION (nl)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BONECRUSHER FES…
· SEYMINHOL (FRA)…
· AMON AMARTH (se…
· DANKO JONES (ca…
· CARNIVAL IN COA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 181 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE DEVIL WEARS PRADA (usa) - Zombie (2010)






Label : Ferret Music
Sortie du Scud : 24 août 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Deathcore
Type : EP
Playtime : 5 Titres - 22 Mins





Je ne sais pas exactement combien de temps s’est écoulé depuis que j’ai écouté With Roots Above And Branches Below pour la dernière fois. Beaucoup trop, quoiqu’il en soit. Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que THE DEVIL WEARS PRADA trône fièrement au sommet de la liste de mes groupes préférés. Je connais leur histoire sur le bout des doigts, leurs morceaux par cœur, chaque riff, chaque breakdown, les paroles, leur traduction et leur signification. Mais pour une raison que j’ignore, les américains et moi, nous nous sommes perdus de vue. L’EP Zombie, sorti en aout 2010, n’aura pas suffi à attirer suffisamment mon attention de fan indigne. Il aura fallu que les mecs sortent un nouvel album, Dead Throne dernièrement, pour que je réalise enfin que depuis plus d’un an, chacun avance de son côté. Eux sans se soucier de moi, normal. Moi sans me soucier d’eux et j’en ai presque honte. Il n’est jamais trop tard pour bien faire et ce papier m’offrira peut-être une conscience moins lourde…

Indirectement, l’hypothèse que leurs nouveaux travaux puissent me décevoir, après le prisme éclatant de perfection qu’avait été With Roots Above And Branches Below, était la solution la plus probable à ce déni inconscient. Ce cinq-titres, qui nous raconte une histoire de zombies presque aussi bien que Romero, surfe manifestement sur le tsunami engendré par l’opus précédent. Je prends mon courage à deux mains, si fort que je lui tords le cou et lance le disque. « Escape » démarre dans une atmosphère lugubre, pluie, orage, violons et un démarrage éléphantesque, écrasant, tout leur génie condensé dans une intro qui rassure. Plus tard, Mike Hranica se saisit du micro et déploie ses plus beaux vocaux, dans un feu d’artifice de guitares syncopées, de breakdowns et de blasts insaisissables. Tout est savamment orchestré, on entend des coups de fusils à pompes, des douilles qui tombent au sol, des samples de désespoir et Jéremy DePoyster, fidèle à son chant de tête aérien. Une mise en scène hollywoodienne, accentuée par le démarrage d’une tronçonneuse sur « Anatomy ». Une piste relativement classique, mais sur laquelle on constate l’incroyable confiance qu’a pris Mike dans son growl, qui a doublé d’épaisseur. Granuleux, anabolisant, un chant qui tranche avec les screams d’ado excité qu’on entendait auparavant. Quelques motifs électroniques se pointent dans un morceau assez catchy et accessible. Rien de comparable avec « Outnumbered », le hit absolu depuis « Dez Moines » ! Après une intro sous forme d’appel radio, les guitares se muent en kalachnikov et tirent dans la foule. Les frappes sont chirurgicales, la dualité entre growls et screams palpable. Des pianos viennent rendre l’ambiance plus macabre encore, mais c’est un mariage parfait entre chant clair et growls lors du refrain qui vient canoniser cette piste. Des notes qui restent en tête, conjuguées à des passages atmosphériques dramatiques qui noircissent le tableau. « Revive » est un peu plus anecdotique dans sa construction, avec des riffs qui passent un peu au travers et des motifs dancefloor. Malgré ça, on notera d’excellents breakdowns au début, un climat vraiment horrifique et un final apaisant qui mêle le refrain chanté vaporeux, du piano et des coups de feu. Le calme se manifeste à nouveau, accompagné d’un semblant de quiétude et c’est le moment d’aborder le final, « Survivor ». Et pour une fois, alors qu’on s’attendait à un scénario ultra-classique ; victoire des humains, défaites des zombies, c’est tout l’inverse. Cette compo entraîne la viande fraîche par le fond dans un dernier sanglot. Les nappes de claviers sont d’un pessimisme absolu, le riffing est lui aussi très noir, sans parler des patterns de batterie chaotiques. C’en est fini.

Qui n’a pas un jour été déçu par un artiste qu’il appréciait ? On pouvait craindre le pire. Il a reporté son rendez-vous. Zombie est une déception. Pas une déception musicale, une déception personnelle. Celle d’être passé à côté d’émotions fortes, d’avoir vécu plus d’un an en absence de cette transcendance qu’apporte à chaque fois THE DEVIL WEARS PRADA. Ainsi, je vous recommande de ne pas vous arrêter sur des pressentiments, car à l’image du regretté Steve Jobs, on aimerait bien profiter du génie des autres plus longtemps. Et ça s’arrêtera bien un jour.



Ajouté :  Mercredi 19 Octobre 2011
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  The Devil Wears Prada Website
Hits: 5364
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/4/2021 à 07:11:23 en : 0,0592 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar