METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· AIRBOURNE (au) …
· THE TREATMENT (…
· SOILWORK (se) -…
· AVULSED (sp) - …
· IRON MASK (be) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MARDUK (de) - E…
· ARCH ENEMY (se)…
· BONECRUSHER FES…
· SHAKA PONK (FRA…
· KREATOR (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 91 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ARSONISTS GET ALL THE GIRLS (usa) - Portals (2009)








Label : Century Media Records
Sortie du Scud : 14 juillet 2009
Pays : Etats-Unis
Genre : Deathcore
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 53 Mins





Les limites sont-elles établies pour être franchies ? Il serait très intéressant de poser la question aux membres d’ARSONISTS GET ALL THE GIRLS, car ces derniers ne se privent pas pour gribouiller dans le cahier des charges du Deathcore. Alors je vous rassure, ce groupe américain ne verse pas dans l’outrancier, le blasphème, le politiquement incorrect ou la méchanceté gratuite. Les limites qu’ils franchissent sont uniquement musicales. Un peu à l’instar d’une formation comme IWRESTLEDABEARONCE, les californiens aiment faire n’importe quoi dans leurs compositions. Ils prennent probablement un malin plaisir à décontenancer l’auditeur, à l’envoyer dans des impasses artistiques ou à lui faire perdre le sens des réalités. Ce troisième album, intitulé Portals et digne successeur d’un The Game Of Life sympa mais moins foufou va définitivement écrire leur nom parmi mes plus grandes références musicales.

Avec ARSONISTS GET ALL THE GIRLS, on s’éloigne tout de même assez fortement de ces dites références que sont CHELSEA GRIN, ASKING ALEXANDRIA ou THE DEVIL WEARS PRADA. Ces types sont un peu plus poilus et un peu plus bourrins et pour une fois, ça fait pas de mal. Après une intro tout ce qu’il y a de plus banale, la petite troupe nous délivre sa première décharge de testostérone avec « The 42nd Ego », un tube en puissance. Tout y est, à commencer par des vocaux sensationnels signés Jared Monette qui alterne avec brio screams et grunts légèrement porcins. Ce garçon fait preuve d’une puissance vocale assez impressionnante. Il est épaulé dans sa tâche par l’ami Sean Richmond aux claviers qui fait bien 70% de l’originalité des morceaux avec ses arrangements futuristes, psychédéliques, schizophréniques et parfois dignes d’un bon nanar de science-fiction. Les 30% restants se départageant entre les guitares effrénées et bordéliques, la batterie survoltée de Garin Rosen ou le total chaos intellectuel des paroles. Les variations rythmiques sont incessantes, on passe en trente secondes de patterns mid-tempo à des blasts grassouillets en passant par des interludes d’ambiance. Il ne manque plus que la petite musique d’ascenseur ou le solo de trombone et ce sera parfait. Parmi les plages les plus marquantes, il y a évidement l’éponyme, longue de sept minutes et qui regroupe toutes les qualités de ce disque : originalité, performance, intensité et insalubrité. Mais également « In The Empyreans », un hommage singulier à Patrick Mason (bassiste originel décédé d’un coma éthylique) sur lequel on retrouve Remi Rodburg, créateur et premier chanteur du groupe. Il y a également « Violence In Fluid : Triceratops » qui représente totalement l’esprit barré de ces mecs. Au début, elle véhicule une certaine bonne humeur, de par son riffing et ses claviers enfantins. Elle dévoile surtout un vrai sens artistique avec des leads guitares boostées en émotion avant de retomber dans une noirceur totale et effrayante en fin de morceau. Un véritable ascenseur émotionnel. La fin de l’album s’approche à grand pas, mais c’était sans compter sur une énième pirouette avec « Tea Time Tibbons », une compo totalement déstructurée (pour changer) avec des petits motifs à la Mario Bros plaisants. Et surtout, si vous achetez ce disque, ne vous arrêtez pas à la pochette répugnante et n’oubliez pas de l’écouter jusqu’au bout, car une petite surprise vous attend si vous vous montrez suffisamment patient. Il s’agit d’un sample, probablement pris sur une cession d’enregistrement bien arrosée qui se conclut avec le motif de « Violence In Fluid : Triceratops » sur lequel on entend toute l’équipe technique beugler. Foutrement jovial.

Je crois qu’il est désormais inutile d’y aller par quatre chemins : ce Portals est très bon. Il permet surtout à l’auditeur de Deathcore lambda de s’évader provisoirement des carcans du style et de s’octroyer un petit écart de conduite avec un album qui regorge de sucreries en tous genres. ARSONISTS GET ALL THE GIRLS est de ces groupes, tellement talentueux et attachants, que même sans particulièrement aimer le style, on respecte l’artiste. Alors ces histoires de limites, franchement…



Ajouté :  Mercredi 10 Août 2011
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Arsonists Get All The Girls Website
Hits: 5582
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 28/1/2020 à 05:57:30 en : 0,0558 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar