METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· INHATRED (FRA) …
· NIGHT IN GALES …
· MAGIC KINGDOM (…
· DAMNATION (FRA)…
· LOUDBLAST (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PRIMUS (usa) - …
· SCORPIONS (de) …
· MARILLION (uk) …
· PARADISE LOST (…
· BLACK SABBATH (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 17 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MORPHOSYS (de) - A Face Of Leather (2011)






Label : Bloodmoon Records
Sortie du Scud : avril 2011
Pays : Allemagne
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 47 Mins





Lorsqu’on sort un CD pour faire une chronique, on a toujours un à priori stupide – le même que l’on a quand on achète un CD d’ailleurs – qui consiste à juger un groupe selon sa pochette, sa maison de disque, ses textes, etc…
Soyons honnêtes, je ne connaissais pas MORPHOSYS. Vous pouvez me jeter des cailloux, mais en même temps, vu le nombre de sorties chaque année, je défie quiconque de pouvoir écrire sur un papier tous les groupes de Metal et assimilés en activité à un moment T. Personne ?
Bien.
En traînant de ça de là sur le net, j’ai donc appris que MORPHOSYS existait depuis 2002, que A Face Of Leather était déjà son troisième album, et que trois de leurs titres avaient été sélectionnés pour figurer sur divers samplers. En regardant de plus près les textes de l’album et son artwork, une évidence me sauta au nez bien sur. Allez, on pouvait miser quelques deniers sur la grande probabilité que nos petits allemands se vautrent dans le Death le plus torride.
Et c’est un fait, MORPHOSYS fait du Death.
Mais pas seulement.
Bien loin des considérations basiques d’un groupe pratiquant ce style, le quintette ne se borne pas à ruer dans les brancards comme un attroupement de bovins bien décidés à tout charcler sur leur passage, mais distille l’agression, dose la provocation, et au final, ne ressemble pas à grand-chose de connu. Et c’est une très bonne surprise.
Alors bien sur, Chris Caravello grogne comme un beau diable, et pourrait passer pour l’incarnation humaine de Will Rahmer de MORTICIAN (c'est-à-dire sans les pédales d’effets…), mais pour le reste, c’est plus compliqué… On peut évoquer l’esprit d’un CANNIBAL CORPSE début de carrière, mais comme allusion tout au plus. Les riffs que distille le groupe sont fins, réfléchis, et toujours pertinents. En témoigne le très Heavy « Buried In Your Own Blood », qui fait commerce pendant presque toute sa durée d’un gros riff redondant, en y incluant des passages mélodiques du plus bel effet, tout en restant incroyablement Heavy.
« Child Of Sodom », basé sur une structure assez speed, se permet un break central que bon nombre de combos de la NWOBHM n’auraient pas renié.
Mais bien loin d’avoir le cul entre deux chaises, MORPHOSYS synthétise la quintessence de la brutalité primale du Death Metal, en la mixant à la rigueur et l’inventivité du meilleur Heavy Metal. En résulte une hybridation assez captivante, qui garantit une écoute toujours surprenante et motivante. Et quand à l’occasion, ils prennent même quelques libertés par rapport à leur propre style, il s’en dégage comme un parfum assez frais, et très Cradlelien « Verzweiflung » est là pour le prouver.
Sans oublier parfois des arrangements très bien sentis, tel le bruit de tronçonneuse sur le très direct « Dancing With My Chainsaw », et un caméo de luxe, featuring Paul « Master-Abomination » Speckmann sur le titre final « Necromaniac », le tout enrobé dans une production parfaite, puissante et claire, et vous obtenez une très bonne surprise.
Le groupe étant de plus assez jeune, leur marge de manœuvre reste immense, et on se prend à rêver pour le futur, une fois de nouvelles influences dégagées.
A Face Of Leather prouve qu’une fois de plus, la première impression peut être trompeuse, et que derrière des pochettes convenues et des lyrics attendus se cachent parfois des groupes au ton plus diffus.
Une bonne leçon de persévérance.



Ajouté :  Mercredi 18 Mai 2011
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Morphosys Website
Hits: 6734
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/7/2019 à 02:53:59 en : 0,0473 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar