METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEATH DESTRUCTI…
· M.I.GANG (ru) -…
· ESCAPE THE FATE…
· BURGUL TORKAÏN …
· GREEN CARNATION…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· WALDROCK (nl) -…
· MASTERPLAN (de)…
· MORBID ANGEL (u…
· HELLOWEEN (de) …
· MASS HYSTERIA (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 108 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JOSEPH WILLIAMS & PETER FRIESTEDT (usa) - s/t (2011)






Label : Aor Heaven
Sortie du Scud : 27 mai 2011
Pays : Etats-Unis
Genre : AOR
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 33 Mins





Il est fondamental parfois de tomber sur des albums qui n’ont d’autre prétention que de vous faire passer un moment agréable, comme ces repas entre amis qui ne font pas avancer les choses ni ne règlent les problèmes de fond, mais dont on repart avec le sourire, et la satisfaction d’avoir pu oublier la réalité du monde pendant quelques instants.
Ce projet, conjointement réalisé par deux figures du Rock mélodique américain, en fait indéniablement partie. D’un côté, Peter Friestedt, routier de la mélodie imparable et auteur d’albums solo impeccables et acclamés par la presse spécialisée (auxquels je vous enjoins de jeter une oreille). De l’autre, Joseph Williams, que les fans de TOTO connaissent bien, puisqu’il fut la voix du combo des frères Porcaro sur deux albums légendaires, Farenheit et le miraculeux The Seventh One.
Si parfois l’association de deux pointures ne correspond pas à l’addition de deux talents, ce LP éponyme en est le contre exemple flagrant.
Bourré de chansons taillées sur mesure, et qui passeraient sur les ondes en permanence si l’heure de la mode n’était pas au Rn’B ou au Rap à deux sous, il n’est que bonheur, légèreté, insouciance, et si une perle cherche parfois l’écrin qui saura la mettre en valeur, la voix de Joseph à trouvé son pendant instrumental avec les compositions de Peter.
Un peu TOTO dans l’âme bien sur, dans une version expurgée et plus « radiophonique », le plaisir que procure ces chansons est similaire à celui qu’on éprouve lorsque le générique de sa série US préférée retentit enfin. Des harmonies à ne plus savoir qu’en faire, des chœurs travaillés, des lignes de guitare légères et ciselées, le tout délicatement posé sur une rythmique subtile qui n’en fait jamais trop.
Joseph Williams a toujours cette voix magique, capable d’envoûter n’importe quelle bluette composée à la hâte, et les années lui ont fait gagner une chaleur vocale qui lui faisait parfois défaut auparavant, surtout lors de ses envolées aigues.
Difficile cependant d’extraire un titre en particulier, tant l’ensemble est homogène et mérite une écoute intégrale. Cependant, et puisqu’il le faut bien, je mettrai en avant le morceau d’ouverture « Swear Your Love », pour son refrain sublime, de même que « Say Goodbye » pour les mêmes raisons, « Where To Touch You », le plus TOTOesque du lot, si vous me pardonnez ce néologisme, « One More Night » qui synthétise à peu près toutes les qualités annoncées ci-dessus, et pour finir, le très Pop « Gotta Find It », qui nous ramène aux grandes heures du genre, les années 80, avec sa basse chaloupée et son rythme nonchalant.
Alors bien sur, pour la plus grande partie d’entre vous, cet album ne présentera aucun intérêt, tant la musique développée ici reste à cent lieues de vos aspirations habituelles (et ne voyez rien de péjoratif là dedans), mais si par hasard, après un petit AIRBOURNE ou un bon HAMMERFALL, vous vous sentez l’âme légère et le cœur rieur, n’hésitez pas une seconde, et plongez vous dans ce bain de jouvence et de joie. Car à l’instar d’artistes comme Richard Marx ou Henry Lee Summer, Williams & Friestedt n’ont d’autre ambition que de vous faire passer un très agréable moment en compagnie de leurs sublimes mélodies.
A prendre ou à laisser.



Ajouté :  Mardi 10 Mai 2011
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Peter Friestedt Website
Hits: 6028
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/10/2017 à 14:36:56 en : 0,1945 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar