METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SAEKO (jp) - Sa…
· PURULENT EXCRET…
· GREEN CARNATION…
· EYESTRAL (FRA) …
· MASTERPLAN (de-…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· HARSH TOKE (usa…
· RHAPSODY OF FIR…
· DORO (de) - Alh…
· ANATHEMA (uk) -…
· ARCH ENEMY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 32 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DISBELIEF (de) - Shine (2002)






Label : Grind Syndicate Media
Sortie du Scud : 25 mars 2002
Pays : Allemagne
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 47 Mins





Comme dit l'adage on ne change pas une équipe qui gagne...
Attendez ! Qu'est-ce que je raconte moi, je ne l'ai pas déjà dit ça ?
Ha, mais si pour la chronique d'Infected !
Et si ce n'était que le seul problème, c'est que le groupe lui même ne sent pas les choses ainsi, voyez plutôt : Karsten JÄGER – Vocals, Olly LENZ – Guitar, Jan Dirk LÖFFLER – Guitar, Kai BERGERIN – Drums et Joe TRUNK – Bass.
Oh, zut mauvais exemple car ici aucun changement n'est à noter sur cette production. Pourtant si on n'y regarde de plus prêt on remarque un virage inattendu derrière les manettes. En effet, point de Andy CLASSEN à la console mais Heinz HESS et Tommy SCHMITT. Et l'équipe grossit encore avec le mastering qui se voit confié à Thomas KORGE au AT MAGIC MASTERS.
Tout ceci laisse imaginer une évolution dans la qualité du son, mais jusqu'à quel degré ?
Point besoin d'être prophète en esthétique sonore pour très vite se rendre compte que le rendu n'est pas à la hauteur de nos attentes. Le mixage légèrement renfermé sur lui même ne donne pas l'ampleur attendue et transforme le phonème en petite bête inoffensive. Nous ne nageons pourtant pas dans les bas fonds de l'Underground ou dans la bouillie sonore du True Black fond de cave, mais tout de même pour un quatrième opus c'est pour le moins décevant.
Mais lorsque le bas blesse, l'on boit la coupe jusqu'à la lie.
Car non l'étincelle ni est plus, oui vous savez, celle qui rendait l'album précédent si sombre et désespéré. En lieu et place de la mélancolie on trouve de longues plages de monotonie. Et cette voix qui a toujours transformé les parties les plus aériennes en moment d'agressivité d'une rare intensité, s'efface elle aussi ; Karsten semble chanter machinalement en oubliant cette volonté destructrice qui l'animait jusque là.
Pourtant les 10 pistes ne sont pas toutes à mettre dans le même panier et quelques perles comme « Shine », « Mad Sick Mankind » ou encore « Honour Killing » viennent relever le niveau.
Mais tout ceci paraît bien peu face à la longue set list : - « No Control »
- « Walk »
- « The Decline »
- « Shine »
- « Me And My World »
- « Alive »
- « Honour Killings »
- « Falling Without Reason »
- « Mad Sick Mankind »
- « Free »

Je trouve même assez subjectif deux de ces titres quasiment prémonitoires.
Un probable début d'explication est à chercher du côté des délais entre chaque sortie puisque moins d'un an sépare les deux enregistrements.
Si je devais donc résumer la chose je dirai qu'un peu de précipitation, un soupçon de pression et une pincée de manque d'inspiration auraient fait de ce recueil un très bon album dans n'importe quelle autre discographie, mais est en dessous du lot dans celle de nos amis allemands.
Une question alors, serait-il possible qu'une formation digne de ce nom ne commette jamais l'erreur de sortir un mauvais disque ?

Discographie Complète de DISBELIEF :
Disbelief (Album - 1997), Infected (Album - 1998), Worst Enemy (Album - 2001), Shine (Album - 2002), Spreading The Rage (Album - 2003), 66Sick (Album - 2005), Navigator (Album - 2007), Protected Hell (Album - 2009), Heal! (Album - 2010)
Metal Impact Bonus :
Karsten "Jagger" Jäger (ITW - Fév-2005)



Ajouté :  Vendredi 06 Mai 2011
Chroniqueur :  Oncle Machin
Score :
Lien en relation:  Disbelief Website
Hits: 5586
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 11/12/2019 à 20:19:33 en : 0,0619 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar