METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | Downloads | Links | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NEDRA (FRA) - V…
· FM (uk) - Jim K…
· HEAVENLY (FRA) …
· CUB3 (FRA) - To…
· BENIGHTED (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SCORPIONS (de) …
· EDGUY (de) - El…
· MOTÖRHEAD (uk) …
· NIGHTWISH (fi) …
· LUCA TURILLI'S …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 128 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TEMPLE OF BAAL (FRA) - Lightslaying Rituals (2009)








Label : Agonia Records
Sortie du Scud : 27 novembre 2009
Pays : France
Genre : Black / Death Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 40 Mins





Qu’il est loin, le temps où TEMPLE OF BAAL ornait ses pochettes de symboles tous plus blasphématoires les uns que les autres. Qu’il est loin le temps du Black Metal qui résonnait comme un boudin blanc dans une poêle à frire. Qu’il est simplement loin, le temps de Servants Of The Beast. L’ami Alastor s’est depuis emparé de la guitare pour un retour qu’on imaginait plus vraiment. Bienheureux ANTAEUS qui naviguait comme une âme en peine et son don d’ubiquité qui n’avait plus vraiment effet. Ainsi le temple de Baal s’est érigé à nouveau pour offrir une hostie à la hauteur de sa réputation. Lightslaying Rituals marquait la résurrection d’un des fers de lance du Black Metal français, pour le plus grand bonheur des cheptels caprins de France et de Navarre.
Qu’il est loin aussi, le temps de toutes ces conneries, de tous ces amalgames foireux. Car TEMPLE OF BAAL a bien grandi. Il n’est plus question de se grimer en Satanic Panda Warrior ni d’arborer des tenues SM tendance sadistik-spikes-in-your-anus. Le quatuor a muri. La sobriété est devenue une de ses principales vertus. Avec leur Black Metal, désormais largement tourné vers le Death, les français nous font l’honneur d’un album solide et inspiré. Tout est basé sur une combinaison entre puissance et majesté. Les mecs se mettent minable car ils croient en leur musique. Et il apparaît impossible de ne pas prendre cet opus avec le plus grand sérieux. Certains diront que la production est bien trop limpide pour du TEMPLE OF BAAL. Je trouve l’équilibre très intéressant et probablement le plus abouti à ce jour. On garde les murs qui suintent et qui pourrissent, le côté glauque d’une cave désaffectée. Mais dans cette même cave, on a désormais installé l’électricité. D’autres diront que le groupe a changé de bord, qu’il a sombré dans la facette mainstream du Death. Encore une fois, l’alliage Black / Death est bien plus réussi à mon gout que l’exubérance de celui d’AOSOTH, l’ultra violence de celui d’ANTAEUS ou la médiocrité de celui de DEVIAN. La basse a trouvé une place improbable dans cette fosse à purin, une mise en lumière tout à fait inespérée. Quelques effluves Thrash viennent encore pourrir l’ambiance, notamment dans de bon nombre de riffs et dans le côté roots de la production. Entre « Hate Is My Name », « Poisoned Words », « Black Sun Of The Damned », je ne saurais choisir mon refrain préféré. Car je réalise pour la première fois que TEMPLE OF BAAL s’est vraiment appliqué pour concevoir des morceaux aux os solides avec des ritournelles d’exception et agrémentés de solis bienvenus (« Vectors To The Void »). Pas qu’ils ne l’aient jamais fait par le passé… mais on retient mieux lorsque le cœur y est. Que ce soit le final de « Blessings Of Blackfire » ou la maitrise vocale ahurissante d’Amduscias, tous les ingrédients, sans exception, sont réunis. On appréciera les saveurs et les couleurs variées des compositions, qui ne se démarquent toutefois jamais de leur fil conducteur : violence sonore.
Lightslaying Rituals est vraiment un disque inspiré et varié. Il n’a plus grand-chose à voir avec les productions passées. TEMPLE OF BAAL a trouvé sa voie. Il a peut-être même trouvé cette voie qu’il a mis des années et tellement d’énergie à trouver. Et force est de constater que maintenant qu’ils y marchent, ils comptent bien y imposer leur foulée militariste. « Marche avec nous. Ou crève. »



Ajouté :  Mercredi 22 Décembre 2010
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Temple Of Baal Website
Hits: 5133
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | Downloads | Links | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/10/2014 à 19:51:02 en : 0,081 secondes
| © Metal-Impact (2002-2014) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar