METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE PINEAPPLE T…
· THE MIDNIGHT GH…
· HEXECUTOR (FRA)…
· BENIGHTED (FRA)…
· ARSIS (usa) - J…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· MANOWAR (usa) -…
· GAMMA RAY (de) …
· FIREWIND (gr) -…
· RAMMSTEIN (de) …
· ELUVEITIE (ch) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 109 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TAMTRUM (FRA) - Fuck You I'm Drunk And : Stronger Than Cats (2009)






Label : Alfa Matrix
Sortie du Scud : juin 2009
Pays : France
Genre : Electro Rock puis Electro Dark
Type : Double Album concept
Playtime : 10 Titres - 43 Mins





TAMTRUM est un jeune groupe formé en 2003 et venant d'Aix-en-Provence. Ils sortent leur premier album Some Atomik Songz en 2004. En 2006 leur deuxième album Elektronik Black Mess signe le début de leur collaboration avec Alfa Matrix. Comme s'ils sautaient directement de la case départ à la case Parc Gratuit, le trio se tape consécutivement le Hellfest 2010, le Motorcultor ainsi que de nombreuses dates de concerts à travers la France. Ils se paient même le luxe d'une tournée en Russie et j'en oublie certainement d'autres. Bref, vous l'aurez compris, ils foncent à toute allure et ne s'arrêtent que le temps d'un rail de coke, d'une petite partouze ou autres actes de provocation dont ils ont le secret !
Pour parler un peu plus précisément des membres, il y en a 3 actuellement, plus deux autres qui sont partis. Le duo leader du groupe est composé de Benoit Sixteen (chant) et de Sylvicious (essentiellement, la batterie mais il touche un peu à tout). Le troisième membre actuel est CNX (clavier) et ce depuis mai 2010.
Mais avant lui s'est vu se succéder Fixhead (parti en décembre 2009) puis Casanova qui a assuré la tournée en Russie.
Cet album est divisé en deux parties distinctes, la « side a » et la « side b ».
La première, dénommée Fuck You I'm Drunk est beaucoup plus tournée vers un style Rock'N'Roll caractérisé par des grosses guitares avec des solos, soulignés tout au long des morceaux par des rythmiques Electro. Le chanteur Benoit Sixteen nous offre une voix claire (contrairement à la suite de l'album) et posée, bien que teintée de Rock par-ci par là. La construction des morceaux dans la première partie commence souvent par une intro entrainante mélangeant les deux styles, puis la guitare s'apaise pour que le chanteur puisse ajouter sa touche. Le tout se recoupe ensuite pour donner un mélange habile des deux styles. Les chœurs sont souvent présents et entrainants bien qu'un peu répétitifs à quelques moments.
« Ass Rider » débute l'album avec une intro très directe qui plonge tout de suite dans le rythme de la première partie.
« I Think Ov Me When I Touch Yourself » signe une mélodie plus Electro-Pop et un rythme plus doux avec une voix plus lancinante à certains endroits, et des morceaux chantés à la limite de l‘Electro Pop à la BLACK EYED PEAS. Les paroles sont incompréhensibles sans une grande concentration bien que la guitare détachée du reste du morceau rende le tout plus audible.
« Fuck You I'm Drunk » à mon sens le meilleur morceau de l'album semble aux premiers abords assez (voir trop ?) ressemblant aux deux précédents. Le riff de départ, assez répétitif, s'accorde pourtant bien avec les intonations Electro du style. Le tout décolle d'un seul coup avec le début du refrain qui signe l'arrivée d'une guitare qui surplombe la voix de Benoit Sixteen. Le morceau continue dans cette optique avec de gros riffs. Morceau maintenant éponyme du groupe, son refrain se mémorise facilement et on surprendra en concert les plus indécis et les plus contestataires du style fredonner sans peine.
« Smart » débute sur un dialogue façon cinéma américain des 90 's avec des cris et une dispute en arrière plan de la chanson donnant une notion agressive au morceau qui est suivi par le retour des gros riffs. Ceux-ci sont surplombés par un solo, lui aussi bien cinglant, le tout donnant au morceau une connotation bien Heavy.
« Milky Boy » Dernier morceau de la première partie donne une notion Pop mélangée au style Electro Rock. Ceci rend cette chanson originale et clôture agréablement la side A.
Fuck You I'm Drunk nous donne donc une première partie présentant un concept peu développé dans le monde de la musique mais qui se révèle pourtant efficace : le mélange de deux styles somme toute très différents. Même si ce mélange semble un peu hasardeux, avec des ajouts de Pop dans certains passages, le tout se recoupe bien. Notons tout de même la très grande intellectualité des paroles dont les thèmes sont aussi variés que développés (rien qu‘a voir les titres « Ass Rider », « Fuck You I’m Drunk », « Milky Boy », etc.).
La fin de la première partie est marquée par un interlude où Doctor Bobby (aka Robert Louis Slegghardt) annonce le début de la deuxième partie. Ce petit discours est suivi par un count-down, et les deux éléments permettent d’écouter la deuxième partie de l’album l’esprit clair. Car de la clarté d’esprit il va en falloir pour l’écouter ! En effet, Stronger Than Cats abandonne les guitares, et adopte des rythmes et un chant bien plus agressif. Mélange tout aussi inhabituel que celui orchestré dans Fuck You I’m Drunk, il me semble plus difficile au métalleux de base de l’écouter. En effet, le style semble parfois à la limite de la Transe, mais reste indéniablement Electro. Néanmoins, la versatile voix du vocaliste qui alterne chant dans les tonalités extrêmement basses à la limite du Death et hurlements suraigus dignes de certains chanteurs de Black Metal me semble pouvoir rendre la deuxième partie accessible.
« Speed Madly Twisted Earth Fuck Off » encore une fois et comme pour la première partie permet d’introduire directement le style. Lourd, puissant, électrique. En effet, encore une fois (mais non ce n’est pas répétitif !) on peut entendre des voix extérieures à la chanson discuter, crier, hurler dans un effroyable crash de tôle et de pneus crissant. Ce petit intermède au chant de Benoit Sixteen (qui va chercher rapidement dans les hurlements lui aussi) ne manque pas d’imposer d’un seul coup une atmosphère pesante et très Dark.
« Les Enfants De Dieu » signe un style beaucoup plus proche de la Transe avec une rythmique grasse mais Groovy. La chanson se termine de façon plus calme et se compose d’un refrain introduisant la chanson suivante :
« Stronger Than Cats » qui paradoxalement, va commencer sur un refrain rappelant le titre de la chanson précédente ! Celle-ci est d’ailleurs lourde, pesante mais pas dans le sens positif du terme.
« 0 Killed » met rapidement en scène une rythmique puissante soulignée par un chant lourd et agressif. Celui-ci d’ailleurs s’alterne entre tonalités graves, aigues, passages calmes et hurlements bestiaux. L’arrivée de nombreux nouveaux effets sonores additionnés à tous les éléments précédents apporte une touche de fraicheur qui fait de ce morceau LE morceau de Stronger Than Cats.
« Junkie, Funky, Monkey ! » nous fait lentement entrer dans le bain du dernier morceau. En effet, chaque élément (chant, effets sonores, etc.) entre en scène progressivement. Ce morceau délirant (et c’est d’ailleurs un des effets que je suppose voulu par les artistes vu les nombreux hurlements de « Freak out ! ») alterne avec subtilité susurrement, hurlement, chant, ton rassurant et paroles aboyées. Morceau très hétéroclite dans son ensemble, il introduit des changements rythmiques et mélodiques dans sa structure qui signent agréablement la fin de Fuck You I’m Drunk And : Stronger Than Cats.
Side B beaucoup plus bourrin, beaucoup plus Dark, beaucoup plus Electro / Transe, la face Stronger Than Cats surprendra agréablement le néophyte du genre comme le passionné du style par sa puissance et ses rythmes implacables.
En conclusion, on peut découvrir ici un album entrainant, et pour le moins différent de ce qu’on entend d’habitude. TAMTRUM pousse à bout la science des mélanges. D'abord à l'intérieur de chaque parties (Rock, Electro, un peu de Pop dans la première, de l'Electro, du Black Metal, un peu de Core dans la deuxième). Mais aussi dans l'ensemble de l'album (les deux parties tellement distinctes !). Un mélange qui pourrait sembler incertain, voir « casse-gueule » à première vue, est en fait réussi et convaincant. Néanmoins, électrophobes s’abstenir, vos oreilles non initiées ne survivraient peut-être pas au choc que certains morceaux pourraient vous infliger !



Ajouté :  Lundi 13 Septembre 2010
Chroniqueur :  Chim9
Score :
Lien en relation:  Tamtrum Website
Hits: 13518
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2018 à 21:44:44 en : 0,0907 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar