METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FLESH DIVINE (F…
· SLAVE MACHINE (…
· UNISONIC (de) -…
· PSYCHO INDUSTRY…
· DEMONS & WIZARD…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SONATA ARCTICA …
· ICED EARTH (usa…
· DOWN (usa) - Le…
· SOUL GRINDING F…
· GAMMA RAY (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 72 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FORGETTOFORGIVE (nl) - A Product Of Dissecting Minds (2010)






Label : GSR Music / Season Of Mist
Sortie du Scud : 26 février 2010
Pays : Pays-Bas
Genre : Deathcore
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 33 Mins





FORGETTOFORGIVE. Tout un programme donc. L’histoire commence en 2005 pour ces quatre blancs-becs néerlandais par des gouts musicaux en commun et l’amour du breakdown bien fait. Cinq années plus loin, c’est A Product Of Dissecting Minds qui vient fièrement écrire la première ligne de leur discographie. Et pour un « debut-album », on peut simplement dire que ces petits prétentieux ont fait fort. Très fort. Car voyez-vous, le Deathcore est une science qui demande une infinie précision. Il a ses codes et avec moi, mieux vaut les respecter. En particulier la législation qui réfère aux breakdowns, sur laquelle je me suis surpris à devenir intransigeant. J’ignorais qu’avec cet album, j’allais être comblé comme jamais. Les hollandais se sont peut-être inclinés sur un terrain de foot, mais pour ce qui est de la lourdeur, de la frénésie, des chutes de tension, ils ont de nombreux atouts en leurs mimines.
L’artwork, s’en être exceptionnellement ingénieux, demeure bien glauque et poisseux, à la manière d’un TRIGGER THE BLOODSHED, quand ils savaient encore à peu près faire de la musique, période Purgation donc. L’ « Intro » est du même acabit que la pochette. Malsain au possible avec éructations sonores. « Fresh’N Tasty » (non, ce n’est pas le nouveau Sunday de McDonald’s) vous remet bien vite les idées en place grâce à son Deathcore massif arc-bouté par des screams bien trempés et grinçants, un peu comme ceux de Mitch (SUICIDE SILENCE), qui viennent régulièrement fréquenter des growls ultra-caverneux. La grande particularité de FORGETTOFORGIVE, et je reviens là à mon introduction, est de placer des breakdowns de fort grande qualité un peu partout. A tel point qu’ils pourraient presque être les auteurs d’un nouveau style : le Deathcore mid-tempo. Ces chutes rythmiques sont tellement fréquentes et oppressantes qu’on frôle souvent la mort clinique. Les guitares font preuve d’un peu de nonchalance, ne sont pas follement techniques, mais résonnent comme un râle d’ours dans une caverne. De toutes les parties, celle qui concerne les vocaux est de loin la plus hésitante. L’ami Ash Hoex ne se montre pas toujours très convaincant, certains de ses grognements apparaissent un peu tirés par les cheveux. De même lorsque le groupe tente de faire un truc un peu plus moderne en incorporant un chant clair, un brin foiré (« Fake Mask », « Eruption »). Pour ce qui est du reste, j’ai pris mon pied. Je n’ose d’ailleurs pas imaginer le chaos intégral qui doit régner en live, sur un titre aussi apocalyptique que « I Care Less » par exemple. Ces jeunes hollandais ont du niveau ! Ils se régalent à faire ce qu’ils font, ça se sent. Et A Product Of Dissecting Minds n’en devient naturellement que plus réussi et sincère. Il est une alternative honorable pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête à éclaircir les structures alambiquées des groupes de Deathcore modernes, qui superposent solos de cordes, claviers et plusieurs lignes de chants différents.
Partant d’une recette simple avec ce brin d’audace et de spontanéité, FORGETTOFORGIVE pourrait bien prétendre à un avenir radieux. La base est largement maitrisée, il ne manque plus désormais qu’une larme de musicalité (tel que sur « Eruption », chant clair mis à part) pour devenir réellement un excellent groupe. A eux de trouver le juste équilibre pour ne pas tomber dans le côté Emo de la force.



Ajouté :  Vendredi 27 Août 2010
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Forgettoforgive Website
Hits: 6100
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/10/2019 à 04:43:02 en : 0,0546 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar