METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KLONE (FRA) - G…
· SUBLIME CADAVER…
· JEAN-PASCAL FOU…
· DISMEMBER (se) …
· EPICA (nl) - Si…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PARADISE LOST (…
· THE DEVIN TOWNS…
· KILLERS (FRA) -…
· KLONE (FRA) - G…
· PLANET OF ZEUS …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 21 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DERDIAN (it) - New Era Pt. III - The Apocalypse (2010)






Label : Magna Carta Records
Sortie du Scud : 2 mars 2010
Pays : Italie
Genre : Metal épique et symphonique
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 64 Mins





« DERDIAN, a symphonic epic Metal band from Italy ». On va pas se mentir, ça sentait le RHAPSODY tribute à plein nez ! Malgré ça, ces deux groupes n’ont de commun que la nationalité. Car vous l’aurez compris, ou pas, New Era Part 3 – The Apocalypse est le troisième album d’un concept entamé en 2005 et poursuivi en 2007 avec War Of The Gods. Ce concept, c’est celui de Derdian, une contrée mystique qui a vu ses habitants périr dans d’atroces souffrances et dont le souvenir est ramené à la vie grâce à un Metal symphonique puissant, principal narrateur d’une épopée chevaleresque. A la lecture du nom de l’album, on peut aussi se douter que ce concept est une trilogie et que The Apocalypse offrira donc aux terres de Derdian un dernier hommage en grandes pompes. Je m’attendais logiquement à un tableau au caractère majestueux.
Et je n’ai pas été déçu. Les italiens, même si c’est une flamme qui luit depuis toujours dans leur culture (et je sais de quoi je parle), ont le chic pour mettre les contes de fée en musique. On connaît bien entendu les immenses talents de Luca Turilli, à la fois dans son projet personnel et dans RHAPSODY OF FIRE. Préparez-vous à recevoir la bénédiction de DERDIAN. Et nos amis font les choses bien. Dès « Preludio », intro moyenâgeuse s’il en est, qui ouvre pour « The Spell » où se côtoient des solos très simples, des chœurs de preux chevaliers et une ambiance solennelle non-négligeable, en dépit d’une cadence trop soutenue, notamment en première partie de morceau. Avec cette classe naturelle et leurs bouclettes soyeuses, les transalpins se sont lancés dans un projet de grande envergure et ma foi, leurs épaules semblent assez résistantes pour supporter la pression artistique que demande le style. Quand on fait acquisition d’un album d’Epic Metal, c’est majoritairement dans le but de partir pour des horizons lointains, de s’évader quelques minutes du monde réel. Et rarement l’auditeur ne tolère un défaut ou un violent retour sur Terre. Tant mieux, car à aucun moment, la machine DERDIAN ne s’enraye. Leurs créations sonnent baroque, sans jamais faire vieillottes. Les guitares sont affutées et tenues par d’impitoyables shredders. Une des pierres angulaires d’une formation de Metal symphonique, c’est aussi son vocaliste. A ce titre, Joe s’en sort admirablement bien dans un domaine très masculin et (même si ça ne s’entend pas toujours) et, avouons-le, assez misogyne. Si en plus, les macaronis ont la bonne idée d’inviter Lisy Stefanoni (EVENOIRE) pour assurer flûte et quelques chœurs féminins, il n’y a plus grands reproches à leur faire. Peut-être un peu long pour les novices tels que moi, l’apocalypse se fait pardonner avec des chevauchées légendaires comme « Burn » ou « Forevermore » (la ballade du CD) qui en mettront plein la vue à n’importe quel auditeur lambda, pas forcément fan de Power ou d’Heavy.
Dieu sait que ce n’est pas le premier disque sur lequel je me jetterais si je le croisais chez mon disquaire. Et ce serait probablement une erreur, car l’expérience DERDIAN fut, à ma grande surprise, très agréable. Je ne me sens pas encore assez brave pour endosser des armures de dizaines de kilos pour partir au front, mais mon âme l’est suffisamment pour apprécier The Apocalypse à sa juste valeur. Une alternative tout à fait honorable aux blasés des fanfreluches Turilliesques.



Ajouté :  Mercredi 04 Août 2010
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Derdian Website
Hits: 7156
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/6/2019 à 16:56:53 en : 0,0612 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar