METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DOOMSTONE (de) …
· SUBLIME CADAVER…
· WE BUTTER THE B…
· SPITBACK (FRA) …
· DISMEMBER (se) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SCORPIONS (de) …
· SCAVENGOURS (FR…
· NEW MODEL ARMY …
· SAXON (uk) - Ro…
· IRON MAIDEN (uk…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 89 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

# # XML_node.objet # # This object is an XML node representation # # /- name (string) # xml_node --- attributes (array) # \- children (array) or value (string) class xml_node { var $name; var $attributes = array(); var $children = array(); var $value = ""; function xml_node($name,$attributes,$children=array(),$value="") { $this->name = $name; if (is_array($attributes)) { $this->attributes = $attributes; } $this->children = $children; $this->value = $value; } } # # xml_tree class # # This object parses an XML stream and offers a tree composed by xml_nodes # class xml_tree { var $xml_stream; var $current_node; var $root_node; var $index; var $value; function xml_tree() { $this->root_node = new xml_node("__ROOT_NODE",array()); $this->current_node = $this->root_node; } function add_tree($xml_stream) { # Managing the parser $this->xml_stream = $xml_stream; $xml_parser = xml_parser_create(); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_CASE_FOLDING,0); xml_parser_set_option($xml_parser,XML_OPTION_SKIP_WHITE,1); if (!xml_parse_into_struct($xml_parser,$this->xml_stream,$this->value,$this->index)) { xml_parser_free($xml_parser); die("XML Parse error"); } xml_parser_free($xml_parser); # Now, $this->value and $this->index are informed, we can use the get_node methode. $tab_result = $this->get_node(0,count($this->value) - 1); $this->root_node->children[] = $tab_result[0]; $this->current_node = $this->root_node; } function get_node($index_start,$index_stop) { #echo "


\n"; #echo "GET-NODE($index_start,$index_stop)
\n"; # What we are going to return is an array of xml_nodes $return_tab = array(); # depth is only here to check if everything is all right $tab_node = $this->value[$index_start]; $depth = $tab_node["level"]-1; # Now we have to be sure we do not forget a single node for ($index = $index_start;$index <= $index_stop;$index++) { #echo "\$index = $index
"; # get the current node $tab_node = $this->value[$index]; # what type of node is it ? switch($tab_node["type"]) { case "complete" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth+1) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud complet $index, niveau $depth + 1 au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Noeud complet trouvé position $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n"; # Easy one, no children to manage, only a value... $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],"",$tab_node["value"]); break; case "open" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth +1 ) { die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud ouvert $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } # Open tag, we re-use this methode to return its children # Where is the correspondong close tag ? $node_index = $this->index[$tab_node["tag"]]; $flipped_node_index = array_flip($node_index); #echo "This ".$tab_node["tag"]." is at coords ".$flipped_node_index[$index]."
"; $i=1; do { $next_index = $node_index[$flipped_node_index[$index] + $i++]; $next_tag=$this->value[$next_index]; } while ($next_tag["level"]!=$tab_node["level"]); #echo "Ouverture de noeud détectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."
\n   Parcours jusqu au $next_index
\n"; # good, we can now instanciate our node $return_tab[] = new xml_node($tab_node["tag"],$tab_node["attributes"],$this->get_node($index+1,$next_index),""); # As we called the get_node methode, we are sure that nodes have been parsed to the corresponding close tag $index = $next_index; break; case "close" : # Depth integrity check if ($tab_node["level"] != $depth ){ die("ERREUR # contrainte d'intégrité au noeud fermé $index, niveau $depth au lieu de ".$tab_node["level"]); } #echo "Fermeture de noeud detectée pos $index TAG ".$tab_node["tag"]."

\n"; # This ugly thing is useless because reaching a close tag means that $index==$index_stop but who knows ? =) # it will be skipped soon $index = $index_stop; break; default: die("Erreur de type de TAG non déterminé :'".$tab_node["type"]."'"); } } # We are out ... returns the array with collected children... return ($return_tab); } # this function browse the xml tree and set the current node to the selected node function give_node($path) { if ($path[0]=="/") { $current_node=$this->root_node; $path=substr($path,1); #echo "ABSOLUTE PATH GIVEN=$path
"; } else { $current_node = $this->current_node; } #echo "PATH GIVEN=$path
"; $tab_path = split("/",$path); foreach ($tab_path as $node_expr) { #echo "STUDYING EXPR='$node_expr'
"; $node = $current_node; $expr_tab = split("\?",$node_expr); $node_name = $expr_tab[0]; $attr_tab = 0; if (count($expr_tab)>1) { ##echo "TROUVE AU MOINS UNE CONDITION SUR LES ATTRIBUTS...
"; $attr_expr_tab=split(",",$expr_tab[1]); $attr_tab=array(); foreach($attr_expr_tab as $attr_expr) { $attr_split_expr=split("=",$attr_expr); $attr_tab[$attr_split_expr[0]]=$attr_split_expr[1]; } } $last=0; foreach ($node->children as $children) { #echo "COMPARING WITH '$children->name'
"; if ($children->name == $node_name) { ##echo "TROUVE NOEUD CORRESPONDANT $node_name
"; if (is_array($attr_tab)) { $node_attributes = $children->attributes; foreach ($attr_tab as $key=>$value) { if ($node_attributes[$key] == $value) { #echo "ATTRIBUTE & CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last = 1; } } } else { ##echo "CHILD=".$children->name."
"; #echo "CHANGE CURRENT NODE TO ".$children->name."
"; $current_node = $children; $last=1; } } if ($last) { break; } } if (!$last) { #echo "PATH ERROR $node_name
"; #die("MMmmmh It seems that this file is not a DIA XML format...sorry..."); return 0; } } return $current_node; } function browse_tree($path) { $node = $this->give_node($path); if (is_object($node)) { $this->current_node = $node; return 1; } return 0; } # this method dumps an html representation of the xml tree function xml_show($node = "",$level=0,$last=0) { if ($node=="") { $node=$this->root_node; } if (!is_object($node)) { die("ERROR : node is not an object"); } $line=""; for($i=1;$i<=$level;$i++) { if ((i==$level-1) and ($last)) { $line.="      "; } else { $line.="     |"; } if ($i==$level) { $line.="`-"; } } $line.=$node->name; #echo $line; $line.="".count($node->children).""; if (count($node->children)==1) { $line.=" (".$node->value.")
\n"; echo "$line"; } else { $line.="
\n"; echo "$line"; $i=1; foreach($node->children as $children) { if ($i==count($node->children)) { $this->xml_show($children,$level+1,1); } else { $this->xml_show($children,$level+1); } $i++; } } } #END_CLASS }

PREY FOR NOTHING (il) - Violence Divine (2008)






Label : Rusty Cage Records
Sortie du Scud : 15 septembre 2008
Pays : Israël
Genre : Death Metal Mélodique
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 53 Mins





Le Metal israélien c’est : beaucoup de Black, pas mal de Thrash et de Doom, et puis un peu du reste éparpillé aux alentours… sauf du Death Metal Mélodique qui ne semble pas déchaîner les envies puisqu’il n’avoisine que 5% de la scène locale. Et pourtant, j’ai justement l’honneur de posséder un album de cette minorité entre mes mains. Formé des cendres du groupe de Metal Progressif DAMNNATION, en 2005, PREY FOR NOTHING est parvenu à s’assurer une bonne fan base, notamment grâce à ces ouvertures pour FINNTROLL et PARADISE LOST, avant d’entrer finalement en studio et enregistrer Violence Divine.
Au vu de la pochette réfléchie, incitant à la polémique, et du patronyme aussi satirique, PREY FOR NOTHING apparaît comme un groupe sûr de ses convictions et qui sait comment les exprimer. On remarque d’ailleurs que les compositions sont plutôt longues, permettant ainsi d’être suffisamment développées. Pourtant, cet album me laisse perplexe ; non pas qu’il est mauvais, bien au contraire, mais plutôt parce qu’il est déroutant.
On est, dans un premier temps, marqué par la dextérité des guitaristes qui rendent hommage aux groupes phares du genre, tels que DEATH et AT THE GATES, en faisant étalage d’excellents leads mélodiques résolument old school (« Violence Divine ») et de riffs incisifs. Ils affichent une grande virtuosité dans l’exécution des solos qui s’enchaînent avec une fluidité déconcertante (« Tearing The Fabric »). De plus, en tant que groupe de Death Metal Mélodique, les guitares acoustiques sont inévitables et apparaissent tantôt en intro (« Overture Of The Dust », qui possède également un break cristallin) avant d’être détrônées par la batterie déferlante, en outro (« The Deadliest Rain »), ou bien s’accaparent des titres à part entière, comme les deux instrumentales que sont « Summoning Sickness » et « Blend Into The Darkness ». Si la première se veut plus développée, en mêlant la guitare aux claviers, sur fond d’intempéries, en une mélodie surnaturelle, la seconde n’en reste pas moins correcte avec ses accords électriques clairs et prolongés rythmés par l’acoustique. Toutefois, il arrive que les guitaristes partent un peu dans tous les sens, à l’exemple du passage technique de « Breach » ou bien du riff ultra-mélodique directement influencé du côté Power de MERCENARY, dont on retrouvera d’ailleurs l’équivalent vocal en chant hurlé doublé de clair sur « Bestowed Upon The Void ».
Au chant, c’est Yotam Avni qui fait des prouesses, notamment sur les refrains finement amenés et d’une grande puissance grâce à son growl bestial et le soutien des riffs mélodiques percutants. Sur des morceaux tels que « Tearing The Fabric », « Averting Our Eyes » ou « Violence Divine », pour ne citer que les plus réussis, ils doivent sans conteste leur charme aux vocaux gutturaux et dantesques de l’Israélien et, parfois, la présence d’harmonies. Il réalise également quelques hurlements sauvages appuyés de percussions vives et agressives. Cependant, le frontman utilise, sur les couplets, une voix beuglée à la limite du growl et du shriek qui n’est pas spécialement agréable, mais à laquelle on finit par s’habituer, ou plutôt négliger, du fait de l’efficacité instrumentale.
Une intensité que l’on doit à la section rythmique qui dévoile une force remarquable. En effet, le batteur maîtrise son instrument et assiège les compositions de brutalité, tout en gardant un tempo entraînant, et ne se prive pas de placer des blast beats et accélérations énergiques et bien sentis. Et la basse, bien audible, dû à la qualité de production du Hansen Studios, soutient convenablement les guitares. Néanmoins, à l’image des guitares, la rythmique emprunte parfois d’étranges sentiers Progressifs au travers du nombre incalculable de ponts et de breaks déstructurés présentant des variations de tempos et démonstrations techniques, à l’instar de « Cowardice », « The Maw », et surtout « The Deadliest Rain », modulé au possible. La bassiste s’autorise même quelques écarts en exécutant des accords plaintifs distinctifs (« Overture Of The Dust »).
Au final, c’est comme si le groupe ne savait pas vraiment où aller et expérimentait différentes combinaisons sur une trame commune. Et, peut-être à cause de cela, tous les morceaux ne marquent pas de la même façon. Ainsi, bien que la technique et la maîtrise instrumentales et vocales soient présentes, il est difficile de ne pas se lasser lorsque les titres s’enchaînent puisque certains semblent plus monotones et homogènes.
Avec Violence Divine, les Israéliens se montrent ingénieux et non dépourvus de talent. Les compositions sont efficaces et intelligemment construites mais affichent également des disparités. Ce premier album fait donc de sa qualité motrice un frein possible à un succès dithyrambique, c’est-à-dire que sa lecture complexe entre les différents éléments que le groupe a voulu intégrer, pour se démarquer des standards, peinera à être appréciée par tous les amateurs du genre.



Ajouté :  Lundi 26 Juillet 2010
Chroniqueur :  CyberIF.
Score :
Lien en relation:  Prey For Nothing Website
Hits: 6474
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/8/2019 à 07:21:36 en : 0,1147 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar