METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SHAKA PONK (FRA…
· VIOLENT SOLUTIO…
· ETHS (FRA) - Ca…
· LOTSAGABE (FRA)…
· MAX PIE (be) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· U.D.O (de) - Ra…
· KITTIE (ca) - L…
· APOCRYPHE (FRA)…
· DANKO JONES (ca…
· ARCH ENEMY (se)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 159 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IMMOLATION (usa) - Majesty And Decay (2010)








Label : Nuclear Blast / Pias
Sortie du Scud : 5 mars 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 45 Mins





Avec IMMOLATION, on sait où on va ! Et une chose est sûre, ce n’est pas droit dans le mur. Voilà bientôt un quart de siècle que les new-yorkais œuvrent au profit du monument Death Metal. Ils l’ont déjà érigé, soigné, embelli et aujourd’hui, ils le restaurent. Ce Majesty And Decay sera le béton qui viendra colmater les brèches, le magma en fusion qui baptisera les sceptiques. Le line-up est stable depuis maintenant huit années, autant dire que le quatuor se connaît sur le bout des doigts et marche dans la même direction. Il y a comme ça, des groupes qui, sans faire de bruit ni tapage médiatique, se sont glissés au sommet de l’affiche et règnent sans vraiment le vouloir sur un empire vaste à la mécanique huilée. IMMOLATION en est, et je vous mets au défi de trouver ne serait-ce qu’une faille handicapante dans la discographie des ricains. Régularité et puissance. Majesty And Decay.
Je crois même que si un jour, on devait écrire les lettres de noblesse du Death sur papier libre ou rédiger le cahier des charges du Death, on ferait appel à IMMOLATION pour diriger la rédaction, tant le combo connaît et maitrise son sujet. Ne vous attendez pas à des envolées mélodiques, à des frasques techniques ou à des futilités sans intérêt. Tout ce qui ne sert pas à te défoncer la gueule ne fait pas partie de cette potion magique. Ainsi, les grosses guitares vicieuses et rentre-dedans sont de sortie. Sans concessions, sans compromis, sans pitié, Rob et Bill s’en donnent à cœur-joie dans le riff bâtard et « in your face ». Il n’en découle pas tant que cela une violence à proprement parler mais davantage une grandeur imposante, une forme de respect. Ce sentiment de classe suprême qui fait qu’IMMOLATION, une fois de plus, survole sa copie. Les américains appuient là où ça fait le plus mal : le cœur. Ils savent parfaitement varier leur jeu et leurs ambiances, n’hésitant pas à placer une interlude ou un composition grandiloquente et plus hypnotique telle que l’éponyme. C’est un fait, le quatuor a beaucoup d’aisance et de métier dans les jambes. Les rares solos (« A Thunderous Consequence ») sont brefs et humbles, toujours soignés. Ross Dolan, s’il se fait plutôt discret derrière sa basse, va chercher les notes les plus gutturales possible du fond de son gosier. Sans retouches apparentes, son chant est impressionnant de profondeur et donne un relief vraiment intéressant à l’ensemble. Tout comme le jeu de batteur de Steve, un peu old-school sur lequel il n’y a vraiment rien à redire. IMMOLATION se montre ici un rien plus dynamique que sur Shadows In The Light et dévoile des compositions tantôt raffinées (« Majesty And Decay »), tantôt brutales (« Power And Shame ») qui affirment définitivement Masjesty And Decay comme classique parmi les classiques. Pourtant, cet album est ce qu’il est, un disque de Death… bon, certes, mais dépourvu de l’étincelle qui pourrait lui permettre de côtoyer les cimes… comme tout album de Death pur et dur, soit dit en passant.
In fine, IMMOLATION est resté fidèle à ses principes, sans grandes surprises. D’ailleurs, si vous êtes en quête d’un quelconque effet de surprise, je vous conseille de passer votre chemin. Majesty And Decay n’est que le fruit de vingt-quatre ans d’expérience au plus au niveau du Death Metal et cette maturité, en plus d’être flagrante, vous fait ravaler votre égo. Celui qui viendra faire chuter IMMOLATION de son trône n’est pas encore arrivé. Définitivement, la majesté sans la décadence.



Ajouté :  Mardi 20 Juillet 2010
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Immolation Website
Hits: 6848
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2019 à 11:04:50 en : 0,0487 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar