METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ATLANTIS CHRONI…
· COMITY (FRA) - …
· WHEELFALL (FRA)…
· THE MURDER OF M…
· ANDI DERIS AND …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· AMORPHIS (fi) -…
· ICED EARTH (usa…
· ICED EARTH (usa…
· GOTTHARD (ch) -…
· NAPALM DEATH (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 13 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

EXTREME (usa) - Take Us Alive (2010)






Label : Frontiers Records
Sortie du Scud : 23 avril 2010
Pays : Etats-Unis
Genre : Extreme live à moitié convaincant
Type : Live
Playtime : 17 Titres - 103 Mins
Piste Multimédia présente sur le CD




Un live d’EXTREME, jusque là, pas de raison de se plaindre. Et la où les Bostoniens se bastonnèrent, c’est qu’ils jouaient dans leur propre fief, celui qui les a vu naître.
EXTREME live, si vous avez vu à la grande époque, ça groovait sévère. Gary était le chanteur fatal, Nuno, le soliste phénoménal, avec en background, une rythmique pas bancale.
Est-ce toujours le cas en 2009, en pleine promotion d’un album de reformation, Saudades De Rock, qui ne m’avait que moyennement donné le frisson ?
Et bien une fois de plus c’est mitigé, d’autant que la pièce montée à deux étages. Et ça n’est pas pour ça que ça sauve le mariage.
Le premier des deux actes, est terriblement fade. La crème ne monte pas, les invités se font royalement chier, et le groupe de bal est mou du genou. Un comble pour une face qui comprend, excusez du peu, « Decadence Dance », « It’(s a Monster) », « Kid Ego » et « Play With Me », avec un solo de Nuno plutôt palot.
Pourtant, pas de circonstances atténuantes, ils sont devant leurs fans, avec un répertoire endiablé, alors que s’est il passé ?
Excès de confiance, ou au contraire, modestie trop grande ? Toujours est-il que le CD1 passe sans vraiment nous laisser quelque chose à quoi nous raccrocher.
Et paradoxalement, c’est le CD2, qui commence pourtant par le trop grand classique « More Than Words », qui met le feu aux poudres. La communion avec le public prend toute son ampleur, et l’émotion est bien palpable. Le fait d’enchaîner sur le merveilleux « Ghost », point fort du dernier album, est une idée plus que viable. Cette chanson, très atypique au regard du reste de la panoplie musicale du groupe, chatouille agréablement les oreilles par son aspect « à côté de ».
Et a partir de la, il n’y a plus rien semble t’il capable de brider EXTREME, et lorsque Gary introduit (oh oui…) l’atomique « Cupid’s Dead », on sent que les débats vont enfin s’enflammer. Nuno se lâche enfin et prend quelques libertés avec le riff, pour mieux nous balancer l’uppercut au moment où on s’y attend le moins.
L’énorme et bluegrass « Take Us Alive » transpire le Tabasco, et on y croit ! Ce morceau à une dimension similaire à « Ghost », la franchise et l’hilarité comme démarcation.
Le vol du bourdon permet de constater que le Bettencourt n’a rien perdu de son talent, et même si on aurait préféré « He Man Woman Hater » juste après, on a quand même droit à « Get The Funk Out », balancé comme à la parade.
Les nuances continuent sur « Am I Ever Gonna Change », le deuxième insert de la trilogie « Everything Under The Sun » qui figurait sur l’insurpassable « II Sides To Every Story », album qui aurait mérité un triomphe à l’époque.
Et puis, pour faire bonne mesure et finir comme on a commencé, en acoustique, le groupe nous avoue une fois de plus qu’il a un trou au cœur qui ne peut être rempli que par nous…
Mi figue mi raisin. Alors qu’on s’attendait à tomber en pamoison devant les titres les plus puissants, ce sont les plus mesurés qui remportent l’adhésion. Comme si EXTREME se devait, à l’image de Saudades De Rock, d’explorer de nouveaux territoires, moins Funky qu’à l’accoutumée.
Le DVD bonus rehaussera sans doute la valeur de ce témoignage live, car dans le cas d’EXTREME, l’image est indispensable pour apprécier encore plus le son.
Allez les gars, accrochez vous, et pondez nous quelque chose d’aussi indispensable que vos trois premiers albums, vous en avez largement le potentiel !



Ajouté :  Mardi 13 Juillet 2010
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Extreme Website
Hits: 6362
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/1/2020 à 05:13:45 en : 0,8722 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar