METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NO RETURN (FRA)…
· CRACK OV DAWN (…
· MACHINE HEAD (u…
· VOLBEAT (dk) - …
· HOLDING SAND (F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CYNIC (usa) - D…
· SOIREE METAL SP…
· ENTOMBED (se) -…
· BEHEMOTH (pl) -…
· SOUL GRINDING F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 74 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ELIAS « E.Vil » VILJANEN (fi) - Fire Hearted (2009)






Label : Spinefarm Records
Sortie du Scud : 24 juin 2009
Pays : Finlande
Genre : Instrumentale
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 43 Mins





Fanatiques de la six cordes instrumentale de tous les horizons bienvenus chez vous !
Pas de surprise ici sur la marchandise nous sommes simplement en terrain connu.
Alors que nous vaut le plaisir de cette venue impromptue de notre jeune ami E.Vil ?
Nous voici devant une galette composée de 12 pistes dont 10 font la part belle à la six cordes de notre virtuose et deux seulement ouvrent leurs portes aux voix d'invités, que l'on peut qualifier de prestigieux. Mais j'y reviendrai ultérieurement.
Comme tous fans de cet instrument prodigieux qu'est la guitare, je sais pouvoir attendre plusieurs styles différents. Avant de glisser lentement l'instrument dans la fente prévue à cet effet je ne sais pas trop à quoi m'attendre en la matière. Simple descendeur supersonique de gammes, slalomeur de l'apocalypse au tapping de haute volée, géantiste de la composition virtuose, plongeur de haut vol sur le tremplin de la nouveauté ou gamelleur de bosses au pompage évident ?
Dès le premier morceau la réponse est évidente, nous sommes en pleine Satch Mania !
Le décor est planté et ce, pour tout le restant du cd car tout y est, le son en premier lieu, la manière, l'ambiance, le jeu, la technique, les envolées, les tirés somptueux et enfin et surtout cette capacité commune à remplacer la mélodie vocale par celle de la sirène Ibanez.
Mais de quelle période parlons-nous exactement ? Car le père magicien qu'est SATRIANI a connu plusieurs changements directionnels qui n'ont pas toujours convaincus.
Et bien, Mesdames, Messieurs, cet album du Finlandais vole avec bonheur en pleine période Flying In A Blue Dream. Et quitte à perdre tous mes amis en écrivant ces mots, je prétends qu'il l'égale.
C'est avec une joie non feinte et un bonheur quasi complet que dès la dernière note mes doigts boudinés se sentent attirés, non pas par la six cordes qui dort sur son pied depuis des années, mais par le bouton Play de ma chaîne pour en reprendre une dose.
Que tout le monde se rassure je n'ai jamais hésité à dénoncer tous ceux qui oubliaient d'écrire leurs propres compositions en pêchant allègrement dans les œuvres de leurs congénères. Rien de tout ceci sur cet album, bien entendu il y a plus que de simples influences, mais notre gaillard a su absorber complètement ces dernières afin de leur donner vie sous une forme plus personnelle.
Quand aux deux compositions chantées elle relève pour la première de Marco HIETALA (TAROT, NIGHTWISH) avec un niveau émotionnel exceptionnel. On en viendrait même à espérer une collaboration plus longue entre les deux comparses pour un futur qu'on espère proche. La deuxième est confiée aux cordes vocales du leader incontesté de SONATA ARCTICA Tony KAKKO, et je n'irais pas par quatre chemins il s'agit ici du plu mauvais morceau des 12. Nommé « Kiss Of Rain » je confirme que ce dernier relève d'une longue douche froide sans âme. Et que dire de son pont à la confiture de fraise et son refrain rance des fonds de tiroir. Il n'y a plus à espérer que ces deux là ne convolent pas ensemble dans quelques formations que ce soient.
Quoi ?
Heu, Pardon ?
Ah bon, on me dit que c'est déjà fait ! Aïe !!!
C'est bien là la seule erreur de cet album fantastique sur tous les autres points.
Probablement le meilleur album de Satch depuis 1989 !



Ajouté :  Mercredi 05 Mai 2010
Chroniqueur :  Oncle Machin
Score :
Lien en relation:  Elias Viljanen Website
Hits: 5742
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/10/2019 à 12:14:04 en : 0,0517 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar