METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIRGE (FRA) - A…
· BEYOND THE STYX…
· BLACK STONE CHE…
· KLONE (FRA) - G…
· SILENT VOICES (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PSYKUP (FRA) - …
· ORPHANED LAND (…
· GLENN HUGHES (u…
· MALARIAH (FRA) …
· KAMELOT (usa) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 21 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ELUVEITIE (ch) - Everything Remains (As It Never Was) (2010)






Label : Nuclear Blast / Pias
Sortie du Scud : 22 février 2010
Pays : Suisse
Genre : Folk Metal
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 47 Mins





Je ne saurais pas l'expliquer, ne me demandez pas pourquoi, mais j'aimerai toujours la musique d'ELUVEITIE comme on aime penser à la femme de ses rêves.
Ce n'est pas seulement dû au fait que Meri et Anna enchantent le Folk Metal d'ELUVEITIE de leurs voix douces et fragiles, non, non. Il y a, dans les chansons les plus traditionnelles du combo suisse, un je ne sais quoi qui vous rappelle toujours celle qui fait battre votre coeur.
Sans hésiter une seconde, je rentre dans son monde de la plus délicate des façons ("Otherworld"), discrètement, sans faire de bruit.
Une émotion pure comme de l'eau de roche envahit mon esprit lorsque "Isara" m'évoque la douceur de ses caresses. En fermant les yeux, je m'y croirais .... Elle danse autour de moi ("Thousandfold"), comme les flammes du feu qui brûle pour elle au plus profond de mon âme. Elle me fait même tourner la tête ("Quoth The Ravenqueen") quand je vois son corps s'agiter, avec pudeur et sensualité, comme celui des roseaux à la levée des vents.
A force de trop d'émotions, je m'évanouis et je sombre dans un sommeil apaisant ...
Lorsque le rêve prend fin et que je retrouve mes esprits, je réalise que les hommes ont repris le pouvoir, ces gars qui chantent avec leurs tripes tout en entretenant cette poésie ambiante ("Lugdunon").
Cette fois, c'est sûr, après un interlude acoustique nommé Evocation I : The Arcane Dominion, les troubadours du Folk Metal helvétique ont fait leur retour. Ce nouvel album, Everything Remains (As It Never Was) rassurera les fans un peu déçus par la tournure un peu trop calme de leur précédent opus. Parfois plus thrashisant ("Nil", "Sempiternal Embers"), voire trop agressif au goût de votre serviteur ("Kingdom Come Undone", "Dominion"), ou tout simplement Metal ("The Essence Of The Ashes"), ELUVEITIE replonge dans le Folk vraiment électrique, toujours séduisant, jamais vulgaire. Certes, les voix féminines se font moins présentes, mais on n’en ressent pas moins la sensibilité de chaque membre du groupe. Flûtes, violons et autres cornemuses continuent de résonner à travers les prairies et les montagnes, y compris lors de ces savoureux instrumentaux dont ELUVEITIE a le secret (« Setlon »). Par instants, on se croirait revivre les plus belles légendes celtiques …
Brillamment secondés par Tommy Vetterli (CORONER) à la production et Colin Richardson au mixage, mes bardes préférés venus de Suisse livrent avec Everything Remains une nouvelle part de rêve qui n’a, visiblement d’après le titre, pas forcément existé. Mais si la femme de mes rêves n’a jamais existé, alors je préfère mourir. Et la rejoindre, vite, au pays d’ELUVEITIE…



Ajouté :  Mercredi 10 Mars 2010
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Eluveitie Website
Hits: 7645
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2018 à 23:38:49 en : 0,0805 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar