METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BLACKRAIN (FRA)…
· THE WINERY DOGS…
· BRAND NEW SIN (…
· JAMES CHRISTIAN…
· AQUILON (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ICED EARTH (usa…
· DORO (de) - Hof…
· ANNIHILATOR (ca…
· PSYKUP (FRA) - …
· PERSISTANCE TOU…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 85 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BLAZE BAYLEY (uk) - The Night That Will Not Die (2009)








Label : Blaze Bayley Recordings
Sortie du Scud : 21 octobre 2009
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Live
Playtime : 21 Titres - 118 Mins





Tenace comme personne, le père Bayley nous revient à peine un an après le très bon The Man Who Would Not Die, pour nous offrir un double album en public fort logiquement intitulé The Night That Will Not Die. Il est vrai qu’en 2003, le bonhomme nous avait déjà proposé un produit similaire avec As Live As It Gets, on retrouve forcément quelques doublons en ce qui concerne la setlist … Mais on sent que Bayley Cook (son vrai nom) est très fier de son nouveau line-up, et tient à prouver que non, on ne l’enterrera pas comme ça. Et puis, attribuons-lui également ce mérite là : Blaze Bayley aime la scène, Blaze Bayley aime son public. C’est son élément, sa raison d’être.
Et il faut aussi s’incliner devant un répertoire aussi appréciable que Blaze a su se constituer au cours de sa carrière, que ce soit au sein de WOLFSBANE, IRON MAIDEN et donc en solo. Les titres du dernier album font parler la poudre (« Voices From The Past », « The Man Who Would Not Die », « Blackmailer », « Samurai ») ou sont riches en émotions, en particulier ce « While You Were Gone » qui prend tout son sens aujourd’hui (rappelons que Blaze a perdu sa femme il y a peu).
The Night That Will Not Die donne encore une fois l’occasion aux plus sceptiques d’admettre que Bayley a apporté sa pierre à l’édifice MAIDEN : « Futureal », « Lord Of The Flies », « Edge Of Darkness » resteront à jamais des morceaux taillés pour lui, sans parler de ce « Man On The Edge » qu’il avait écrit pour la Vierge de Fer et qui cartonne toujours autant. Et puis tout ce qui touche à Silicon Messiah (excellent premier album de BLAZE) mettra tout le monde d’accord : le tonitruant « Ghost In The Machine », le speedé « The Launch », le très bien amené « Stare At The Sun » (la montée en puissance de ce titre est toujours impressionnante), ou encore le plus traditionnel « Born As A Stranger ».
Par contre, il est difficile de fermer les yeux sur la piètre qualité sonore de The Night That Will Not Die. Un peu à l’image de l’album précédent, le tout sonne un peu brouillon, et il faut bien monter le volume (qu’elle semble loin, la console d’Andy Sneap qui faisait des merveilles du temps de Blood And Belief !). Le rythme (très rapide) auquel le groupe joue n’arrange sûrement pas les facilités d’enregistrement, certains titres auraient peut être mérité meilleur traitement, comme ces « Blackmailer » ou « Futureal », où les guitaristes Jay Walsh et Nick Bermudez s’emmêlent les pinceaux … A l’inverse, d’autres chansons se voient franchement rallongées, et là ça le fait. Mais on a quand même un peu de mal à distinguer les chants du public, y compris quand Blaze le sollicite comme il aime si bien le faire.
Un mot enfin sur la distribution de The Night That Will Not Die : si vous souhaitez en faire l’acquisition, il semble que seule une commande via le site Web de Blaze le permette. Vous disposerez alors d’un album live sincère, bien que desservi par une production regrettable, mais tellement fidèle à ce que représente ce personnage qu’est Blaze Bayley.



Discographie Complète de BLAZE BAYLEY :
Silicon Messiah (Album - 2000), Tenth Dimension (Album - 2002), As Live As It Gets (Live - 2003), Blood And Belief (Album - 2004), The Man Who Would Not Die (Album - 2008), The Night That Will Not Die (Album - 2009), Promise and Terror (Album - 2010), The King Of Metal (Album - 2012) MI Bonus :
BLAZE BAILEY (uk) - Blaze Bailey (Mars-2002), BLAZE BAILEY (uk) - Blaze Bailey (Avril-2012)



Ajouté :  Jeudi 22 Octobre 2009
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Blaze Bayley Website
Hits: 9397
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 15/2/2019 à 20:03:29 en : 0,0942 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar