METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KILLERS (FRA) -…
· AES DANA (FRA) …
· NIGHT (FRA) - L…
· HANGMAN'S CHAIR…
· BURGUL TORKAÏN …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SIX FEET UNDER …
· FESTIVAL DE CHA…
· TURISAS (fi) - …
· METAL THERAPY F…
· ARENA (uk) - La…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 102 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DIABLO SWING ORCHESTRA (se) - Sing Along Songs For The Damned And Delirious (2009)








Label : Ascendance Records / Season of Mist
Sortie du Scud : 21 septembre 2009
Pays : Suède
Genre : Ballroom Metal
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 48 Mins





Après un premier effort quasi unanimement salué par la critique et par la frange la plus délurée du public, les suédois de DIABLO SWING ORCHESTRA reviennent hanter nos nuits de leurs délires orchestraux. A ma plus grande joie, vous vous en doutez bien ! Joie nuancée d’une pointe de crainte, matinée d’hésitation…Allaient ils renouveler l’exploit et transformer l’essai du Metal de salle de bal qui animait tous les bits de leur premier Cd ? Après une bonne dizaine d’écoutes, la réponse serait « presque » oui…
Car à l’image du titre de l’album, interminable et un tantinet trop « réfléchi », les pistes sonores hallucinatoires de ce Sing Along Songs For The Damned And Delirious tombent parfois dans le trip organisé et trop proprement fou.
Il existe entre The Butcher’s Ballroom et cet album le même écart qui sépare House Of 1000 Corpses et The Devil’s Rejects de Rob ZOMBIE. A savoir le fossé qui se creuse entre la fraîcheur et le professionnalisme. Et vous me répondrez qu’on ne peut jamais retrouver l’allant de ses premiers pas, car les années passant, on apprend a marcher. Ce qui est vrai. Mais entre la vraie démence et le grand guignol, il n’y a aussi qu’un pas, et le plus facile à franchir.
Alors bien sur, ceci ne reste qu’une critique subjective, et certains verront un vrai grain de furie là où je vois du marketing musical savant. Il n’empêche que l’entreprise reste dans son plus grand ensemble une franche réussite. Une fois de plus le groupe réussit à nous faire vagabonder sur les rives de son univers cartoonesque, et l’on pourrait plus d’une fois se croire perdu dans les ruelles de Toonville, à la recherche de Jessica Rabbit. A l’image d’un Devin Townsend de l’époque « Bad Devil », la musique de DIABLO SWING ORCHESTRA a le fun indispensable à toute réalisation se voulant « atypique ». Tout le monde peut trouver sa ration de plaisir dans cet album, des metalleux les plus fous aux amateurs de groove contagieux. Pire que la grippe A, le swing du combo, porté par la voix incroyable d’Annlouice, passe d’oreilles averties en cœurs déjà convertis à une vitesse hallucinante.
Les guitares, toujours aussi incisives s’accouplent à merveille aux cordes délicieusement taquines, le tout sur des rythmes plus variés qu’à l’habitude, se permettant parfois des incursions bienvenues sur les territoires tribaux (« Stratosphere Serenade »).
L’ouverture « A Tapdancer’s Dilemna » fait claquer des talonnettes à un Fred Astaire éthylique, prêt à vomir dans le tuba, et ferait presque passer les cabarets d’un Paris de début de siècle pour un collège de jeunes filles ! L’indécence des partitions du DIABLO SWING suinte par toutes les issues de secours, et le tango libidineux mais propre de « A Rancid Romance » rappellerait presque les POGUES taquinant la bluette de banlieue avec Nina HAGEN. Mais le Metal pointe le bout de son gros tarin sous une épaisse couche de cuivres sadiques, et « Lucy Fears The Morning Star » nous fait encore plus détester le matin, qui vient irrémédiablement gâcher la plus belle des nuits tous les jours…
Et c’est un Brassens quasiment défoncé à l’héro qui vient gratter les accords majeurs de « Bedlam Sticks », en plein milieu d’un opéra bouffe à la Bastille !
Prison qui serait certainement tombée encore plus vite aux mains du peuple si celui-ci l’avait abordée en chantant « New World Windows » ! Le rythme se fait plus cadencé, la voix plus haut perchée, et les guitares n’ont qu’à regarder le spectacle amusées… Car à l’occasion de l’hystérique « Vodka Inferno », elles se font toujours plus volubiles, tandis que le gosier d’Annlouice taquine des notes toujours plus impossibles à caresser d’origine…
Alors oui certes, cette fois ci le bal est plus organisé, a été plus pensé dans ses moindres détails, et ressemble moins à une fête spontanée où entre qui le souhaite… Mais comment en vouloir à des organisateurs aussi créatifs, même lorsqu’ils oublient parfois en route la spontanéité au profit de la rigueur ? On ne peut pas certes, mais gare à l’excès de prudence et au souci de la perfection, car ils en ont déjà bouffé des plus costauds… Alors on crie encore une fois bravo parce que les hôtes ont diablement réussi leur surprise partie, mais gare la prochaine fois à ne pas trop repasser les costumes…



Ajouté :  Vendredi 25 Septembre 2009
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Diablo Swing Orchestra Website
Hits: 16617
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2019 à 12:58:35 en : 0,0551 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar