METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FRACTAL GATES (…
· TRACY GANG PUSS…
· TRAMP’S WHITE L…
· THE TREATMENT (…
· GLOOMY EMBODY A…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ULTRA VOMIT (FR…
· FESTIVAL DE CHA…
· SCORPIONS (de) …
· PARADISE LOST (…
· KORPIKLAANI (fi…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 55 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JUDAS PRIEST (uk) - Demolition (2001)






Label : SPV
Sortie du Scud : 31 juillet 2001
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 71 Mins





Avec le recul, le dernier album de JUDAS PRIEST avec Tim « Ripper » Owens ressemble étrangement à un suicide. Bizarrement, le producteur Sean Lynch qui a accompli un travail considérable sur Jugulator (et le ’98 Live Meltdown) est relégué au rang de co-producteur, un rôle que tient également le revenant Chris Tsangarides, celui là même qui avait fait de Painkiller un disque de tueur. C’est Glenn Tipton qui coordonne le tout. Faut-il y voir une grosse responsabilité de sa part ? En tous cas, le son de Demolition n’atteint en rien la puissance des productions sorties au même moment. Trop compressé, il nuit au peu de bonnes compositions de l’album.
Car niveau inspiration, ça ne vole pas très haut, à l’image d’ailleurs de cette pochette qui se distingue par sa banalité des autres illustrations de la discographie de JUDAS PRIEST. Il faut dire que l’ère Tipton/Halford/Downing paraît bien loin … Tipton compose seul une grosse partie des titres, quand il n’est pas aidé par Chris Tsangarides (« Metal Messiah », « Subterfuge »). Le duo Tipton/Downing parvient malgré tout à raviver la flamme par instants (la puissante ballade "Hell Is Home"), mais dans l'ensemble le groupe ne semble plus trop y croire, comme si les fondateurs de JUDAS PRIEST lançaient un message à leur ancien chanteur : "Rob, tu nous manques, reviens vite ...". Car peu avant la sortie de Demolition, le Metal God a fait son grand retour dans le Heavy Metal avec un excellent Resurrection. Alors forcément, l'appel du pied a été bien reçu par Tipton, Downing et Hill, et la tentation est grande ...
Il n'y a pourtant rien à reprocher à Tim "Ripper" Owens sur cet opus. Car, pour la seconde fois, le garçon assure avec brio toutes les parties de chant, aussi bien dans le registre le plus clair que dans le plus agressif. C'est qu'il faut oser se risquer à "rapper" sur ce surprenant, futuriste et arabisant "Metal Messiah". Et quand le refrain déboule, "Metal Messiah" prend encore une toute autre ampleur ... Ce superbe titre présente un JUDAS PRIEST audacieux, et cependant bien aidé par Chris Tsangarides qui compose la moitié de la chanson. Ce qui sous-entend que Downing et Tipton ne sont plus capables de composer quelque chose de potable sans aide extérieure. Le rentre-dedans "Machine Man" et le meilleur titre de l'album, à savoir "Feed On Me" dont K.K. Downing se dit très fier, ne suffisent pas à rattraper ce Demolition trop long, trop lourd, moins avant-gardiste que Jugulator, et surtout qui ne tient pas la comparaison avec le Resurrection de qui on sait...

Discographie Complète de JUDAS PRIEST : Rocka Rolla (Album - 1974), Sad Wings Of Destiny (Album - 1976), Sin After Sin (Album - 1977), Stained Class (Album - 1978), Hell Bent For Leather (Killing Machine) (Album - 1979), Unleashed In The East (Live - 1979), British Steel (Album - 1980), Point Of Entry (Album - 1981), Screaming For Vengeance (Album - 1982), Defenders Of The Faith (Album - 1984), Turbo (Album - 1986), Priest ... Live! (Live - 1987), Ram It Down (Album - 1988), Painkiller (Album - 1990), Metal Works '73-'93 (Best-Of - 1993), Jugulator (Album - 1997), Meltdown (Live - 1998), Demolition (Album - 2001), British Steel (DVD - 2001), Live In London (DVD - 2002), Live In London (Live - 2003), Electric Eye (DVD - 2003), Angel Of Retribution (Album - 2005), Rising In The East (DVD - 2005), Nostradamus (Album - 2008), A Touch Of Evil: Live (Live - 2009), British Steel - 30th Anniversary Deluxe Edition (Album - 2012), Redeemer Of Souls (Album - 2014), Battle Cry (Live - 2016)



Ajouté :  Mercredi 09 Septembre 2009
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Judas Priest Website
Hits: 9497
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/3/2019 à 21:37:00 en : 0,0732 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar