METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SUFFOCATION (us…
· NECROPHAGIA (FR…
· HIMINBJORG (FRA…
· OBNOXIOUS (FRA)…
· THE AMENTA (au)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DOOM SHALL RISE…
· IRON MAIDEN (uk…
· SHAKA PONK (FRA…
· PLANET OF ZEUS …
· ENTOMBED (se) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 158 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DEADSTAR (FRA) - The Hook Killer (2009)






Label : Auto-Production
Sortie du Scud : mai 2009
Pays : France
Genre : Instrumental horrifique
Type : Démo
Playtime : 7 Titres - 18 Mins





DEADSTAR, projet instrumental né de la créativité de François Pouvreau, avait déjà sorti une première démo intitulée Moonlight (en Août 2008). The Hook Killer, deuxième démo de DEADSTAR, révèle un peu plus les ambitions de son géniteur. Assurément, le compositeur de DEADSTAR pourrait intégrer n’importe quel groupe de Black symphonique à la recherche d’un clavier doué de ses doigts. Mais il voit plus loin. Beaucoup plus loin. Comme votre serviteur, il doit vouer une passion peu commune aux musiques de films. Aux petits détails sonores qui suscitent l’intrigue, aux mélodies ensorceleuses, aux orchestrations sombres qui font de l’homme chauve-souris un Chevalier Noir énigmatique et torturé (il fallait bien que je la case celle-là : Hans, tu es un génie).
En cela, je dois admettre que le concept de The Hook Killer m’a facilement séduit, d’où une chronique forcément subjective et une note finale qui ne signifiera pas grand-chose … D’autant que cette démo pousse le concept jusqu’à réécrire la trame musicale d’un film déjà sorti. Le « tueur au crochet », voilà un titre qui m’évoquait bien quelque chose. La pochette, elle, en apprend un peu plus sur le contenu. Ce visage si pur que vous découvrez, c’est celui de la belle, très belle Virginia Madsen (oui, la sœur de Michael, celui qui joue toujours les truands costauds au cœur tendre chez Tarantino). Et le « tueur au crochet » est plus connu sous le nom de Candyman.
« Candyman » (1992) ne représente ni plus ni moins que LE film culte d’épouvante des années 90. Réalisé par Bernard Rose, d’après une nouvelle du géant (par le talent) Clive Barker, cette légende urbaine portée à l’écran met en scène une journaliste, Helen, qui enquête sur le terrifiant tueur au crochet (joué par le non moins terrifiant Tony Todd). Il ne faut surtout pas jouer à prononcer 5 fois son nom devant un miroir, sinon … malheur à vous …
Le succès du film doit aussi à la bande-son de Philip Glass, illustre compositeur de musique contemporaine et de nombreuses musiques cinématographiques (« The Truman Show », c’est lui). Et François Pouvreau revendique ouvertement l’influence de Glass. Tel l’élève imitant son maître, le cerveau de DEADSTAR démontre que lui aussi sait instaurer un climat plus qu’horrifique …
D’une ambiance menaçante jusqu’aux instants les plus dramatiques et funèbres (« Saviour Of The City »), d’un orgue oppressant jusqu’aux terreurs les plus insupportables (« Act 4 – The Second Apparition », et il faut entendre cette voix malsaine prononcer « you are mine now » !), d’une berceuse inquiétante jusqu’à la triste mélodie d’un piano envoûtant (« I Came For You »), The Hook Killer offre sa propre version de la B.O. de « Candyman », glissant à de nombreuses reprises des extraits de dialogues du film.
Bien sûr, sur 18 minutes, certains diront que The Hook Killer ne présente pas assez de compositions dénuées de dialogues. Ils auront sûrement raison. Mais c’est justement le travail en fond sonore qu’il faut apprécier. Plus besoin d’image, la musique se suffit à elle-même.
Et maintenant, l’étape suivante pour DEADSTAR consiste à sortir un album entier de créations originales. Et de les proposer, pourquoi pas, à un réalisateur audacieux qui saura donner sa chance à un talentueux musicien.



Ajouté :  Mardi 09 Juin 2009
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Deadstar Website
Hits: 14221
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 09/12/2019 à 21:49:50 en : 0,0649 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar