METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· JIMM (FRA) - Ji…
· NO RETURN (FRA)…
· SATYRICON (no) …
· NECROBLASPHEME …
· KORUM (FRA) - T…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SKEW SISKIN (de…
· SCORPIONS (de) …
· YNGWIE J. MALMS…
· PAGANFEST 2010 …
· JOHN GARCIA (us…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 221 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

JUDAS PRIEST (uk) - Defenders Of The Faith (1984)








Label : Columbia Records
Sortie du Scud : 4 Janvier 1984
Pays : Angleterre
Genre : Heavy Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 39 Mins





Sorti en 1984, Defenders Of The Faith a eu la lourde tâche à l'époque de succéder au monumental Screaming For Vengeance. On sait à quel point il est difficile de produire un album de qualité après une oeuvre majeure. Aidé en cela par le fidèle Tom Allom aux manettes, JUDAS PRIEST va relever le défit haut la main. Et même si à sa sortie Defenders Of The Faith fut immanquablement comparé à Screaming For Vengeance, il faut souligner que le quintet de Birmingham refuse de stagner et aime prendre des risques. Même si on ne les perçoit pas au premier abord ...
Pour commencer, le line-up demeure identique depuis British Steel (1980) et le PRIEST tient alors sa formule idéale. Rob Halford (chant), K.K.Downing (guitares), Glenn Tipton (guitares), Ian Hill (basse) et Dave Holland (batterie) restent fidèles à la personnalité forte donnée à leur bébé : look en cuir, bracelets cloutés, et bien sûr Heavy Metal de rigueur.
Il est d'ailleurs intéressant de comparer les deux acteurs majeurs en termes de Heavy Metal en 1984, JUDAS PRIEST et IRON MAIDEN.
Quand MAIDEN confie la prod' de ses disques à Martin Birch, le PRIEST ne voit que par Tom Allom.
Si la Vierge de Fer conserve ce son sec si caractérisé et sans rondeur, JUDAS tend de plus en plus vers un son plus saturé, plus profond et plein de sustain.
Lorsque Steve Harris en fait des tonnes avec sa basse Fender, Ian Hill brille par sa discrétion et par les apparitions inhabituelles de son instrument aux résonnances déformées ("Love Bites").
MAIDEN tient sa mascotte régulière en la personne d'Eddie, JUDAS PRIEST remplace le Hellion (l'aigle de Screaming For Vengeance) par le Metallian (oeuvre encore une fois de Doug Johnson), imposante machine de guerre aux allures de taureau robotisé. Comme pour mieux symboliser une irrésistible ascension vers un Metal toujours plus puissant.
Et puis surtout, quelques mois après Defenders Of The Faith, la sortie de Powerslave fera croire à un semblant d'évolution chez MAIDEN en intégrant des éléments égyptiens, alors qu'Harris enfermera peu à peu son groupe dans un conformisme cloisonné et archi-prévisible. Et rien que de penser à ces trois accords qui reviennent tout le temps chez MAIDEN j'en ai la nausée, quand on connaît en plus le potentiel de mecs comme Dave Murray ou Adrian Smith ...
Au contraire, JUDAS rattache son Heavy Metal à toutes sortes de styles différents. Il y a d'ailleurs très peu de morceaux du PRIEST qui se ressemblent ...
"Freewhell Burning", titre d'ouverture et hymne ultime des bikers, envoie la sauce à fond la caisse, et repousse les limites du Metal : tempo speedé, batterie inarrêtable, voix suraigüe d'Halford qui reprend très peu son souffle, sans compter la minute de bravoure guitaristique où se succèdent soli hystériques et double lead travaillés. Parfait, jouissif, sans concession.
"Jawbreaker", titre suivant, s'annonce comme la définition complète du Heavy Metal, en particulier ce riff mélodique à base d'accords étouffés. Là encore, Halford, Tipton et Downing sont parfaits.
Et là où JUDAS PRIEST pourrait nous pondre 10 titres de la sorte, il préfère surprendre en ralentissant le tempo sur "Rock Hard, Ride Free", dans la lignée des "Fever" ou autres "Take These Chains". Rien que le thème mélancolique à la guitare file le frisson, tout comme le refrain d'ailleurs, avant qu'un solo au feeling irréprochable n'enfonce le clou. La B.O. idéale pour s'évader en toute liberté ...
Quand on croit renouer avec le Heavy Metal traditionnel sur "The Sentinel" (quelle intro magnifique !!), survient un break avec de supers effets sur les grattes et la basse. On nage alors en plein monde futuriste, remember "Electric Eye" .... On y pense aussi sur ce "Love Bites" à l'ambiance taillée pour la scène. Sans aucun doute, le PRIEST prend plaisir à explorer de nouveaux horizons. Ce n'est pas sans risque : Bob Halligan Jr offre sa chanson "Some Heads Are Gonna Roll", un peu trop pop au goût de tout le monde, et ce virage peu apprécié rappelle de mauvais souvenirs (Point Of Entry en 1981) sans qu'on sache qu'il évoque clairement l'avenir (Turbo, 2 ans plus tard).
Je n'oublie pas ce moment d'émotion pure avec "Night Comes Down", fausse ballade plutôt calme, où Halford et sa voix sublime vous prennent aux tripes. Emotion toujours, différente toutefois, sur le titre final : "Heavy Duty", accouplé à "Defenders Of The Faith". Tout le monde reprend en choeur les lignes vocales de ce refrain fédérateur, sur fond de batterie assourdissante. Un titre qui a du résonner dans les oreilles des gars de MANOWAR et HAMMERFALL ...
Et pour revenir au parallèle MAIDEN / PRIEST, un détail essentiel fait de la bande à Halford LE groupe de référence en matière de Heavy Metal : le goût pour la provocation. Bien loin d'une timide adoration du Malin, l'abrutissant "Eat Me Alive" et ses allusions sexuelles vont s'attirer les foudres du puritanisme imbécile. En guise de représailles, JUDAS PRIEST composera "Parental Guidance" ...
Bref, deux groupes emblématiques du Heavy Metal et tellement différents dans le genre. Plus encore que son prédécesseur Screaming For Vengeance (pourtant bien meilleur), Defenders Of The Faith est là pour vous montrer que la diversité musicale de JUDAS PRIEST a été bien trop sous-estimée dans nos contrées.
A posséder avec les Stained Class, Killing Machine, British Steel, Screaming For Vengeance (forcément) et Painkiller.

PS : je tiens à préciser que je suis également fan de MAIDEN, et notamment des albums Fear Of The Dark, Somewhere In Time et Piece Of Mind. Adrian Smith a un putain de feeling, Dave Murray joue avec une facilité déconcertante. Mais il faudra bien qu'un jour, on se dise que là où le PRIEST a osé, MAIDEN s'est définitivement posé.

Discographie Complète de JUDAS PRIEST : Rocka Rolla (Album - 1974), Sad Wings Of Destiny (Album - 1976), Sin After Sin (Album - 1977), Stained Class (Album - 1978), Hell Bent For Leather (Killing Machine) (Album - 1979), Unleashed In The East (Live - 1979), British Steel (Album - 1980), Point Of Entry (Album - 1981), Screaming For Vengeance (Album - 1982), Defenders Of The Faith (Album - 1984), Turbo (Album - 1986), Priest ... Live! (Live - 1987), Ram It Down (Album - 1988), Painkiller (Album - 1990), Metal Works '73-'93 (Best-Of - 1993), Jugulator (Album - 1997), Meltdown (Live - 1998), Demolition (Album - 2001), British Steel (DVD - 2001), Live In London (DVD - 2002), Live In London (Live - 2003), Electric Eye (DVD - 2003), Angel Of Retribution (Album - 2005), Rising In The East (DVD - 2005), Nostradamus (Album - 2008), A Touch Of Evil: Live (Live - 2009), British Steel - 30th Anniversary Deluxe Edition (Album - 2012), Redeemer Of Souls (Album - 2014), Battle Cry (Live - 2016)



Ajouté :  Dimanche 19 Avril 2009
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Judas Priest Website
Hits: 11585
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/10/2020 à 08:39:10 en : 0,0651 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar